Cyprès chauve chemin de ceinture et pelouse sur la rive est du lac inférieur du Bois de Boulogne, 13 août 2020-13 août 2020, Paris.

Cyprès chauve
du jeudi 13 août au vendredi 14 août à chemin de ceinture et pelouse sur la rive est du lac inférieur du Bois de Boulogne

**Cyprès chauve**
**{lecture et performance}**

La proposition consiste en une lecture-performance de Dans le bras d’eau de Joseph Mitchell. Auteur et chroniqueur New Yorkais majeur du XXème siècle Joseph Mitchell a consacré la presque totalité de sa carrière d’écrivain à fouiller la ville et à en restituer les histoires. _Dans le bras d’eau_ est le deuxième chapitre du projet d’autobiographie qu’il n’a jamais conclu. Depuis la ville le narrateur se souvient. Le récit le fait basculer de l’autre côté de lui-même, précisément du côté de l’enfance et des puissances originelles de la nature.

La forêt auprès de laquelle il a grandi est nimbée d’émerveillement. Joseph Mitchell en épuise les essences d’arbres, les variétés de baies, de plantes aromatiques et de fleurs sauvages par des listes et des phrases vertigineuses. Enraciné au coeur du récit et le surplombant tout entier domine le cyprès chauve.

_(…) un arbre majestueux à l’écorce gris-brun et aux épines dentelées vert pâle qui s’élève au-dessus de la boue et de l’eau boueuse et monte tout droit sur trente à trente-cinq mètres et atteint parfois l’âge de cent ans ou plus et dont le bois est si résistant au pourrissement que les planches qu’on en fait sont utilisées pour les cercueils (jusqu’à la génération de mon grand-père, la plupart des gens de la campagne dans ma partie du Sud étaient enterrés dans des cimetières de famille dans des cercueils en cyprès fabriqués à la main) et pour des choses telles que les bardeaux et les gouttières et les conduites d’eau et les abreuvoirs et pour les écluses sous les moulins à eau et pour les vannes dans les plantations de riz, et sont même utilisées maintenant pour des choses telles que le genre de citernes qui se dressent brutes de peinture et exposées nues aux intempéries sur leurs béquilles sur_
_les toits des immeubles de bureaux et des immeubles d’habitation et des hôtels de New York._
{_Dans le bras d’eau_, extrait de _Street Life_ de Joseph Mitchell, traduction François Tizon, Editions Trente-trois Morceaux}

Le cyprès chauve du Bois de Boulogne a été planté sur la rive est du lac inférieur par Adolphe Alphand en 1862. C’est à sa rencontre que j’ai découvert la filiation singulière qui unit le paysage parisien aux essences sauvages américaines. Les « espaces verdoyants » aménagés à l’anglaise à la fin du XIXème siècle mettent savamment en scène le fantasme d’une nature primaire et inaltérée. Après plus d’un siècle et demi de croissance ils offrent un patrimoine vivant exceptionnel, bien réel, que les arbres
remarquables signalent et dressent en appel.

La nature est en passe de devenir un vecteur majeur de l’imaginaire urbain. À l’écoute du récit qui se donne à son pied, le cyprès du Bois place le spectateur à l’épicentre de plusieurs mondes et de présents simultanés. Il lui fait éprouver la coexistence de la ville où il est avec la nature qui partout la pénètre et la soutient.
{François Tizon}

Projet sélectionné pour le Mois d’Août de la Culture de la Ville de Paris

La lecture-performance aura lieu sur la pelouse entre le chemin de ceinture et la rive est du lac inférieur du Bois de Boulogne, en face du Kiosque de l’Empereur.
Évènement gratuit sans réservation
Matière écrite/François Tizon

chemin de ceinture et pelouse sur la rive est du lac inférieur du Bois de Boulogne Bois de Boulogne Paris Paris 16e Arrondissement Paris


Dates et horaires de début et de fin (année – mois – jour – heure) :
2020-08-13T17:00:00 2020-08-13T17:45:00;2020-08-14T17:00:00 2020-08-14T17:45:00