Cycle de conférences : « Le siècle de Chateaubriand, arts en révolutions » Salle de conférences du Potager du Dauphin, 5 octobre 2020-5 octobre 2020, Meudon.

Cycle de conférences : « Le siècle de Chateaubriand, arts en révolutions »
du lundi 5 octobre au lundi 8 février 2021 à Salle de conférences du Potager du Dauphin

**Cycle de 8 conférences :**

Chateaubriand, à la charnière entre deux mondes, plonge notre regard dans une époque traversée par des bouleversements industriels et politiques sans précédent, marquée par un changement radical des repères artistiques et culturels en France. À travers la musique, la peinture, l’architecture et la pensée littéraire, explorons la multiplicité des expressions d’une époque en pleine révolution.

_**1789 : Révolutions en musique**_

Animée par Marie-Aude Fourrier, conférencière musicologue.

1789 provoque des révolutions radicales dans le monde musical : répertoire, style, pratique, salles de spectacles, public… De Marie-Antoinette à Charles X, voici un tour d’horizon des événements majeurs et de leurs conséquences, des compositeurs et de leurs chefs-d’œuvre, de Grétry à Auber.

_**Néoclassicisme et Romantisme : Peinture et architecture en France et en Angleterre entre 1750 et 1848**_

Animée par Karine Robé-Ramette, conférencière en histoire de l’art.

Marqué par le retour à l’antique, le néoclassicisme s’affirme d’abord en Angleterre avant de conquérir la France vers le milieu du XVIIIe siècle, à la suite des découvertes archéologiques à Pompéi, Herculanum et Paestum. Touchant d’abord l’architecture, cette tendance, empreinte d’équilibre et de mesure, se propage ensuite à la peinture jusqu’au tournant du siècle, où une nouvelle sensibilité se fait jour, le romantisme.

**_La peinture de paysage en France et en Angleterre au siècle de Chateaubriand_**

Animée par Karine Robé-Ramette.

Aucun genre pictural n’aura sans doute évolué de manière aussi profonde que celui du paysage en France et en Angleterre, entre le milieu du XVIIIe siècle et le mitan du XIXe siècle. Entre idées anciennes et visions nouvelles, la peinture de paysage gagne alors progressivement ses lettres de noblesse, suivant un parcours qui la conduit des paysages historiques classiques de Joseph Vernet et Wright of Derby aux « ébauches colorées » romantiques de Turner, jusqu’à l’aube du réalisme de l’École de Barbizon. LUNDI 23

**_Grands compositeurs des lumières_**

Animée par Marie-Aude Fourrier.

Mozart, Beethoven, Schubert sont les premiers compositeurs à vivre libres de leur art. Les idées des philosophes résonnent dans leurs musiques, par exemple _La Flûte enchantée_. Leurs parcours et œuvres emblématiques ouvrent la voie à tous les artistes, Rossini, Berlioz, Liszt…

_**D’Antonio Canova à François Rude : La sculpture en Europe entre deux révolutions**_

Animée par Karine Robé-Ramette.

Du néoclassicisme expressif d’Antonio Canova aux compositions impétueuses de François Rude, la sculpture, à l’instar de la peinture et de l’architecture, va se faire l’écho des sensibilités artistiques qui traversent l’Europe entre la Révolution de 1789 et celle de 1848.

_**1830 : L’explosition du Romantisme en musique**_

Animée par Marie-Aude Fourrier.

1830 Berlioz révolutionne la musique avec sa « Symphonie fantastique ». Avec l’explosion du romantisme, Paris devient la capitale du piano et de l’opéra. Du salon à la scène, hauts lieux musicaux, on retrouve des créations retentissantes et têtes d’affiches telles que Chopin, Bellini, la Malibran.

_**Les Natchez de Chateaubriand ou l’effondrement de la communauté**_

Animée par Pierre Glaudes, historien de la littérature, ancien élève de l’École normale supérieure, docteur ès lettres, professeur de littérature à l’université Sorbonne, membre du comité directeur de la Société Chateaubriand.

Dans _Les Natchez_, œuvre de jeunesse de Chateaubriand, le trouble causé par l’irruption de René parmi les habitants du Nouveau Monde révèle une crise de la communauté. Quels sont les aspects les plus révélateurs de cette crise ? La fin de l’utopie communautaire du Bon Sauvage, l’instabilité des sociétés à l’épreuve de la perpétuelle insatisfaction qui ronge le cœur de l’homme et l’émergence, avec René lui-même, d’une sorte d’anarchisme aristocratique utopique.

_**Joseph de Maistre, « L’ami du Bourreau » (Stendhal)**_

Animée par Pierre Glaudes.

Dans _Les Soirées de Saint-Pétersbourg_, Joseph de Maistre, qui fut le contemporain et l’adversaire de la Révolution française, se livre à un éloge du bourreau qu’il présente comme la pierre angulaire des sociétés. Cet éloge, assorti de considérations sur la nécessité des châtiments et des expiations sanglantes sur cette terre, a retenu l’attention de générations d’écrivains qui ont souvent entrepris de le réfuter et de le combattre. C’est le cas, par exemple, de Vigny dans Stello et de Hugo dans _Le Dernier Jour d’un condamné_.
Cycle de 8 conférences : 33,60€ (tarif plein) / 8€ (tarif réduit) ou Carte Découverte
Conférences animées par Marie-Aude Fourrier, conférencière musicologue et Karine Robé-Ramette, conférencière en histoire de l’art.

Salle de conférences du Potager du Dauphin 15, rue Porto-Riche 92190 Meudon Meudon Meudon-sur-Seine Hauts-de-Seine


Dates et horaires de début et de fin (année – mois – jour – heure) :
2020-10-05T14:15:00 2020-10-05T16:15:00;2020-11-02T14:15:00 2020-11-02T16:15:00;2020-11-16T14:15:00 2020-11-16T16:15:00;2020-11-23T14:15:00 2020-11-23T16:15:00;2020-11-30T14:15:00 2020-11-30T16:15:00;2020-12-07T14:15:00 2020-12-07T16:15:00;2021-01-25T14:15:00 2021-01-25T16:15:00;2021-02-08T14:15:00 2021-02-08T16:15:00