dim 28 novembre 2021

RENNES. UN MOIS DÉDIÉ À LA LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES

Du 4 novembre au 5 décembre 2021, Rennes s’engage contre les violences faites aux femmes et propose des temps consacrés à des rencontres, conférences, spectacles autour de la libération de la parole et de la prise de conscience nécessaires au changement.

La Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes a été instaurée le 25 novembre. Une date qui trouve son origine dans un événement tragique ayant eu lieu dans les années 60 : l’assassinat des trois sœurs Mirabal, militantes politiques dominicaines, par le dictateur Rafael Trujillo.

Le 17 décembre 1999 l’assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies proclame le 25 novembre la Journée Internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. L’ONU incite depuis ce moment les gouvernements et les organisations internationales et nationales à organiser des événements de sensibilisation auprès des publics sur cette situation dramatique croissante.

violences femmes rennes

Pour n’évoquer que les chiffres, en 2020, 102 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint. Un nombre élevé des féminicides qui atteste des violences conjugales toujours plus présentes. Des violences qui peuvent être physiques, mais aussi psychologiques, économiques ou encore numériques, présentes dans tous les cadres et à toutes les échelles de notre société.

Pour cette raison, la ville de Rennes a décidé de se mobiliser une nouvelle fois pour organiser des rencontres, échanges, conférences, expositions dans le but de libérer la parole, susciter une prise de conscience et faire changer notre comportement individuel face à cette violence faites aux femmes. Les Rennais et Rennaises s’étaient déjà mobilisés en 2020, le 20 novembre, dans un rassemblement contre les violences et les injustices subies par les femmes, lesbiennes, hommes trans et personnes non binaires, Esplanade Charles de Gaulle.

Cette année, l’objectif des dispositions et des événements organisés est de pouvoir sortir de la banalisation de ces violences en recevant la parole des femmes dans un espace sécurisé et bienveillant. Grâce à la parole et l’accompagnement, les victimes de ces violences permettent de faire sortir de l’invisible et de l’oubli la gravité de ces faits. De plus, ces événements permettent une mobilisation collective ainsi que la sensibilisation et formation de tous pour aller au-delà du déni, du doute, de l’incrédulité. La Maire de Rennes, Madame Nathalie Appéré, soulignait : « C’est ce à quoi nous nous attelons dans le cadre du réseau rennais de lutte contre les violences faites aux femmes, en coordonnant les initiatives, de la justice à la santé en passant par le social. Mais aussi en éduquant à la régulation pacifique des conflits, au respect d’autrui, à l’expression des émotions, à la vie affective et sexuelle. »

Tout au long du mois de novembre, et jusqu’au 5 décembre 2021, il sera possible de prendre part à des débats, conférences, rencontres, spectacles et autres animations. Voici un aperçu des activités mis en place :

Rencontres

Beaucoup de rencontres auront lieu et permettront de réunir autour d’échanges, de discussions et de témoignages.

Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes Centre social centre ville

Samedi 27 novembre : 10 minutes pour le vivre. Violences faites aux femmes.

Autour du Planning Familial 35, plusieurs associations invitent à la mise en place d’un parcours de vie de femmes victimes de violences (sexistes, sexuelles, conjugales, liées aux origines, à la situation de handicap etc). Il s’agit d’un jeu de rôle auquel les
passant.es seront invité.es à participer : pendant 10 minutes, elles et ils endosseront le rôle d’une femme et éprouveront son parcours, depuis la consultation
psychologique jusqu’au dépôt de plainte, en passant par la recherche de soutiens auprès d’associations, de la famille ou d’ami.es. Des temps d’échanges à ce sujet
seront également proposés, notamment pour identifier les lieux-ressources sur le territoire rennais.

Samedi 27 novembre 13h30 – 16h30
Organisé par Planning Familial 35, en partenariat avec les associations œuvrant pour l’élimination des violences faites aux femmes
Place de la Mairie

Conférences et débats

Les conférences et débats seront aussi partie prenante de la mobilisation mise en place contre les violences faites aux femmes. Animés par des chercheur.se.s, auteur.trice.s, et/ou autres acteurs de discussions ces événements porteront ces questions au cœur du débat et de la pensée.

violence femmes rennes

Mardi 23 novembre : Sexisme et violence sexuelle en contexte numérique : quel état des lieux ?

