Jeanne Cherhal en tournée au Théâtre Fémina Bordeaux, 23 janvier 2020-23 janvier 2020, Bordeaux.

Jeanne Cherhal en tournée au Théâtre Fémina Bordeaux 2020-01-23 – 2020-01-23 Théâtre Fémina 10 rue de Grassi
Bordeaux Gironde Bordeaux

  Jeanne Cherhal entreprend d’écrire une chanson par mois jusqu’à ce que… l’album s’en suive. Elle appelle ça ses « aquariums » : partir seule une semaine par mois (La Réunion, le sud de la France, l’Auvergne…) et revenir chaque fois avec un morceau. Et les voilà ces dix nouveaux titres : elle en signe les arrangements et en confie la réalisation à Seb Hoog. Le disque est enregistré entre Paris et Los Angeles où elle pourchasse ses rêves en sollicitant deux batteurs qu’elle admire et un chœur gospel sous le soleil californien.

Alors voilà : c’est reparti. Elle a hâte, tellement hâte. C’est un retour en groupe, avec deux pianos qu’elle souhaite voir jouer en même temps, en traque d’une « sorte de transe ». Au programme : être libre de défier les formats, plus que jamais, s’astreindre à être toujours plus surprenante…

Jeanne Cherhal entreprend d’écrire une chanson par mois jusqu’à ce que… l’album s’en suive. Elle appelle ça ses « aquariums » : partir seule une semaine par mois (La Réunion, le sud de la France, l’Auvergne…) et revenir chaque fois avec un morceau. Et les voilà ces dix nouveaux titres : elle en signe les arrangements et en confie la réalisation à Seb Hoog. Le disque est enregistré entre Paris et Los Angeles où elle pourchasse ses rêves en sollicitant deux batteurs qu’elle admire et un chœur gospel sous le soleil californien.

Alors voilà : c’est reparti. Elle a hâte, tellement hâte. C’est un retour en groupe, avec deux pianos qu’elle souhaite voir jouer en même temps, en traque d’une « sorte de transe ». Au programme : être libre de défier les formats, plus que jamais, s’astreindre à être toujours plus surprenante…

+33 5 56 48 26 26

Jeanne Cherhal entreprend d’écrire une chanson par mois jusqu’à ce que… l’album s’en suive. Elle appelle ça ses « aquariums » : partir seule une semaine par mois (La Réunion, le sud de la France, l’Auvergne…) et revenir chaque fois avec un morceau. Et les voilà ces dix nouveaux titres : elle en signe les arrangements et en confie la réalisation à Seb Hoog. Le disque est enregistré entre Paris et Los Angeles où elle pourchasse ses rêves en sollicitant deux batteurs qu’elle admire et un chœur gospel sous le soleil californien.

Alors voilà : c’est reparti. Elle a hâte, tellement hâte. C’est un retour en groupe, avec deux pianos qu’elle souhaite voir jouer en même temps, en traque d’une « sorte de transe ». Au programme : être libre de défier les formats, plus que jamais, s’astreindre à être toujours plus surprenante…

Jeanne Cherhal entreprend d’écrire une chanson par mois jusqu’à ce que… l’album s’en suive. Elle appelle ça ses « aquariums » : partir seule une semaine par mois (La Réunion, le sud de la France, l’Auvergne…) et revenir chaque fois avec un morceau. Et les voilà ces dix nouveaux titres : elle en signe les arrangements et en confie la réalisation à Seb Hoog. Le disque est enregistré entre Paris et Los Angeles où elle pourchasse ses rêves en sollicitant deux batteurs qu’elle admire et un chœur gospel sous le soleil californien.

Alors voilà : c’est reparti. Elle a hâte, tellement hâte. C’est un retour en groupe, avec deux pianos qu’elle souhaite voir jouer en même temps, en traque d’une « sorte de transe ». Au programme : être libre de défier les formats, plus que jamais, s’astreindre à être toujours plus surprenante…

théâtre fémina