Beethoven et la modernité #5 // Quatuor Diotima Théâtre d’Orléans, 2 avril 2020-2 avril 2020, Orléans.

Beethoven et la modernité #5 // Quatuor Diotima
Que dire à propos de la Grande Fugue après la phrase de Igor Stravinski : « Cette musique sera éternellement contemporaine » ? Encore de nos jours, la plupart des mélomanes s’avouent un peu perplexes face à cette partition sonnant comme une matière brute en fusion. L’on comprend dès lors assez bien la raison pour laquelle Beethoven a choisi d’écrire un final de remplacement à l’opus 130, dont la Grande Fugue originellement finale, fut totalement incomprise à sa création. Future Family de Miroslav Srnka n’est pas un quatuor au sens académique. En effet, il s’éloigne de nombreux codes du genre, en proposant en particulier d’échanger à loisir les mouvements de l’œuvre. Ceux-ci sont notés 1/2/3/4, et chaque instrumentiste (violon 1 et 2, alto et violoncelle) peut choisir un numéro à sa guise (avec accord préalable entre les musiciens !) et ainsi changer l’ordre du quatuor à chaque concert ! Miroslav Srnka est l’un des plus proches compositeurs du Quatuor Diotima et fait partie, comme il aime à le répéter en référence au titre de sa pièce, de sa famille musicale.

**Quatuor Diotima #2**

Violon 1 Yun-Peng Zhao

Violon 2 Constance Ronzatti

Alto Franck Chevalier

Violoncelle Pierre Morlet Tarifs de 5€ à 21€
L’opus 131 frappe d’abord par une innovation majeure : ses sept mouvements s’enchaînent sans interruption. Mais bien d’autres paramètres font de ce quatuor encore de nos jours un quatuor « moderne».
Théâtre d’Orléans Boulevard Pierre Ségelle 45000 ORLEANS Orléans Loiret

Date(s)

2020-04-02T20:30:00 2020-04-02T22:00:00