Cette conférence a pour objectif de présenter les caractéristiques du sexisme et de la violence sexuelle exercés à l’encontre des femmes en contexte numérique, et plus globalement, du cyberharcèlement. Les moyens de prévenir ces violences se multiplient, les langues se délient, des plaintes sont déposées, des procès ont lieu. Mais cette violence « en ligne » fait autant de dommages que la violence « hors ligne ». Elle laisse des traces qui ne sont pas seulement numériques et qui impactent durablement la vie des victimes.

Mardi 23 novembre, 17h30, par Bérengère Stassin, Centre de
recherche sur les médiations, Université
de Lorraine

Gratuit sur réservation – billetterie : www.billetweb.fr/mardicyberharcelement
Le Tambour – Université Rennes 2, place Recteur Henri le Moal

rassemblement violences patriarcales

Mercredi 24 novembre : Besoins et attentes des femmes victimes de violences


De la recherche aux perspectives pratiques, l’évènement s’articulera en deux temps : une présentation des résultats de l’enquête menée sur les besoins et attentes des femmes victimes de violences (par les chercheur·euses du LP3C) et une table ronde
pluridisciplinaire avec l’objectif d’échanger sur les bonnes pratiques d’accompagnement des victimes existantes au niveau local.

Mercredi 24 novembre, 16h

Organisé par LP3C / Ville de Rennes
Inscriptions : http://urlr.me/5rSNz
Université Rennes 2 – Amphithéâtre T1 (PNRV)

Jeudi 2 décembre : Rencontre-débat avec l’auteure Lucile Peytavin

Échange autour de son livre Le coût de la virilité et la question de
l’origine des violences. En France, les hommes sont responsables de l’écrasante majorité des comportements asociaux : ils représentent 84 % des auteur·es
d’accidents de la route mortels, 90% des personnes condamnées par la justice, etc. Un coût direct pour l’État, qui dépense chaque année des milliards d’euros en services de police, judiciaires, médicaux et éducatifs pour y faire face. Et un coût indirect pour la société, qui doit répondre aux souffrances physiques et psychologiques des victimes, et subit des pertes de productivité et des destructions de biens.


Jeudi 2 décembre, 18h

Organisé par la librairie Planète IO
Salle du jeu de paume, rue Saint-Louis

Théâtre, danse, expositions…

Enfin, beaucoup d’activités culturelles seront aussi l’occasion de placer la femme au cœur des discussions. Théâtre, spectacles, danse, expositions ou encore projections, autant d’actions concrètes pour sensibiliser et rendre possible la prise de conscience autour de ces violences faites aux femmes.

Mardi 23 novembre : Le combat d’une ouvrière pour toutes les ouvrières.

Projection du film Made in Bangladesh de Rubaiyat Hossain (1h35mn). Shimu, 23 ans, travaille dans une usine textile à Dacca, au Bangladesh. Face à des conditions de travail de plus en plus dures, elle décide avec ses collègues de monter un syndicat, malgré les menaces de la direction et le désaccord de son mari. Ensemble, elles iront jusqu’au bout.

Mardi 23 novembre 19h

Organisée par le Club Soroptimist Rennes en partenariat avec Soroptimist Union Francaise
Sur réservation (10€) – sorop-cine2021@yahoo.com
Le bénéfice de cette soirée est reversé à l’ASFAD
Cinéma Pathé Gaumont, 12 Rue Yvonne Jean-Haffen

violence femmes rennes

Du 23 au 26 novembre : Le patriarcat dans toutes ses étapes – récit d’un chantier

Le CRIDEV vous propose de découvrir l’exposition Le patriarcat dans toutes ses étapes – récit d’un chantier, qui tente de (re)situer, (re)tracer l’histoire de la naissance et du développement du système patriarcal du paléolithique à nos jours. 9 panneaux où sont présentés des bouts d’analyses et de questionnements de différentes chercheuses et personnes qui ont travaillé sur le sujet, la proposition d’autres hypothèses de récits historiques, des focus sur des résistances mises en place, une frise du temps pour essayer de se repérer, le tout illustré par une graphiste professionnelle.

