Paris Créations en folies, 13 juin 2019-17 juin 2019, Grande halle de la Villette Paris .

du jeudi 13 juin au dimanche 16 juin à Grande halle de la Villette Créations en folies résidence de création à la Folie numérique Au sein de ce dispositif d’accueil en résidences de création la folie numérique s’engage dans la coproduction des œuvres portées et développées par les artistes lauréats. Cet accompagnement souhaite s’inscrire dans toute la chaine de la création : de l’écriture en passant par la production jusqu’à la diffusion. Ce dispositif accueille au premier semestre 2019 3 projets lauréats de notre appel à projets diffusé en direction des artistes et structures engagées dans les arts numériques. **Quelles œuvres numériques ?** Chaque résidence de 3 semaines accueille un artiste ou collectif qui présente une de leurs oeuvres numériques à découvrir à côté de laquelle ils travaillent à une nouvelle création qui sera présentée en fin de résidence. Poussez la porte du rez de chaussée de la folie numérique et découvrez une oeuvre finie une oeuvre en devenrir et un artiste qui vous fera découvrir sa démarche son univers. Chaque création étant une aventure humaine. **Résidences de création de Martin de Bie Audrey Briot (Paris)** du 11 au 30 juin 2019 martindebie.com/ audreybriot.fr/ datapaulette.org/ **&gt QUANTIFIED EPOPEE (work in progress)** Quantified Epopee est un projet de recherche sur de nouveaux modes de narration dans la tapisserie contemporaine. Le projet questionne les conditions de la narration au regard des nouvelles technologies de l’information et de la communication émergeant dans l’univers de l’artisanat textile et son inscription à l’époque du numérique Quantified Epopee renouvelle une forme d’artisanat en rétablissant l’usage de l’or et des métaux dans les tapisseries. La tenture de Coriolanus tissée à la demande d’Henri IV avant 1606 est un bel exemple de l’usage de l’or pour rehausser les tapisseries. Valorisant l’héritage culturel de cette institution le réemploi de ces matériaux conducteurs au sein des tissages permet d’augmenter les possibilités de narration des tapisseries. Elles deviennent des interfaces tactiles sensibles au toucher et à l’approche qui interagissent avec les spectateurs. En tant que projet de recherche Quantified Epopee explore différentes hypothèses dont résulte de chaque série d’expérimentations une production physique ou théorique présentée lors d’expositions ou de conférences. **&gt un gramme chevaleresque (en exposition)** Cette istalltion est une tenture qui narre la quête numérique d’un chevalier contemporain un soldat français en mission. Confectionnée à l’aide d’une machine à tricoter détournée et contrôlée par ordinateur la tapisserie révèle une iconographie issue de la collecte effectuée sur les réseaux sociaux personnels de ce soldat. À l’arrière-plan le filtre fleuri de ses selfies Snapchat se mêlent aux treillis militaires de son quotidien. Ses déplacements repérés en pistant ses posts Facebook sont représentés par des coordonnées GPS et un tracé. Ses posts émis depuis les terrains d’entraînement où s’exerce son régiment sont souvent accompagnés d’images qui le représentent brandissant fièrement des armes lourdes les mitrailleuses rythment la tenture. Grande halle de la Villette Paris Paris 19e Arrondissement 211 Avenue Jean Jaurès 75019 Paris