De l’apothicaire au pharmacien Siège de l’ordre national des pharmaciens, 21 septembre 2019-22 septembre 2019, Siège de l'ordre national des pharmaciens.

De l’apothicaire au pharmacien
De Molière et son apothicaire muni de sa seringue à clystère dans _Monsieur de Pourceaugnac_ à Flaubert et Maupassant, le pharmacien est, depuis le XVIIe siècle, une grande source d’inspiration pour les artistes. Croqué avec humour et légèreté par Cham et Grandville, parfois plus férocement par Daumier, il sait aussi mettre son art et ses connaissances thérapeutiques au service du divertissement et du plaisir. Avec le chocolat des Menier, la pomme de terre de Parmentier ou les vins officinaux, le pharmacien devient alors un gastronome, gourmet et gourmand.

L’histoire de la pharmacie sera évoquée par le biais des grandes étapes de la profession de pharmacien (formation, enseignement, organisation sociale). Réunis en guildes depuis l’époque médiévale et disposant d’une formation essentiellement pratique selon le principe du compagnonnage, les apothicaires élaborent et vendent drogues, remèdes et épices. C’est en 1777 qu’ils acquièrent leur autonomie lorsque Louis XVI, par déclaration royale, sépare les corporations d’apothicaires et d’épiciers. Les membres du Collège royal de pharmacie, où sont dispensés des cours théoriques et pratiques, disposent désormais du monopole de la vente de médicaments. Le terme de pharmacien, professionnel consacrant toute son activité à son art dans son officine, remplace alors progressivement celui d’apothicaire.

Enfin, on ne peut évoquer l’histoire de la pharmacie sans présenter les objets emblématiques de l’art pharmaceutique. Une importante collection de faïences de Nevers illustre ainsi le savoir-faire et le rayonnement des manufactures françaises au XVIIIe siècle. Véritables œuvres d’art décoratif, albarelles, chevrettes et autres piluliers sont avant tout des objets utilitaires destinés à conserver les remèdes. Parmi eux, la thériaque est certainement l’une des préparations pharmaceutiques les plus connues et les plus secrètes. Mélange de plus de cinquante ingrédients issus des trois règnes de la nature, elle fut utilisée comme remède à tous les maux pendant près de deux millénaires, jusqu’au début du XXe siècle. Entrée libre
Cette exposition propose un regard original sur le pharmacien et l’art pharmaceutique, notamment à travers des images humoristiques et des caricatures.
Siège de l’ordre national des pharmaciens 4-6 avenue Ruysdaël 75008 Paris Paris Paris 8e Arrondissement Paris

Date(s)

2019-09-21T13:30:00 2019-09-21T18:30:00;2019-09-22T13:30:00 2019-09-22T18:30:00