Bordeaux FENUA – Aurélien Mauplot 7 décembre 2017 18:30-7 décembre 2017 21:30 Exposition Eponyme Galerie Documents d’artistes Nouvelle-Aquitaine

– FENUA –
une exposition personnelle d’Aurélien Mauplot
soirée de vernissage le jeudi 7 décembre
18H30 – 21H / PERFORMANCE 19H
du 8 décembre 2017 au 20 janvier 2018
Eponyme Galerie / 3 rue Cornac / Bordeaux
(visite sur rendez-vous : 05 35 40 07 95)

Pour l’édition du dossier qui inaugure l’élargissement du projet à la région Nouvelle-Aquitaine, Documents d’artistes – http://www.aquitaine.org et Eponyme Galerie présentent FENUA, une exposition personnelle d’Aurélien Mauplot. Sélectionné pour rejoindre le fonds documentaire en avril 2017, ce jeune artiste vit et travaille à Saint-Frion en Creuse.
Au cours de la soirée de vernissage, une performance d’Aurélien Mauplot s’articulera autour des œuvres montrées. Cette exposition, qui n’est pas sans rappeler le lancement du projet en Aquitaine (2012) et les interventions des premiers artistes du fonds au sein de six lieux d’art à Bordeaux – cf.(1), marque le renouveau du projet Documents d’artistes.
Aurélien Mauplot est autodidacte, il développe un travail autour d’un cycle d’explorations du monde à distance composé de quatre chapitres, prétexte et médium de recherches plastiques et philosophiques.
Sous la forme d’une quête imaginaire, il devient l’orateur/conteur perpétuel d’un récit de voyage qui est au centre des performances et des installations qu’il réalise. Il s’appuie sur différents médiums pour faire vivre cette histoire et porter le public à la confusion, oscillant entre une réalité extraordinaire, voire magique et un récit fondé sur des propositions à la fois géologiques et anthropologiques. L’histoire de notre monde se mêle à la fiction pour ouvrir sur un potentiel de possibilités.
Il se réapproprie des images qu’il mélange à des objets réalisés à l’occasion d’installation/restitution de l’exploration. Le récit n’est pas écrit, seules quelques bribes nous permettent d’y entrer et de s’y plonger. Aurélien Mauplot navigue autour de ses objets, son parcours retrace un environnement, passé et présent. Porté par cette imagination intrigante, il a la volonté fraîche et positive de faire marge et nous amène avec puissance à regarder différemment. L’idée est belle, résurgente de nos aventures d’enfants explorateurs, et se mêle à une puissante présence au monde qu’Aurélien Mauplot lie à une culture collective en ces termes :
« Jung développait la possibilité d’un inconscient collectif, inhérent à l’histoire, à l’expérience sociale, sinon commune. La forme primitive de ce concept est l’archétype, processus structurel et instinctif de représentations mentales issues d’expériences au moins personnelles. L’objet de mes projets se situe dans ces interstices sensibles : produire des projections imaginaires en faisant appel à une culture collective (la littérature d’aventure par exemple) générant elle-même des images mentales, des souvenirs, en provenance de nos propres expériences. Par extension, s’ajoute la volonté de croyance; de cet étonnant pouvoir qu’ont les enfants de croire en ce qui les fait rêver ; et de cette essence absolue de savoir encore rêver. Mon objectif est d’éveiller en nous cette sensation de flottement, cette nécessité quotidienne de suspendre le temps ou le réel, pour plonger dans les profondeurs d’un roman, d’un film. […] Je m’efforce donc à produire des objets proposant de nouvelles formes narratives, en travaillant et détaillant les notions de lieux, de temporalités, de langages, de géographies et d’histoires. En s’inscrivant profondément dans le réel, les oeuvres permettent l’évasion dans l’imaginaire et c’est bien ce dernier modèle qui structure l’ensemble de mes recherches. »

(1). Lancement de Documents d’artistes Aquitaine à partir du 26 janvier 2012 à Bordeaux, avec : Michel Herreria chez Eponyme Galerie, Muriel Rodolosse et Laurent Le Deunff au Capc-Musée d’art contemporain (bibliothèque), Jean Sabrier au Frac Aquitaine, Franck Eon chez Ilka Bree, Jean-Paul Thibeau chez Cortex Athletico, Sébastien Vonier chez acdc.

3 vernissages à ne pas manquer sur la ligne de TRAM C /
7 décembre 2017à Bordeaux

on commence
Eponyme Galerie // 3 rue Cornac // 18H30-21H
avec FENUA une exposition d’Aurélien Mauplot qui inaugure l’élargissement du projet Documents d’artistes à la Nouvelle-Aquitaine. Performance de l’artiste à 19H
(Arrêt : Paul Doumer)
https://www.facebook.com/events/1502414193207511/
puis on poursuit
Silicone , espace d’art contemporain // 33 rue Leyteire // 19H-21H
Exposition personnelle de Marine Julié intitulée « From the Depths of Venus » ; Orgie tribale entre humanoïdes et chimères, manipulation équivoque des symboles d’autorités, jeu des représentations au travers de l’ornement….
(Arrêt : Porte de Bourgogne)
https://www.facebook.com/siliconespace/
Et on termine à
Escalier B // 1 rue des Etables // 18H30 – 22H
qui présente Les Tournesols, avec Frédéric Houvert, Laurent Proux et Daniel Mato, une exposition de peinture, une installation au jaune irradiant cette soirée d’hiver …
(Arrêt : Sainte Croix)
https://www.facebook.com/events/1148414015294092/