CABARET ALL’ ARRABBIATA, 25 septembre 2020-25 septembre 2020, Libourne.

CABARET ALL’ ARRABBIATA 2020-09-25 20:00:00 – 2020-09-26 BAZ’ART 11 route de l’oiseau
Libourne Gironde

  ALL’ ARRABBIATA … c’est d’abord l’envie de parler de politique et de chanter.

De la rencontre avec les textes d’Ascanio Celestini, survient la nécessité de les traduire et de leur donner vie. En faire un. Avec des chansons. Pas n’importe lesquelles, des chants populaires italiens qui parlent de luttes et de celles et ceux qui les ont menées. Ça sera un cabaret, donc. Pas fantasque, non, mais sobre, acerbe et acidulé. Pas de chorégraphies ni de numéros mais des textes et des chants, du jeu et de la complicité. Le rythme est soutenu, les scènes et les chansons s’enchaînent et le fil rouge des thématiques d’Ascanio crée du liant.

ALL’ ARRABBIATA … c’est d’abord l’envie de parler de politique et de chanter.

De la rencontre avec les textes d’Ascanio Celestini, survient la nécessité de les traduire et de leur donner vie. En faire un. Avec des chansons. Pas n’importe lesquelles, des chants populaires italiens qui parlent de luttes et de celles et ceux qui les ont menées. Ça sera un cabaret, donc. Pas fantasque, non, mais sobre, acerbe et acidulé. Pas de chorégraphies ni de numéros mais des textes et des chants, du jeu et de la complicité. Le rythme est soutenu, les scènes et les chansons s’enchaînent et le fil rouge des thématiques d’Ascanio crée du liant.

+33 5 57 74 70 69

ALL’ ARRABBIATA … c’est d’abord l’envie de parler de politique et de chanter.

De la rencontre avec les textes d’Ascanio Celestini, survient la nécessité de les traduire et de leur donner vie. En faire un. Avec des chansons. Pas n’importe lesquelles, des chants populaires italiens qui parlent de luttes et de celles et ceux qui les ont menées. Ça sera un cabaret, donc. Pas fantasque, non, mais sobre, acerbe et acidulé. Pas de chorégraphies ni de numéros mais des textes et des chants, du jeu et de la complicité. Le rythme est soutenu, les scènes et les chansons s’enchaînent et le fil rouge des thématiques d’Ascanio crée du liant.

ALL’ ARRABBIATA … c’est d’abord l’envie de parler de politique et de chanter.

De la rencontre avec les textes d’Ascanio Celestini, survient la nécessité de les traduire et de leur donner vie. En faire un. Avec des chansons. Pas n’importe lesquelles, des chants populaires italiens qui parlent de luttes et de celles et ceux qui les ont menées. Ça sera un cabaret, donc. Pas fantasque, non, mais sobre, acerbe et acidulé. Pas de chorégraphies ni de numéros mais des textes et des chants, du jeu et de la complicité. Le rythme est soutenu, les scènes et les chansons s’enchaînent et le fil rouge des thématiques d’Ascanio crée du liant.

baz’art