A l’origine de la fondation de Marseille, Saint-Blaise, la forteresse gauloise des Ségobriges, 3 mars 2020-3 mars 2020, Martigues,.

A l’origine de la fondation de Marseille, Saint-Blaise, la forteresse gauloise des Ségobriges 2020-03-03 – 2020-03-03
Martigues Bouches-du-Rhône

  La mise en valeur et les fouilles de l’oppidum de Saint-Blaise, à Saint-Mitre-Les Remparts, ont renouvelé récemment nos connaissances sur ce site majeur de l’archéologie et de l’histoire de la Provence.
Les recherches permettent aujourd’hui d’avancer qu’il pourrait s’agir du lieu de
la première rencontre et de l’alliance, longtemps considérées comme légendaires, des Grecs venus de Phocée et des Gaulois des bords du Rhône.

Par Jean Chausserie-Laprée, archéologue, ville de Martigues, Sandrine Duval,
archéologue, service Archéologie de la ville de Martigues et Marie Valenciano,
archéologue, Aix-Marseille-Provence métropole.
Avec la participation et les interventions de Michel Bats, directeur de recherches
honoraire au CNRS en histoire et archéologie et Didier Pralon, professeur émérite de grec ancien à l’Université d’Aix-Marseille.

Dans le cadre des Rendez-vous du mardi.
Avec sa labellisation en Ville d’art et d’histoire, Martigues reste plus que jamais une ville ouverte aux regards des autres pour accueillir, échanger et réfléchir, tout simplement pour mieux être elle-même.

La mise en valeur et les fouilles de l’oppidum de Saint-Blaise, à Saint-Mitre-Les Remparts, ont renouvelé récemment nos connaissances sur ce site majeur de l’archéologie et de l’histoire de la Provence.
Les recherches permettent aujourd’hui d’avancer qu’il pourrait s’agir du lieu de
la première rencontre et de l’alliance, longtemps considérées comme légendaires, des Grecs venus de Phocée et des Gaulois des bords du Rhône.

Par Jean Chausserie-Laprée, archéologue, ville de Martigues, Sandrine Duval,
archéologue, service Archéologie de la ville de Martigues et Marie Valenciano,
archéologue, Aix-Marseille-Provence métropole.
Avec la participation et les interventions de Michel Bats, directeur de recherches
honoraire au CNRS en histoire et archéologie et Didier Pralon, professeur émérite de grec ancien à l’Université d’Aix-Marseille.

Dans le cadre des Rendez-vous du mardi.
Avec sa labellisation en Ville d’art et d’histoire, Martigues reste plus que jamais une ville ouverte aux regards des autres pour accueillir, échanger et réfléchir, tout simplement pour mieux être elle-même.

contact.vah@ville-martigues.fr +33 4 42 10 82 95 http://www.martigues.fr/

La mise en valeur et les fouilles de l’oppidum de Saint-Blaise, à Saint-Mitre-Les Remparts, ont renouvelé récemment nos connaissances sur ce site majeur de l’archéologie et de l’histoire de la Provence.
Les recherches permettent aujourd’hui d’avancer qu’il pourrait s’agir du lieu de
la première rencontre et de l’alliance, longtemps considérées comme légendaires, des Grecs venus de Phocée et des Gaulois des bords du Rhône.

Par Jean Chausserie-Laprée, archéologue, ville de Martigues, Sandrine Duval,
archéologue, service Archéologie de la ville de Martigues et Marie Valenciano,
archéologue, Aix-Marseille-Provence métropole.
Avec la participation et les interventions de Michel Bats, directeur de recherches
honoraire au CNRS en histoire et archéologie et Didier Pralon, professeur émérite de grec ancien à l’Université d’Aix-Marseille.

Dans le cadre des Rendez-vous du mardi.
Avec sa labellisation en Ville d’art et d’histoire, Martigues reste plus que jamais une ville ouverte aux regards des autres pour accueillir, échanger et réfléchir, tout simplement pour mieux être elle-même.

La mise en valeur et les fouilles de l’oppidum de Saint-Blaise, à Saint-Mitre-Les Remparts, ont renouvelé récemment nos connaissances sur ce site majeur de l’archéologie et de l’histoire de la Provence.
Les recherches permettent aujourd’hui d’avancer qu’il pourrait s’agir du lieu de
la première rencontre et de l’alliance, longtemps considérées comme légendaires, des Grecs venus de Phocée et des Gaulois des bords du Rhône.

Par Jean Chausserie-Laprée, archéologue, ville de Martigues, Sandrine Duval,
archéologue, service Archéologie de la ville de Martigues et Marie Valenciano,
archéologue, Aix-Marseille-Provence métropole.
Avec la participation et les interventions de Michel Bats, directeur de recherches
honoraire au CNRS en histoire et archéologie et Didier Pralon, professeur émérite de grec ancien à l’Université d’Aix-Marseille.

Dans le cadre des Rendez-vous du mardi.
Avec sa labellisation en Ville d’art et d’histoire, Martigues reste plus que jamais une ville ouverte aux regards des autres pour accueillir, échanger et réfléchir, tout simplement pour mieux être elle-même.

Office de Tourisme de Martigues