Je hurle, 21 mai 2019-26 mai 2019, .

du mardi 21 mai au samedi 25 mai à TAPS Laiterie Grâce aux poèmes reportages et témoignages les artistes rendent la parole aux femmes afghanes et questionnent ainsi la condition féminine. **Mon corps m’appartient d’autres le maîtrisent.**  À partir d’aujourd’hui je cesse de pleurer. Si je pleure encore si j’ai peur encore On me dira toujours :  femme ! Il a des yeux celui qui m’a attachée Moi aussi Il a une voix pour hurler Moi aussi…» Aspergée d’essence une allumette à la main Zarmina adresse au monde son ultime poème. Ici et maintenant dans son dernier souffle elle prend possession de cette voix cette vie et ce corps soumis dès son plus jeune âge au pouvoir absolu de l’homme. Le suicide d’une jeune fille de 15 ans égérie des femmes afghanes nous mène dans le maquis insoupçonné de Kaboul où le cercle clandestin des poétesses de Mirman Baheer se bat avec des Landays courts poèmes en pachtou qui sont autant de  petits serpents venimeux. Poèmes reportages documentaires témoignages articles de presse : menée comme une enquête par deux comédiennes-marionnettistes et un musicien la dernière création de La SoupeCie rend leurs mots aux femmes afghanes. Une aventure rythmée de rencontres et de voix faisant écho à la condition des femmes occidentales qui passées du poème au hashtag à la faveur de la liberté d’expression attendent aussi leurs réponses. TAPS Laiterie Strasbourg Informations disponibles sur : http://taps.strasbourg.eu/infos-pratiques/abonnements-et-tarifs/