Histoire de la violence La Ferme du Buisson, 24 janvier 2020 20:45-24 janvier 2020 21:15, Noisiel.

24 – 26 janvier 2020 Tarifs et abonnement buissonnier 10 € plein 17 € réduit 14 € étudiant 10 € enfant 4 € avec votre billet, bénéficiez d’un tarif de 5€ / 2€ pour Le Cours classique http://www.lafermedubuisson.com/programme/histoire-de-la-violence, contact@lafermedubuisson.com, 0164627777

Peut-on remonter aux origines de la violence, en esquisser l’histoire ? Partant de l’agression dont il a été victime, Édouard Louis a écrit un roman autobiographique, pour tenter de comprendre.

Alors qu'il rentrait d’un repas de Noël, Édouard est abordé par Reda, un jeune kabyle. Ils passent la nuit ensemble, puis la situation dégénère : sous la menace d'une arme, Édouard est étranglé et violé. Un an plus tard, de retour dans sa Picardie d’origine, il se confie à sa sœur Clara qui raconte ensuite les faits à son mari. Caché, Édouard l’écoute.

Sous les lumières crues, trois interprètes donnent vie à ce récit sensible et brutal. Par la collision de leurs gestes et de leurs discours, c’est la violence physique, sociale, symbolique qui s’incarne dans une performance charnelle et radicale.

Auteur remarqué d’En finir avec Eddy Bellegueule, dans lequel il racontait son enfance difficile d’homosexuel dans un milieu populaire, Édouard Louis est aujourd’hui un intellectuel emblématique, proche du sociologue et philosophe Didier Eribon dont Laurent Hatat a adapté le poignant Retour à Reims en 2014.

La représentation du samedi 25 janvier est suivie d’une rencontre avec Edouard Louis.

La Ferme du Buisson allée de la ferme, 77186 Noisiel 77186 

vendredi 24 janvier 2020 – 20h45 à 21h15
samedi 25 janvier 2020 – 20h00 à 21h30
dimanche 26 janvier 2020 – 17h00 à 18h30

0164627777 http://www.lafermedubuisson.com La Ferme du Buisson, scène nationale de Marne-la-Vallée, est un lieu atypique avec six salles de spectacles, un cinéma, un centre d’art contemporain et des espaces arborés de plein air. Toutes les disciplines artistiques s’y côtoient et s’y croisent dans une programmation foisonnante : théâtre, danse, cirque, musique, cinéma, arts visuels, bandes dessinée…