Cédric Roulliat, 3 octobre 2019-11 décembre 2019, .

Photographies. À travers ses photographies aux mises en scène cinématographiques l’artiste parvient à faire cohabiter une esthétique surnaturelle et une vision de la beauté qui lui est propre.. Cédric Roulliat (1973) est un photographe lyonnais autodidacte. Il a basé sa formation toute entière sur le recyclage du matériel argentique de son grand-père. Il se destinait à la bande dessinée mais s’est tourné graduellement vers la photographie il y a une dizaine d’années pour rapprocher son travail d’autres formes de narration populaires telles que le cinéma ou le roman photo. Son but est de faire vivre des personnages raconter des histoires ou plutôt laisser entrevoir des instantanés d’histoires .Dans ses images les lieux occupent une place centrale le décor étant lui-même un protagoniste dictant la dramaturgie et la ligne graphique à venir. Quant aux modèles apparaissant sur ses vignettes ils sont parfois des comédien(ne)s incarnant de manière désincarnée des figures récurrentes de désir de solitude ou de folie se situant entre Hollywood le magazine Nous Deux et une nouvelle de Jules Barbey d’Aurevilly. Dans le cadre du Mois du la Photo.