Mardi 23 et jeudi 25 Novembre – 14h-17h / Vendredi 26 Nov. – 10h-13h
Organisée par le CRIDEV
41 Avenue Janvier

Jeudi 25 novembre 12h30-12h45: Solo de danse Salida/Luz
12h45 – 13h15 : Cercle de danse de femmes

Donner à voir sur le temps de midi de la danse, des corps en mouvement, épanouis, heureux de danser dans l’espace public et exactement à la place où ils doivent être. Des corps qui ont le droit d’être regardés, dans la tenue qui leur convient. C’est également la défense d’une liberté de corps totale, dans la joie, ne pas céder à la violence du silence, de l’enfermement des corps, de l’effacement des corps…

Jeudi 25 novembre 12h30 – 12h45
Organisé par l’association Kouliballets
Métro Triangle

violence femmes rennes

Samedi 27 novembre : Je te veux impeccable.


Une histoire vraie : une femme a supporté pendant deux années les menaces puis les violences de son compagnon avec lequel elle venait d’avoir un enfant. Ces deux années se sont terminées par l’impensable : un « fait divers » dramatique. Aujourd’hui, treize ans après les faits, cette femme a la volonté de témoigner, pour se reconstruire, et pour sensibiliser le plus grand nombre à ce fléau social où une femme sur dix subit des violences conjugales. La pièce sera suivie d’un temps d’échanges.

7 novembre 15h – 17h
Organisé par le Centre social de Cleunay et le CPB Le Noroît en
partenariat avec le Théâtre Quidam
Réservations au 02 99 67 32 14
Centre culturel Noroît, 28 rue Charles Géniaux

Enfin un atelier sera également proposé les 4 et 5 décembre : Riposte, stage d’auto-défense et de prévention contre les agressions physiques et verbales
L’approche Riposte repose sur des techniques simples et immédiatement efficaces. Elle est adaptée à toutes les personnes perçues ou se percevant comme femmes, quelque soit leur âge ou leur condition physique.

4 & 5 décembre 9h30 – 16h30
Limité à 14 personnes à partir de 16 ans
Inscriptions auprès de egalite@rennesmetropole.fr
La présence aux deux journées est indispensable
Organisé par la Ville de Rennes
Salle Rabelais, 94 rue de l’Alma

À noter également des actions entreprises par diverses structures rennaises. C’est le cas du Centre Social de Cleunay qui organise toute une série d’activités :

  • 24 novembre 9h – 12h : Arpentage du livre « non c’est non ». Avec Agence Sensible, centre social de Cleunay
    25 novembre – 2 décembre – 9 décembre 14h : sophrologie, avec Mona Burato
  • (Date à définir ), 14h – 17h, Permanences du CIDFF – Centre d’information sur les droits de femmes et des familles – sur RDV au 02 99 30 80 89 – 2 mardis en novembre à préciser
    Permanences du Planning familial (sous réserve)
  • Permanence des Psys du Cœur (écoute réalisée sur RDV les jeudis après-midis)
  • Sélection de livres, en partenariat avec la bibliothèque de Cleunay

Le centre social Carrefour 18 prévoit aussi multiples activités :

  • Du 15 au 25 novembre, Pluri’elles : animations, spectacles, échanges, rencontres, création.

Programme et réservations : 02 99 51 32 25 et sur la page Facebook. Centre Social Carrefour 18, 7 rue d’Espagne

  • 20 novembre 15h : Love me or leave me, spectacle de slam, jazz, théâtre – Cie la Poudrière. Le fil conducteur est l’amour, perdu, puisqu’il y a une géante du jazz Billie Holiday qui y participe en donnant le titre et la thématique… C’est une femme qui veut dire des choses à un être aimé, tout lui dire, sur tout, sur elle, et cet être aimé qui lui échappe, a le choix de partir ou de rester ; elle ne fera sans doute rien pour le retenir, c’est une dualité incessante entre Love me or Leave me. Une injonction de l’amour absolu…Mais, un don aussi entier requiert une écoute de l’autre, de ses silences… Peut-on tout dire à l’autre et tout lui dire de soi, quand on aime ?
  • 25 novembre : Sculptures itinérantes. Accompagnées par le Centre Social Carrefour 18, un groupe d’habitantes et usagères a réfléchi à leur manière de vivre la ville, de vivre leur liberté en tant que femmes. Elles ont travaillé ensemble à la création de 4 sculptures itinérantes. Il s’agit de rendre visible la présence des femmes dans des espaces de la ville où celles-ci ne se sentent pas les bienvenues. Les sculptures seront visibles dans le secteur Italie, puis dans d’autres quartiers de la Ville.

