INSOMNIE Maison de la Poésie, 30 mars 2020-30 mars 2020, Paris.

INSOMNIE Maison de la Poésie, le lundi 30 mars à 20:00
En 2016, dans le cadre du festival Concordan(s)e dont le principe repose sur la rencontre inédite entre un chorégraphe et un écrivain, le spectacle Zéro, un, trois, cinq avait été créé par la compagnie avec l’auteur Bertrand Schefer. Edmond Russo et Shlomi Tuizer sont à nouveau sollicités par la direction du festival Concor- dan(s)e pour créer une nouvelle pièce permettant de poursuivre la collaboration avec l’écrivain Bertrand Schefer.

C’est la nuit. Un homme est là, debout, réveillé depuis un moment. Il tourne, il se souvient, il imagine, il se demande, il se cherche dans cette nuit sans sommeil. Autour de lui, on dirait que l’obscurité où ses mots résonnent se met à bouger, à vivre, à dialoguer. Le jour se lève peu à peu. Il est seul. Enfin il le croit.

Dans ce labyrinthe, nous commencerons par poser un cadre pour dessiner un paysage et y imaginer notre chemin. Nous chercherons des images singulières, reconnaissables, mais pourtant difficiles à définir, comme retournées sur leur propre mystère. Moins ouvertement expressifs qu’une narration, nos gestes et nos mots résistent aux catégories. Ils évoluent sans se contredire, creusant un même sillon que nous essaierons en passant d’identifier. Voilà pour le cadre et l’image avant de plonger dans la création…

Maintenant le parcours pour écrire, danser. Il y a là un double mouvement : partir de, aller vers. Nous es- saierons de les maintenir ensemble, comme une exigence. Ne pas réduire l’œuvre à un prétexte trop vite abandonné, ni à un horizon fermé de commentaires ou d’imitations, mais trouver le chemin d’un acte libre- ment inspiré : puiser dans l’œuvre elle même de quoi exprimer ses propres ressources.

Nous imaginons ce parcours comme une traversée du commun à l’intime, du collectif à l’individuel, d’une grande expressivité à une forte concentration imaginative. Comme une focalisation progressive, nous consti- tuerons d’abord notre être ensemble, nos voies partagées pour terminer par de purs paysages intérieurs. Ensemble et chacun par sa voix, nous tenterons de faire advenir une histoire commune qui soit aussi une aventure intérieure.
Un homme est là, réveillé depuis un moment. Il tourne, se demande, se cherche dans cette nuit sans sommeil. Autour de lui, on dirait que l’obscurité se met à bouger. Il est seul. Enfin il le croit.
Maison de la Poésie 157, rue Saint-Martin 75 003 Paris Paris Paris 3e Arrondissement Paris
Dates et horaires de début et de fin (année – mois – jour – heure) :
2020-03-30T20:00:00 2020-03-30T21:00:00

2020-03-30T20:00:00 2020-03-30T21:00:00