Troyes De l’artisanat à l’industrie bonnetière, 19 mai 2018-20 mai 2018, Musée de la Bonneterie Troyes .

le samedi 19 mai à Musée de la Bonneterie Visite libre des collections de la bonneterie L’idée de fonder un musée spécialement dévolu à la bonneterie, l’industrie phare de la ville de Troyes, se fait jour pendant l’entre-deux guerres. Le premier catalogue du musée fondé à Troyes en l’abbaye Saint-Loup (actuel musée des beaux-arts et d’archéologie) comportait déjà en 1850 un chapitre dénommé conservatoire industriel . En 1932, l’achat par la Ville de Troyes de l’Hôtel de Vauluisant, comme annexe au musée établi dans l’abbaye Saint-Loup, permet la présentation de quelques spécimens : métiers et articles.Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, un groupe d’industriels initie une vaste collecte d’articles. Viennent s’ajouter des dons de matériels et de documents, ainsi que les dépôts périmés qui, selon la loi du 14 juillet 1909 sur le dépôt des dessins et modèles, confirmée par le décret du 23 mai 1913, rend destinataire le musée de Troyes des dessins et modèles déposés dans le département de l’Aube. Ceux-ci constituent un enrichissement d’autant plus précieux qu’ils sont accompagnés d’une documentation bien datée faisant remonter les plus anciens d’entre eux à 1875. Le musée prend alors forme grâce au soutien de la toute nouvelle Association des Amis du Musée de la Bonneteriesous le contrôle du conservateur, Marguerite Dubuisson. La première inauguration, en 1948, sera suivie d’autres au gré des agrandissements et nouvelles muséographies du musée. Aujourd’hui, le propos du musée est centré sur une vision historique de la bonneterie. Musée de la Bonneterie Troyes 4 rue de Vauluisant, 10000 Troyes, France Aube