Une inauguration est prévue le 25 novembre.
Renseignements – Clémence Kergonna – 02 99 51 32 25
Secteur Italie

Sans oublier le Festival des solidarités qui a lieu du 12 au 28 novembre.

Pour retrouver toutes les dates du programme :

Ça se passe à Rennes jusqu’au 5 novembre avec un programme chargé en événements, actions et activité avec l’envie d’une mobilisation toujours plus forte en lutte contre les violences faites aux femmes.

Pour aller plus loin :

5ème plan de lutte de lutte contre toutes les violences faites aux femmes

LOI n° 2010-769 du 9 juillet 2010 relative aux violences au sein des couples

Plus d’informations sur : www.stop-violences-femmes.gouv.fr

Plateforme pour signaler les violences sexistes et sexuelles : ici 

CONTACT EN CAS DE BESOIN

Urgences
Appel au 17 Police secours ou via SMS au 114

Information, orientation, mise en sécurité

Niveau national: Par téléphone au 39 19, 24h/24, 7j/7 ou sur arretonslesviolences.gouv.fr

Plate-forme départementale contre les violences conjugales
24h/24, 7j/7 par téléphone 02 99 54 44 88 ou par mail urgencesprevention@asfad.fr

Les associations spécialisées à Rennes:
CIDFF35, Centre d’information sur les droits des femmes et des familles
Du lundi au vendredi, de 9h à 12h par téléphone 02 99 30 80 89 ou par mail
cidf35.secretariat@orange.fr

France Victimes/SOS Victimes 35
Tous les jours de la semaine (9h-12h et 14h-17h) par téléphone au 02 99 35 06 07 ou par mail accueil@francevictimes35-sosvictimes.fr
Un message peut être laissé sur le répondeur en dehors de ces horaires.

Collectif Féministe Contre le Viol : 0 800 05 95 95 (gratuit et anonyme – du lundi au vendredi de 10h à 19h). Site : ici

lutte violences femmes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rennes
légère pluie
6 ° C
6.2 °
6 °
70 %
9.8kmh
75 %
sam
6 °
dim
7 °
lun
6 °
mar
11 °
mer
11 °
- Advertisment -

Du 4 novembre au 5 décembre 2021, Rennes s'engage contre les violences faites aux femmes et propose des temps consacrés à des rencontres, conférences, spectacles autour de la libération de la parole et de la prise de conscience nécessaires au changement.

La Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes a été instaurée le 25 novembre. Une date qui trouve son origine dans un événement tragique ayant eu lieu dans les années 60 : l'assassinat des trois sœurs Mirabal, militantes politiques dominicaines, par le dictateur Rafael Trujillo.

Le 17 décembre 1999 l'assemblée générale de l'Organisation des Nations Unies proclame le 25 novembre la Journée Internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. L'ONU incite depuis ce moment les gouvernements et les organisations internationales et nationales à organiser des événements de sensibilisation auprès des publics sur cette situation dramatique croissante.

violences femmes rennes

Pour n'évoquer que les chiffres, en 2020, 102 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint. Un nombre élevé des féminicides qui atteste des violences conjugales toujours plus présentes. Des violences qui peuvent être physiques, mais aussi psychologiques, économiques ou encore numériques, présentes dans tous les cadres et à toutes les échelles de notre société.

Pour cette raison, la ville de Rennes a décidé de se mobiliser une nouvelle fois pour organiser des rencontres, échanges, conférences, expositions dans le but de libérer la parole, susciter une prise de conscience et faire changer notre comportement individuel face à cette violence faites aux femmes. Les Rennais et Rennaises s'étaient déjà mobilisés en 2020, le 20 novembre, dans un rassemblement contre les violences et les injustices subies par les femmes, lesbiennes, hommes trans et personnes non binaires, Esplanade Charles de Gaulle.

