Grasse Mélusine et son amour du Patrimoine, 13 septembre 2019-5 novembre 2019, Jardins de la Visitation Grasse.

Ce projet est axé autour d’une qualité de la Fée Mélusine à savoir son amour des belles pierres du patrimoine et de son aptitude à édifier de beaux monuments. Projet artistique et culturel déroulé des journées Mélusine et son amour du Patrimoine Ce projet est axé autour d’une qualité de la Fée Mélusine à savoir son amour des belles pierres du patrimoine et son aptitude à édifier de beaux monuments. En début d’année la légende qui se passe en Ecosse puis en région poitevine est lue aux enfants et participants. Mélusine construit de nombreux bâtiments. Sa queue de serpent et son sortilège sont associés à un handicap qui ne va pas empêcher Mélusine de bâtir châteaux et abbayes et d’enrichir le patrimoine. Les temps forts du projet 1°) Imaginer le passage de la Fée Mélusine en Pays de Grasse dans la ville. Ce personnage de fiction ira visiter des lieux de patrimoine de la ville jusqu’à se poser dans l’ancien couvent des Visitandines. Cet ensemble de bâtiments et de jardins est situé à Grasse non loin de la Porte Neuve. Il a été acheté par une congrégation en 1635 il est aujourd’hui le conservatoire municipal et une partie du collège Fénelon. De magnifiques jardins ont été aménagés et plantés d’arbres à l’époque et sont en projet de réhabilitation aujourd’hui. 2°) Rédaction durant des ateliers d’écriture. Les enfants vont rédiger sur papier une histoire imaginée entre réalité urbaine passée et présente et le passage de la fée Mélusine. 3°) Visite et atelier photographique par tous les enfants et partcipants durant une matinée spéciale dans le cœur de Ville de Grasse en 3 lieux précis : Le couvent des Visitandines et son jardin patrimonial : Accueil par l’association de sauvegarde du patrimoine des Jardins de la Visitation. Les artisans spécialisés de cette association vont animer sur place des ateliers de découverte du travail de la calade de la chaux et de la pierre sèche. Par petits groupes les adolescents pourront aborder cette technique typique de notre région et ainsi apprendre à l’apprécier lors de futures visites. Le jardin des Plantes : c’est un jardin municipal à l’entrée du Centre historique. Crée à la fin du 19e s Il a été replanté il y a 2 ans et des aménagements urbains ont été réalisés. Il est entouré de hautes grilles et possède un bassin d’eau. Les jardins en terrasses de la Villa Fragonard : Accueil par un conférencier de la Maison du Patrimoine. Ces terrasses entourent une bâtisse du 17e s appartenant à l’oncle du peintre Honoré Fragonard. On trouve dans ce jardin des agrumes de très beaux rosiers massif de ricin et des plantes de notre région 4°) Intégration avec des dessins et un montage numérique de la Fée Mélusine au milieu des jardins et de l’architecture découverte visitée et comprise. Un travail de collages entre photos textes et dessins suivra. 5°) Ces actions seront prolongées par une série d’ateliers proposés et animés par le Service du patrimoine de la ville de Grasse directement liés aux visites précédentes et au thème abordé : • Atelier Lire la Ville. Présentation historique de la Ville (Grasse au XVIIIs) et acquisition du vocabulaire architectural • Atelier Ville de Grasse espace urbain : replacer des éléments prédécoupés sur le plan • Atelier Volume : J’habite un quartier un hameau ou une ville. Construction d’une maison en Kapla. • Atelier Pigment Naturel : apprendre les ocres de nos façades. 6°) Une sortie sera menée avec un écrivain en résidence dans la région dans le cœur de ville de Grasse. Les enfants doivent organiser la visite pour cet écrivain afin de lui montrer ce dont ils se souviennent. 7°) Un regard sera porté sur les plaques des rues associées à des noms locaux afin de découvrir qui sont ses hommes autour de nous qui ont fait grandir la ville par le passé. Cette approche de terrain permet de travailler sur l’identité et l’orientation dans la Ville. 8°) Un focus sur un nom d’avenue en particulier sera fait pour honorer la disparition il y a 40 ans (mai 1979) de Mme Consuelo de Saint Exupéry femme de l’écrivain du même nom artiste peintre et sculpteur. Elle avait un mas dans cette avenue baptisée Antoine de St Exupéry. 9°) Un travail de créativité sera orienté sur la promenade de la Fée Mélusine découvrant Grasse et la Rose du Petit Prince vivant dans la Ville des Parfums (aborder le nouveau label de la Ville par l’Unesco pour son patrimoine immatériel autour des plantes à parfum) : • Création d’une installation avec une rose géante créée par les différents publics impliqués situés dans les 2 zones prioritaires de la ville (Les Fleurs de Grasse et le Centre historique). • Plantation du rosier baptisé en 1960 Petit Prince à la Villa St Hilaire centre ressources paysages et jardins de la ville de Grasse lors de la grande manifestation annuelle Exporose sur les roses et le savoir-faire des rosiéristes. Chemin Isabelle Diplômée de l’Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux www.chemindessens.com