Déraillements // projection + conversation // jeudi 21 novembre arc en rêve centre d’architecture, 21 novembre 2019-21 novembre 2019, Bordeaux.

Déraillements // projection + conversation // jeudi 21 novembre
film + rencontre

_**Déraillements**_
——————-

un film de **Thierry Derocles** (1983)

→ la projection sera suivie d’une rencontre

autour du thème **folie et environnement** avec :

**Chilpéric de Boiscuillé**, architecte

**Guillaume le Blanc**, philosophe

**Philippe Rassat**, pédopsychiatre

**Martine Benchimoll**, psychanalyste

______________________________

le **jeudi 21 novembre** // 18:30

entrée libre // auditorium

Dans la continuité du projet psychiatrique de la clinique de la Chesnaie, ce pavillon réutilise des wagons de l’Orient-Express. Leur déplacement dans un contexte de soins du mouvement alternatif des années 70 deviennent la métaphore d’une reconstruction possible.

Le docteur Jeangirard, fondateur de la clinique fait de nouveau appel à Chilpéric de Boiscuillé pour la construction d’un second pavillon : « l’Orient-Express Hôtel ». Cinq wagons datant de 1928 « objets de mémoire qui ne s’usent pas et parlent à tout le monde », sont reconvertis en salle à manger et cuisine, salles de réunion, locaux de service et ateliers organisés autour d’une cour ouverte sur un parc.

Ce projet construit avec les étudiants de l’École spéciale d’Architecture, les équipes soignantes et les malades, fait de l’enseignement de l’architecture, l’auto-construction et la participation des usagers un même programme. Il s’inscrit dans le contexte des mouvements de la psychothérapie institutionnelle apparu en France après la Libération et plus largement de l’anti-psychiatrie. L’enfermement asilaire et les méthodes de soins coercitives étaient dénoncées politiquement et socialement. En lien avec les thèses défendues par l’éducateur et pédagogue Fernand Deligny, cette expérience collective ne renvoie ni à l’idée de rééduquer ni de soigner les patients, mais bien « d’entreprendre avec eux une dérive ». Affranchie des cadres de pratiques courantes, cette initiative illustre le potentiel libératoire du recours au chantier comme expérience performative et sensible dans la construction de la société.

______________________________

une rencontre proposée dans le cadre de l’exposition **_in_**servitude

à [re]découvrir jusqu’au 26 janvier 2020 entrée libre
Déraillements, un film de Thierry Derocles (1983) + rencontre
arc en rêve centre d’architecture 7 rue Ferrère, 33000 Bordeaux Bordeaux Chartrons – Grand Parc – Jardin Public Gironde
Dates et horaires de début et de fin (année – mois – jour – heure) :
2019-11-21T18:30:00 2019-11-21T20:30:00