Cette année, l'objectif des dispositions et des événements organisés est de pouvoir sortir de la banalisation de ces violences en recevant la parole des femmes dans un espace sécurisé et bienveillant. Grâce à la parole et l'accompagnement, les victimes de ces violences permettent de faire sortir de l'invisible et de l'oubli la gravité de ces faits. De plus, ces événements permettent une mobilisation collective ainsi que la sensibilisation et formation de tous pour aller au-delà du déni, du doute, de l'incrédulité. La Maire de Rennes, Madame Nathalie Appéré, soulignait : « C’est ce à quoi nous nous attelons dans le cadre du réseau rennais de lutte contre les violences faites aux femmes, en coordonnant les initiatives, de la justice à la santé en passant par le social. Mais aussi en éduquant à la régulation pacifique des conflits, au respect d’autrui, à l’expression des émotions, à la vie affective et sexuelle. »

Tout au long du mois de novembre, et jusqu'au 5 décembre 2021, il sera possible de prendre part à des débats, conférences, rencontres, spectacles et autres animations. Voici un aperçu des activités mis en place :

Rencontres

Beaucoup de rencontres auront lieu et permettront de réunir autour d'échanges, de discussions et de témoignages.

Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes Centre social centre ville

Samedi 27 novembre : 10 minutes pour le vivre. Violences faites aux femmes.

Autour du Planning Familial 35, plusieurs associations invitent à la mise en place d’un parcours de vie de femmes victimes de violences (sexistes, sexuelles, conjugales, liées aux origines, à la situation de handicap etc). Il s'agit d'un jeu de rôle auquel les
passant.es seront invité.es à participer : pendant 10 minutes, elles et ils endosseront le rôle d'une femme et éprouveront son parcours, depuis la consultation
psychologique jusqu'au dépôt de plainte, en passant par la recherche de soutiens auprès d'associations, de la famille ou d'ami.es. Des temps d'échanges à ce sujet
seront également proposés, notamment pour identifier les lieux-ressources sur le territoire rennais.

Samedi 27 novembre 13h30 - 16h30
Organisé par Planning Familial 35, en partenariat avec les associations œuvrant pour l'élimination des violences faites aux femmes
Place de la Mairie

Conférences et débats

Les conférences et débats seront aussi partie prenante de la mobilisation mise en place contre les violences faites aux femmes. Animés par des chercheur.se.s, auteur.trice.s, et/ou autres acteurs de discussions ces événements porteront ces questions au cœur du débat et de la pensée.

violence femmes rennes

Mardi 23 novembre : Sexisme et violence sexuelle en contexte numérique : quel état des lieux ?

Cette conférence a pour objectif de présenter les caractéristiques du sexisme et de la violence sexuelle exercés à l’encontre des femmes en contexte numérique, et plus globalement, du cyberharcèlement. Les moyens de prévenir ces violences se multiplient, les langues se délient, des plaintes sont déposées, des procès ont lieu. Mais cette violence « en ligne » fait autant de dommages que la violence « hors ligne ». Elle laisse des traces qui ne sont pas seulement numériques et qui impactent durablement la vie des victimes.

Mardi 23 novembre, 17h30, par Bérengère Stassin, Centre de
recherche sur les médiations, Université
de Lorraine

Gratuit sur réservation - billetterie : www.billetweb.fr/mardicyberharcelement
Le Tambour – Université Rennes 2, place Recteur Henri le Moal

rassemblement violences patriarcales

Mercredi 24 novembre : Besoins et attentes des femmes victimes de violences


De la recherche aux perspectives pratiques, l'évènement s'articulera en deux temps : une présentation des résultats de l'enquête menée sur les besoins et attentes des femmes victimes de violences (par les chercheur·euses du LP3C) et une table ronde
pluridisciplinaire avec l'objectif d'échanger sur les bonnes pratiques d'accompagnement des victimes existantes au niveau local.

Mercredi 24 novembre, 16h

Organisé par LP3C / Ville de Rennes
Inscriptions : http://urlr.me/5rSNz
Université Rennes 2 - Amphithéâtre T1 (PNRV)

Jeudi 2 décembre : Rencontre-débat avec l'auteure Lucile Peytavin

Échange autour de son livre Le coût de la virilité et la question de
l'origine des violences. En France, les hommes sont responsables de l’écrasante majorité des comportements asociaux : ils représentent 84 % des auteur·es
d’accidents de la route mortels, 90% des personnes condamnées par la justice, etc. Un coût direct pour l’État, qui dépense chaque année des milliards d’euros en services de police, judiciaires, médicaux et éducatifs pour y faire face. Et un coût indirect pour la société, qui doit répondre aux souffrances physiques et psychologiques des victimes, et subit des pertes de productivité et des destructions de biens.


