LYSISTRATA + NURSERY L’Astrolabe Orléans, 2 février 2018-3 février 2018, Loiret .

ROCK / NOISE LYSISTRATA (NOISE – MATH-ROCK / SAINTES) Commençons par la conclusion : ces trois garçons souriants sont super. Vraiment super. Lysistrata, ces trois amis de vingt ans de moyenne d’âge, Théo Guéneau (guitare/chant), Max Roy (basse/chant), Ben Amos Cooper (batterie/chant), qui renversent tout sur leur passage depuis quelques mois.Leur musique, en constante évolution depuis leurs débuts en 2013, navigue à plus ou moins égale distance entre noise, post-hardcore, math rock, et post-rock (post un peu tout indique leur profil Twitter). Vous lirez ici et là de très flatteuses comparaisons avec At the Drive-In, Refused, Battles, Foals, Explosions in the Sky, ou encore Sonic Youth. C’est souvent vrai mais pas l’essentiel, l’influence majeure du groupe semblant être de très loin son envie de l’instant et de l’endroit, guidée par une spontanéité totale et cette manie insolente de toujours vouloir en découdre.Remarqués aux Trans Musicales de Rennes en 2016, puis au Printemps de Bourges six mois plus tard, suivi du Prix Ricard S.A Live Music la même année… Certaines bonnes âmes parlent de Lysistrata comme de la révélation rock en France, en 2017. Sûrement, peut-être, chacun ses goûts. En tout cas, ouvrons dès à présent le dictionnaire des synonymes pour 2018, 2019 (…), car le feu n’est pas près de s’éteindre. NURSERY (GLAM PUNK – NEW WAVE GRUNGE / NANTES) Fin 2014, Nursery exhibe sa pop toxique en public, Nantes capitule sous l’attaque surprise. Une traînée de paillettes se répand ensuite dans tout l’Ouest en passant par la Pologne : les témoins parlent d’essoreuse, de tunnel, d’une musique entre violence, sexe et romance.Glam punk, new wave grunge, le cocktail d’influences est riche mais donne en effet une couleur singulière, à l’écart des courants actuels. Qu’importent les courants, Nursery pratique le crawl de façon athlétique et défend sa radicalité avec énergie : le batteur-chanteur déchaîne sa folie virale, le guitariste assassine au rasoir et le bassiste achève le travail généreusement.Après avoir sorti en 2016 son premier album en collaboration avec les Potagers Natures, les Loubards Pédés et la Ferme de la Justice, le trio ne se considère aujourd’hui qu’à l’étape préliminaire d’une belle histoire perverse avec la faune des salles obscures. L’Astrolabe 1 rue Alexandre Avisse, 45000 Orléans Orléans sur réservation longitude et latitude : 47.902878, 1.893531