Festival Désordre 27 / 28 janvier

facebook_event_179368059173779

Festival Désordre 27 / 28 janvier, 27 janvier 2017 20:00, Mac Orlan

Dans cette edition ou le piano est à l’honneur, retrouvez performances vocales et dansées, experimentations sonores et concerts en improvisation… Une palette de propositions toutes plus surprenantes les unes comme les autres.

Un bar et une petite restauration sont prévus sur chaque soir.
Un ticket d’entrée unique pour chaque soirée donne accés à tous les spectacles.

pour chaque soirée : un seul ticket donne accés à tous les spectacles:
Tarif plein : 8€ / réduit : 5€
moins de 12 ans : gratuit
Billetterie sur place et reservation:
02 98 33 55 90 / 02 29 00 40 01
macorlan@mairie-brest.fr

le festival désordre est organisé par le Mac Orlan, ville de brest, penn ar jazz, musiques et danses en finistère, le conservatoire de musique et danse de Brest métropole et danse à tous les etages – scène de territoire pour la danse en bretagne
……. …………………
TYJ Pilot Fishes
début 20h
Durée 1h

Sur le plateau, deux danseuses et un musicien tissent un poème lyrique où cohabitent chant, danse et texte. Dans une adresse directe au public, se dessine une élégante pastorale, où métaphores et allégories habitent en filigrane un jeu de figures surprenant et inattendu. Les trois corps mouvants et dansants font émerger une collection de personnages en quête du plaisir de l’existence.

Entre narration et abstraction, cet opéra décalé mêle images poétiques, symboliques et fantasmées.

TYJ a reçu le 3e prix du jury et le prix du public au Concours Danse Elargie 2014 (Théâtre de la Ville-Paris /Musée de la danse-Rennes).

Conception : Alina Bilokon et Léa Rault
Création et interprétation : Alina Bilokon, Léa Rault, Jérémy Rouault
Lumières : Thibaut Galmiche
Son : Clément Lemennicier
Costumes : Anna Le Reun / Under the bridge

Ouverture par les élèves du Conservatoire avec François Rossé, à partir de 19h30

placement libre / tarifs ci dessus

………………………………………………………………………………….
Musique improvisée Eric Thomas
Debut 21h10
Durée 40 min

Musicien guitariste, compositeur, programmateur artistique, expérimentateur, sonorosophe, tout ce qui fait son l’enchante, le berce, le fissionne.

Il pratique l’improvisation libre, la guitare préparée. Il joue avec la musique comme il aime s’en jouer. Il se situe dans un entre-deux, jouant avec des notes, des sons, des lignes, mais aussi en préparant les choses, en les pré-disposant.

Resté proche de l’esprit punk de ses débuts ou des Obliques Strategies de Brian Eno et Peter Schmidt, il sillonne des univers musicaux en peaufinant ses instincts de chercheur et en affutant une ouïe hors-norme pour faire siennes les musiques les plus contemporaines.

Il s’illustre aujourd’hui dans des projets transgenre, qui font le lien entre musique(s) et son(s). Mais aussi entre matière(s) sonore(s) et autres champs artistiques, préparant sa guitare électrique sur un plateau de théâtre ou composant des musiques de films.

Placement libre / tarif ci dessus
…………………………………………………………………………………………

Festival Désordre : Spectacle “Sokkyo” de Shiro Daïman et François Rossé
Début 22h
Durée 1h

Ici l’Orient du Japon se noue avec l’Occident européen. Shiro Daïmon, fondamentalement polyculturel, connaît parfaitement les deux mondes. François Rossé, a fréquenté Olivier Messiaen, Susumu Yoshida et de nombreux musiciens japonais venus étudier en France.

Sokkyo célèbre l’imprévu d’une rencontre où le musicien et le danseur produisent une véritable fusion active entre deux mondes de mémoires, entre deux arts finalement très proches. Les extrêmes se touchent, entre les silences dansés et musicaux jusqu’aux culminations des énergies férocement déployées mais l’humour n’est toutefois pas totalement écarté de la dramaturgie.
Sokkyo est une sorte de théâtre à vif, qui questionne les limites de notre humanité.
François Rossé

Shiro Daïmon : danse
François Rossé : piano

le+ conférence dansée de shiro Daimon ” de la traditionà la création”/ jeudi 26 janvier, auditorium du conservatoire, 18h entrée gratuite

