Rennes Cyclique, 20 décembre 2017 19:00-20 décembre 2017 22:00, La Petite Rennes La Petite Rennes .

Permanence d’auto réparation à l’atelier vélo,
en mixité choisie pour les femmes, les trans, les inter sexes, … les personnes ne se reconnaissant pas comme hommes cisgenres*
Tous les 3ème mercredis du mois 19h-22h

Qu’est-ce que c’est?
Un espace d’auto-réparation en mécanique vélo entre femmes, trans, intergenres, ou personnes s’auto-identifiant autrement que comme un homme cisgenre.

Cette permanence n’a pas vocation à se substituer aux permanences mixtes, mais bien à donner confiance aux femmes et autres personnes pouvant subir des oppressions liées à leur identité de genre pour qu’elles se sentent ensuite à l’aise pour aller dans les espaces en mixité.

Pour les hommes cisgenres, rien ne change: les autres permanences de la semaine ( mercredi – jeudi – vendredi – samedi ) sont toujours là!!

Pourquoi un espace en mixité choisie?
Les hommes, les femmes et les personnes s’auto-identifiant différemment ne sont pas égales face à la mécanique en général, et la mécanique vélo n’échappe pas à cette logique. Même s’ils n’ont jamais fait de mécanique vélo en entrant, les hommes cis sont amener à savoir beaucoup plus souvent le nom des outils et comment les utiliser. Les femmes et d’autres personnes à l’inverse, étant peu habituées à manier des outils, sont généralement moins à l’aise à bricoler.
(Bien sûr, il existe des exceptions à ces tendances générales, puisque certaines personnes combattent déjà ces stéréotypes!)

Pourquoi cette permanence maintenant?
Des bénévoles de l’ateliers vélos de la Petite Rennes se questionnent sur les dominations qui peuvent se jouer dans les ateliers, autant entre bénévoles et adhérent-e-s, qu’entre adhérent-e-s. Le sexisme est l’une d’elles, mais aussi le racisme , le classisme et l’âgisme… La Petite Rennes n’est pas seul! D’autres ateliers en France y réfléchissent. Plusieurs d’entre eux ont créé des permanences en mixité choisie (à Grenoble, Paris, Lyon, Toulouse, Saint-Étienne, Nantes, Chambéry,…).

Pour en savoir plus…
Le collectif « A vélo Simone! » à quelques ressources à partager:
La page du Wikipédia des ateliers vélos dédiée au genre
Une émission de radio “A vélo Simone!” sur les espaces en mixité choisie sans hommes cis, non-mixtes,…en Rhône-Alpes: Lilith, Martine et les autres sur Radio Canut

*« Cis » vient du latin « du même côté », antonyme de « trans ». « Cisgenre » se réfère donc à une personne dont le genre est en adéquation avec le rôle social attendu (comportement, choix professionnels et personnels de vie, sexualité, etc.) en fonction de son assignation de sexe à la naissance.