Conférence de Stéphane Boudin-Lestienne, chercheur & commissaire EESAB, 23 janvier 2020 18:00-23 janvier 2020 19:30, Rennes.

Jeudi 23 janvier, 18h00 Entrée libre et gratuite pour toutes et tous https://www.facebook.com/events/450836359128941/

Les fêtes d’art : le bal comme pratique artistique

L’EESAB-site de Rennes, situé 34 rue Hoche, vous invite le mercredi 29 janvier à 18h, à la rencontre de Stéphane Boudin-Lestienne, chercheur et commissaire d’exposition de la Villa Noailles.

– Les fêtes d’art : le bal comme pratique artistique –

Léonard de Vinci composait des divertissements pour la cour de Milan, Michel-Ange participait à diverses célébrations à Rome ou Florence. L’implication des créateurs dans ce champ hybride d’événements festifs, a pu parfois susciter des expériences remarquables. De par sa nature éphémère ce type d’exercice a pu être souligné ici ou là mais fut le plus souvent traité de manière marginale, anecdotique. Pourtant depuis le XIXe siècle les bals deviennent un sujet pour les artistes, non plus seulement comme prestataires répondant à des commandes, mais aussi pour eux-mêmes devenant porteurs de propositions festives. N’y aurait-il pas quelque intérêt à considérer cette réappropriation de la fête par les artistes comme une pratique en soi, une production à part, un langage singulier ? A la lisière des arts appliqués, du spectacle, de l’architecture et des beaux-arts, la fête, peut s’envisager comme un carrefour pluridisciplinaire, une plateforme d’échange synesthésique : elle sort l’artiste de ses pratiques habituelles et nous propose de dévier des pratiques courantes de consommation esthétique. Fédérant des groupes très divers, le bal d’artistes réunit et brasse les catégories socio-culturelles, devenant un point de rencontre intense entre l’art et la société. De fait, sous l’aspect superficiel, la fête exprime un message, une réponse aux données de l’époque dans laquelle elle s’inscrit.

Stéphane Boudin-Lestienne, docteur en histoire de l’art et de l’architecture, est commissaire et chercheur. Il travaille en binôme avec Alexandre Mare à la villa Noailles, à Hyères, dont ils assurent la programmation des expositions historiques. Ensemble ils se sont consacrés à la redécouverte de créateurs des années 1920-30 : Marcel Breuer, Elise Djo-Bourgeois, Georges Hugnet, Jean Hugo, Robert Mallet-Stevens. Dans cette logique d’exploration des sources inédites, ils ont livré un important ouvrage sur Charles et Marie-Laure de Noailles, mécènes du 20ème siècle et travaillent régulièrement avec la fondation Civa à Bruxelles. Stéphane Boudin-Lestienne qui s’apprête à publier la première monographie sur Paul Tissier, architecte des fêtes des Années Folles, enseigne à l’Ecole Camondo et collabore également à différents titres de presse : Artpress, Hippocampe, etc. et participe à divers événements liés à la scène contemporaine.

Stéphane est invité par Charlotte Vitaioli, artiste et enseignante en dessin et peinture à l’EESAB-site de Rennes.

EESAB 34 rue Hoche 35000 35706 Rennes Quartiers Centre Ille-et-Vilaine

jeudi 23 janvier – 18h00 à 19h30