Exposition : animaux rares, gibiers inattendus – reflets de la biodiversité, 29 juin 2019-11 novembre 2019, LES EYZIES.

Du 29/06/19 au 11/11/19 – 1 Rue du Musée 1 rue du musée, 24620 Les Eyzies (insee:24172) – Durant la Préhistoire, la consommation de viande par l’Homme est bien attestée, notamment au cours des périodes glaciaires. En France, au delà des grands herbivores classiques (rennes, chevaux, bisons), les derniers Néandertaliens, puis les premiers Hommes modernes ont exploité à des fins diverses, alimentaires, utilitaires et symboliques, des animaux aussi rares qu’inattendus. Ces derniers, tels le boeuf musqué, le mégacéros, l’antilope saïga, l’hydrontin, le lion, le glouton, le lynx, le phoque, la marmotte, sans oublier les oiseaux et les poissons…, reflétaient une biodiversité indemne de tout impact humain. Durant la Préhistoire, la consommation de viande par l’Homme est bien attestée, notamment au cours des périodes glaciaires. En France, au delà des grands herbivores classiques (rennes, chevaux, bisons), les derniers Néandertaliens, puis les premiers Hommes modernes ont exploité à des fins diverses, alimentaires, utilitaires et symboliques, des animaux aussi rares qu’inattendus. Ces derniers, tels le boeuf musqué, le mégacéros, l’antilope saïga, l’hydrontin, le lion, le glouton, le lynx, le phoque, la marmotte, sans oublier les oiseaux et les poissons…, reflétaient une biodiversité indemne de tout impact humain. – – Contact : Musée Naional de la Préhistoire
Réservations : Musée Naional de la Préhistoire
1 Rue du Musée 1 rue du musée, 24620 Les Eyzies

Tarif :

LES EYZIES Dordogne 24620

24/LES EYZIES SIRTAQUI Nouvelle-Aquitaine

Mise en page 1