…………………………………………………………………………………………

Festival Désordre : Spectacle “Sans contact” de Jody Etienne et Xavier Guillaumin sam. 28/01
à partir de 20h
Durée 30 min

« Sans contact est une proposition de mise en relief de nos propres pratiques, une performance qui questionne la place de l’un et de l’autre par le prisme de la musique et de la danse. Désarçonner, désorienter, désordonner seront les fondements de cette forme courte, une nouvelle expérience issue de notre rencontre. » Xavier Guillaumin et Jody Étienne

Jody Étienne : danse
Xavier Guillaumin : musique

Ouverture par les élèves du conservatoire avec François Rossé, à partir de 19h30

Placement libre

………………………………………………………………………………………….

Festival Désordre : Spectacle “Après une lecture de Dante : Paradis” d’Aurélien Richard

sam. 28/01 à partir de 20h40
Durée 30min

Un piano et un homme sont en présence. Dès qu’il commence à bouger, l’instrument se met à jouer une musique « dantesque » : un langage humain s’en dégage, délivrant le texte du Paradis de Dante, qui est progressivement manipulé pour être traduit en une musique bruitiste. Au fond du plateau, deux enfants apparaissent (par le truchement de l’image vidéo), dansant une lente sarabande.

A l’avant-scène, les deux danseurs présents copient cette image, l’agrandissent, la détournent. Altération de la fonction du piano, altération de la fonction du danseur, altération du texte et du langage, autant de postures qui font naître un objet chorégraphique troublant, allégorie d’un Paradis perdu, résolument tournée vers l’abstraction et la poésie.

Deux pièces complètent ce programme : Für Alina et un extrait de Tristan und Isolde de Richard Wagner.

Conception, chorégraphie et musique originale : Aurélien Richard
Interprétation : Vincent Delétang ou Henrique Furtado Perestrelo Vieira, Caroline Ducrest, Aurélien Richard
Traitement du son en direct : Benjamin Lévy
Régie et maquillage : Sylvain Dufour
Costumes : Alexandre Tardieu

placement libre / Tarif ci dessus

………………………………………………………………………………………..

Festival Désordre : Spectacle “CRI(E)S” de Marie-Laure Caradec

sam. 28/01 à partir de 21h35
Durée 30 min

Marie-Laure Caradec signe ici son second solo, particulièrement intéressée par la plongée en soi qu’il nécessite.

Au départ, un mouvement simple : l’aller-retour d’un pas. Un “aller vers” et un “revenir à”. Un pas répété avec acharnement. Jusqu’à saturation. Jusqu’à ce qu’il se décompose, se transforme, s’arrête. Jusqu’à ce qu’il ouvre de nouveaux champs de perception. Jusqu’au lâché prise en quête des couches plus profondes de l’inconscient.

« Projection du passé dans le futur, flashback du futur déjà là. Ce pas crie. Il fait tournoyer mes imaginaires, il m’hypnotise, il m’entraîne ailleurs… Je cherche des stratégies pour qu’il ne m’efface pas. Que je puisse, à travers lui, être présente à l’environnement, à la partition musicale, à vous, à moi-même. Qu’il soit le filet de nos inquiétudes et de nos espoirs. »
Marie-Laure Caradec.

Chorégraphie et interprétation : Marie-Laure Caradec
Regard extérieur : Céline Roux
Musique : Vincent Raude
Lumières : Emmanuel Gary

placement libre / Tarif ci dessus
…………………………………………………………………………………………

Festival Désordre : Spectacle “Tempo di snow” d’Eve Risser
sam. 28/01 à partir de 22h15
Durée 1h

“Tempo di snow est une approche poétique de l’univers de la glace, de la neige. Elle recouvre, elle cache et protège à la fois, elle est peau, elle est vierge. ” Ève Risser

Cette création d’Ève Risser, artiste associée de la saison de Penn ar jazz, convoque des artistes du nord de l’Europe (Islande, Norvège, Belgique) et suggère le son du froid, le son de la respiration, le temps en suspens de l’hiver.

Ève Risser : piano préparé
Eivind Lønning : trompette
Bora Sigfusdottir : danse
Charlotte Van Wouwe : trompette en verre, danse

placement libre / Tarif ci dessus

Festival Désordre 27 / 28 janvier was last modified: décembre 1st, 2016 by Brest Event
@Mac Orlan Brest