Elvire / Don’t Eat the Bike En Concert, 17 avril 2019 21:00-18 avril 2019 00:00, .

ELVIRE / DON’T EAT THE BIKE EN CONCERT

1ère partie : Don’t eat the bike
Don’t Eat The Bike est né fin 2015 et compte aujourd’hui 5 musiciens, habitant Cléder et Carantec. Don’t Eat The Bike, c’est d’abord une rythmique. Un batteur insolent de facilité, de talent et de jeunesse s’il n’avait pas cette candeur juvénile pour vous charmer définitivement. Goulven Robinson, 12 ans, matraque ses peaux avec nonchalance, sans s’apercevoir que l’ombre des grands se dresse déjà derrière lui. Pour l’autre moitié de la rythmique, on appelle à la barre la basse d’Antoine Quillivic. Disciple officieux de Flea, il tricote une dentelle sonique aventureuse, appuyant et relevant le débat engagé par la batterie pour l’emmener défricher des territoires inconnus. Les 2 forment une vague de groove sur laquelle surfent les 2 guitaristes, Quentin Rivoal et Donan Robinson. Tout en maîtrise séductrice pour le premier, équilibrisme tranchant pour le second. Un spectacle que les filles en bikini sur la plage applaudissent. L’ensemble sert de plate-forme de lancement à la voix de Lorette Queguiner, une fusée de style s’en allant taquiner la voûte céleste. Voûte céleste qui est en réalité vous-même qui lisez ce texte. Chers futurs spectateurs, l’objectif du groupe est, à l’image de cette présentation grandiloquente, de vous faire sourire, applaudir, et déguster la meilleure soirée possible. Pour ce faire, il vous propose un voyage. Un voyage parmi ses influences diverses. Au menu : Red Hot Chili Peppers, Arctic Monkeys, Amy Winehouse mais également beaucoup de surprises personnelles.

2nd partie : Elvire
Elvire est née entre les pages d’un livre et les touches d’un piano. Puis Paul-Thaddeüs Robinet a rencontré Zoé Lancieaux, jeune bassiste. En 2014 le projet était lancé. Des textes en français sombres bien que non dénués d’humour et un univers à part entière. Rejoint par Paul-Elie Charles à la batterie en 2017, ils sortent leur premier EP « 42 bis ». Après avoir été finalistes du tremplin jeunes en scène, ils reviennent avec un premier album « Train quotidien » en 2019.