Cité Jardin : Une Performance de Rémi Voche

facebook_event_342632189447254

Cité Jardin : Une Performance de Rémi Voche, 3 décembre 2016 18:00, Espace Madoura Rue Suzanne et Georges Ramié 06220 Vallauris

En 1938, Suzanne Ramié crée l’atelier Madoura (MA-ison/DOU-ly/RA-mié) dans une vieille poterie du quartier du Plan à Vallauris, au cœur d’une cité ouvrière blottie au creux de collines boisées. A quelques encablures des pins d’Alep, ce lieu de production de poterie culinaire a connu une intense activité alors que la demande en pignates et poêlons battait son plein. Bien que réputés pour avoir accueilli en leurs seins des artistes aussi importants que Pablo Picasso, Marc Chagall, Victor Brauner, Tsuguharu Foujita ou encore Henri Matisse, les murs de l’atelier Madoura gardent la mémoire de ces familles ouvrières de Vallauris qui ont œuvré, anonymes, à la renommée de la ville, à son enrichissement, à celui de quelques lignées de « patrons » dont les noms enorgueillissent, aujourd’hui, quelques rues du centre-historique.
Rémi Voche a choisi pour sa performance Cité Jardin le lieu le plus modeste de la poterie, une ancienne remise transformée tardivement en garage. Utilisant des matériaux collectés sur place, briques, tuiles, feuillets en terre et longerons taillés dans du pin d’Alep, il a souhaité rendre hommage à tous ceux dont la vie, les conditions d’existence et, en vérité, le destin ont été scellés aux impératifs de production, de rentabilité, d’enrichissement. Ce XIXème siècle, période dure, douloureuse même pour beaucoup, resurgit parfois çà et là, à l’autre bout du monde et pire, dans notre société occidentale.
Le titre de cette performance nous dit une vision enchantée et utopiste du monde ouvrier. Ces anciennes cités, jadis ouvrières, sont aujourd’hui très prisées. Se souvient-on qu’elles ont été pensées pour d’autres. Que l’on a pensé, pour ces « autres », leurs déplacements par souci d’économie, que l’on a pensé aussi, leur vie familiale par charité, que l’on a pensé leur intimité par souci de leur bien-être, jusqu’à leur horizon. Un horizon fait de travail. Un jardin pensé par souci de leur apporter un peu plus. Espace pensé donc, la Cité Jardin ne peut se concevoir qu’au travers d’une vision paternaliste bon teint dont la bonne conscience ne peut se mesurer qu’à l’aune de la misère et du désespoir de ceux qui, arrachés des campagnes, charriés dans des villes charbonneuses, finissaient par s’y trouver bien, en tous cas mieux que dans les rues crasseuses et les bidonvilles nauséabonds de villes dont on ne contrôlait plus le développement. Pas plus que l’on ne réussissait à éradiquer ou, tout au moins, endiguer cette misère dont témoignent aujourd’hui ces émouvantes cartes postales d’époque prises dans des ailleurs laborieux mais aussi à Vallauris, dans les rues et ruelles de cette vieille cité de potiers, rue Clément Bel ou place Jules Isnard, le temps d’une pose… si peu de sourires.
Avec cette performance, où Rémi Voche s’ensevelit sous un amas de matériaux, simulant un accident de travail dramatique, c’est une bouffée anxiogène de tristesse et de colère qui nous oppresse et qui nous rappelle avec une infinie justesse la dureté (mot très à la mode ces derniers temps… attention, ce doit être, à l’entendre, une « vraie » dureté, une vraie de vrai, pas une espèce de fermeté plus ou moins molle !) de l’existence en des temps sans scrupules où le profit était le mot d’ordre et hors de tout contrôle.
L’efficacité de la proposition de Rémi Voche rappelle l’engagement pour l’humain d’un artiste qui a fait de Vallauris, un lieu de réconciliation, de paix et d’espoir. Pablo Picasso se mêlant aux ouvriers de la ville, par amitié et respect pour une femme-potier aussi, a toujours considéré son travail avec une humilité qui rejoignait celle de Suzanne Ramié. Elle qui choisit pour signaler son atelier de mêler son nom à celui de son mari pour disparaitre derrière le travail d’une équipe d’ouvriers dont elle s’estimait, avec fierté, membre à part entière. Madoura, est un lieu de travail qu’elle a conçu comme une maison ouverte aux artistes, à tous.
Yves Peltier

Cité Jardin : Une Performance de Rémi Voche was last modified: novembre 29th, 2016 by Rennes
@Circonstance Galerie