Jeudi 2 décembre, 18h

Organisé par la librairie Planète IO
Salle du jeu de paume, rue Saint-Louis

Théâtre, danse, expositions...

Enfin, beaucoup d'activités culturelles seront aussi l'occasion de placer la femme au cœur des discussions. Théâtre, spectacles, danse, expositions ou encore projections, autant d'actions concrètes pour sensibiliser et rendre possible la prise de conscience autour de ces violences faites aux femmes.

Mardi 23 novembre : Le combat d'une ouvrière pour toutes les ouvrières.

Projection du film Made in Bangladesh de Rubaiyat Hossain (1h35mn). Shimu, 23 ans, travaille dans une usine textile à Dacca, au Bangladesh. Face à des conditions de travail de plus en plus dures, elle décide avec ses collègues de monter un syndicat, malgré les menaces de la direction et le désaccord de son mari. Ensemble, elles iront jusqu’au bout.

Mardi 23 novembre 19h

Organisée par le Club Soroptimist Rennes en partenariat avec Soroptimist Union Francaise
Sur réservation (10€) - sorop-cine2021@yahoo.com
Le bénéfice de cette soirée est reversé à l'ASFAD
Cinéma Pathé Gaumont, 12 Rue Yvonne Jean-Haffen

violence femmes rennes

Du 23 au 26 novembre : Le patriarcat dans toutes ses étapes - récit d'un chantier

Le CRIDEV vous propose de découvrir l’exposition Le patriarcat dans toutes ses étapes – récit d’un chantier, qui tente de (re)situer, (re)tracer l’histoire de la naissance et du développement du système patriarcal du paléolithique à nos jours. 9 panneaux où sont présentés des bouts d’analyses et de questionnements de différentes chercheuses et personnes qui ont travaillé sur le sujet, la proposition d’autres hypothèses de récits historiques, des focus sur des résistances mises en place, une frise du temps pour essayer de se repérer, le tout illustré par une graphiste professionnelle.

Mardi 23 et jeudi 25 Novembre - 14h-17h / Vendredi 26 Nov. - 10h-13h
Organisée par le CRIDEV
41 Avenue Janvier

Jeudi 25 novembre 12h30-12h45: Solo de danse Salida/Luz
12h45 - 13h15 : Cercle de danse de femmes

Donner à voir sur le temps de midi de la danse, des corps en mouvement, épanouis, heureux de danser dans l'espace public et exactement à la place où ils doivent être. Des corps qui ont le droit d'être regardés, dans la tenue qui leur convient. C'est également la défense d'une liberté de corps totale, dans la joie, ne pas céder à la violence du silence, de l'enfermement des corps, de l'effacement des corps…

Jeudi 25 novembre 12h30 - 12h45
Organisé par l'association Kouliballets
Métro Triangle

violence femmes rennes

Samedi 27 novembre : Je te veux impeccable.


Une histoire vraie : une femme a supporté pendant deux années les menaces puis les violences de son compagnon avec lequel elle venait d’avoir un enfant. Ces deux années se sont terminées par l’impensable : un "fait divers" dramatique. Aujourd’hui, treize ans après les faits, cette femme a la volonté de témoigner, pour se reconstruire, et pour sensibiliser le plus grand nombre à ce fléau social où une femme sur dix subit des violences conjugales. La pièce sera suivie d'un temps d'échanges.

7 novembre 15h - 17h
Organisé par le Centre social de Cleunay et le CPB Le Noroît en
partenariat avec le Théâtre Quidam
Réservations au 02 99 67 32 14
Centre culturel Noroît, 28 rue Charles Géniaux

Enfin un atelier sera également proposé les 4 et 5 décembre : Riposte, stage d'auto-défense et de prévention contre les agressions physiques et verbales
L'approche Riposte repose sur des techniques simples et immédiatement efficaces. Elle est adaptée à toutes les personnes perçues ou se percevant comme femmes, quelque soit leur âge ou leur condition physique.

