Rouen Circuit Bienvenue chez nous – Randonnée d’écriture, 3 juin 2018 15:00-3 juin 2018 17:00, Cité-jardin des Sapins – Rouen Rouen .

dimanche 3 juin – 15h00 à 17h00 On marche, on flâne, on observe, on échange, on écrit… L’écriture coule de source, la marche permet cela, et même si l’on écrit peu de mots, on partage toujours beaucoup de regards. Cités-jardins, cités de demain est une exposition qui sera présentée à la Fabrique des Savoirs à Elbeuf-sur-Seine, du 15 juin au 21 octobre 2018. Pour alimenter la présentation des cités-jardins de la Métropole Rouen Normandie, un travail a été menée avec les habitants de la cité-jardin des Sapins de Rouen. La compagnie Vers volant propose des randonnées d’écriture, des petits bals, des temps de rencontres, d’échanges, pour capter les mots, les histoires, de la cité-jardin. Chroniques sonores, petits papiers, ces paroles seront alors transmises. Cette randonnée d’écriture, c’est un peu tout ça: On marche, on flâne, on observe, on échange, on écrit… L’écriture coule de source, la marche permet cela, et même si l’on écrit peu de mots, on partage toujours beaucoup de regards. Cités-jardins, cités de demain est une exposition qui sera présentée à la Fabrique des Savoirs à Elbeuf-sur-Seine, du 15 juin au 21 octobre 2018. Pour alimenter la présentation des cités-jardins de la Métropole Rouen Normandie, un travail a été menée avec les habitants de la cité-jardin des Sapins de Rouen. La compagnie Vers volant propose des randonnées d’écriture, des petits bals, des temps de rencontres, d’échanges, pour capter les mots, les histoires, de la cité-jardin. Chroniques sonores, petits papiers, ces paroles seront alors transmises. Cette randonnée d’écriture, c’est un peu tout ça: On marche, on flâne, on observe, on échange, on écrit… L’écriture coule de source, la marche permet cela, et même si l’on écrit peu de mots, on partage toujours beaucoup de regards. 02 35 52 95 45 Cité-jardin des Sapins – Rouen Rouen Eglise Saint-Jean-Eudes, 76000 Rouen 76000 Rouen Seine-Maritime 02 35 52 95 45 http://www.metropole-rouen-normandie.fr/ A la fin du 19e siècle, interpellé par le développement incontrôlé des villes, Ebenezer Howard, théoricien anglais, propose une alternative réfléchie et maîtrisée. Cet utopiste, visionnaire, socialiste, conceptualise les Garden Cities alliant les avantages de la campagne et de la ville en une même cité. Le modèle se diffuse rapidement et est adapté en France au début du 20e siècle. Ainsi, la cité-jardin, en France, se caractérise essentiellement par un ensemble de logements sociaux individuels ou collectifs, locatifs ou en accession à la propriété, avec aménagements paysagers et jardins autour de l’habitat. Elle comprend, dans la plupart des cas, des équipements collectifs (école, crèche, commerces, maison commune voire église). En 1922 la société anonyme d’HBM Le Foyer ouvrier crée, en accord avec la ville de Rouen, sur le territoire de Rouen-Les Sapins, encore vierge, une cité-jardin destinée à des familles nombreuses. La construction de la cité-jardin des Sapins s’est faite en 2 tranches, entre 1922 et 1924 sur 2 terrains de 3 et 6 hectares. 239 logements en pavillons seront alors construits, laissant la part belle à l’aménagement urbain et paysager invitant à la promenade. Chaque maison correspond à deux logements, dotés chacun d’un petit jardin, car on était très soucieux de faire bénéficier les futurs habitants de cet ensemble nouvellement construit des agréments de la campagne Autour de cette cité-jardin, s’étendaient jusqu’à l’urbanisation d’après-guerre, de vastes étendues de champs (blé, betterave), de vergers et de bosquets où les Rouennais aimaient se promener le dimanche. Les cités-jardins sont aujourd’hui considérées comme un patrimoine historique d’exception. Un travail de mise en valeur patrimoniale et touristique est engagé, qui débute par une réappropriation de la cité-jardin par ses habitants. La réhabilitation de ces cités et leur restauration est à adapter aux normes de confort et aux contraintes de la vie urbaine contemporaine. Le niveau de confort de la majorité des logements est, en effet, devenu, au fil des années, inadapté aux normes et usages en vigueur. Parking. Bus F2 et 22