4 & 5 décembre 9h30 - 16h30
Limité à 14 personnes à partir de 16 ans
Inscriptions auprès de egalite@rennesmetropole.fr
La présence aux deux journées est indispensable
Organisé par la Ville de Rennes
Salle Rabelais, 94 rue de l'Alma

À noter également des actions entreprises par diverses structures rennaises. C'est le cas du Centre Social de Cleunay qui organise toute une série d'activités :

  • 24 novembre 9h - 12h : Arpentage du livre « non c’est non ». Avec Agence Sensible, centre social de Cleunay
    25 novembre - 2 décembre - 9 décembre 14h : sophrologie, avec Mona Burato
  • (Date à définir ), 14h - 17h, Permanences du CIDFF - Centre d'information sur les droits de femmes et des familles - sur RDV au 02 99 30 80 89 - 2 mardis en novembre à préciser
    Permanences du Planning familial (sous réserve)
  • Permanence des Psys du Cœur (écoute réalisée sur RDV les jeudis après-midis)
  • Sélection de livres, en partenariat avec la bibliothèque de Cleunay

Le centre social Carrefour 18 prévoit aussi multiples activités :

  • Du 15 au 25 novembre, Pluri'elles : animations, spectacles, échanges, rencontres, création.

Programme et réservations : 02 99 51 32 25 et sur la page Facebook. Centre Social Carrefour 18, 7 rue d'Espagne

  • 20 novembre 15h : Love me or leave me, spectacle de slam, jazz, théâtre – Cie la Poudrière. Le fil conducteur est l’amour, perdu, puisqu’il y a une géante du jazz Billie Holiday qui y participe en donnant le titre et la thématique… C’est une femme qui veut dire des choses à un être aimé, tout lui dire, sur tout, sur elle, et cet être aimé qui lui échappe, a le choix de partir ou de rester ; elle ne fera sans doute rien pour le retenir, c’est une dualité incessante entre Love me or Leave me. Une injonction de l’amour absolu…Mais, un don aussi entier requiert une écoute de l’autre, de ses silences… Peut-on tout dire à l’autre et tout lui dire de soi, quand on aime ?
  • 25 novembre : Sculptures itinérantes. Accompagnées par le Centre Social Carrefour 18, un groupe d’habitantes et usagères a réfléchi à leur manière de vivre la ville, de vivre leur liberté en tant que femmes. Elles ont travaillé ensemble à la création de 4 sculptures itinérantes. Il s’agit de rendre visible la présence des femmes dans des espaces de la ville où celles-ci ne se sentent pas les bienvenues. Les sculptures seront visibles dans le secteur Italie, puis dans d'autres quartiers de la Ville.

Une inauguration est prévue le 25 novembre.
Renseignements - Clémence Kergonna - 02 99 51 32 25
Secteur Italie

Sans oublier le Festival des solidarités qui a lieu du 12 au 28 novembre.

Pour retrouver toutes les dates du programme :

Ça se passe à Rennes jusqu'au 5 novembre avec un programme chargé en événements, actions et activité avec l'envie d'une mobilisation toujours plus forte en lutte contre les violences faites aux femmes.

Pour aller plus loin :

5ème plan de lutte de lutte contre toutes les violences faites aux femmes

LOI n° 2010-769 du 9 juillet 2010 relative aux violences au sein des couples

Plus d’informations sur : www.stop-violences-femmes.gouv.fr

Plateforme pour signaler les violences sexistes et sexuelles : ici 

CONTACT EN CAS DE BESOIN

Urgences
Appel au 17 Police secours ou via SMS au 114

Information, orientation, mise en sécurité

Niveau national: Par téléphone au 39 19, 24h/24, 7j/7 ou sur arretonslesviolences.gouv.fr

Plate-forme départementale contre les violences conjugales
24h/24, 7j/7 par téléphone 02 99 54 44 88 ou par mail urgencesprevention@asfad.fr

Les associations spécialisées à Rennes:
CIDFF35, Centre d’information sur les droits des femmes et des familles
Du lundi au vendredi, de 9h à 12h par téléphone 02 99 30 80 89 ou par mail
cidf35.secretariat@orange.fr

France Victimes/SOS Victimes 35
Tous les jours de la semaine (9h-12h et 14h-17h) par téléphone au 02 99 35 06 07 ou par mail accueil@francevictimes35-sosvictimes.fr
Un message peut être laissé sur le répondeur en dehors de ces horaires.

Collectif Féministe Contre le Viol : 0 800 05 95 95 (gratuit et anonyme – du lundi au vendredi de 10h à 19h). Site : ici

lutte violences femmes