À Rennes Surprise Party, rue Poullain-Duparc, c’est d’abord deux minois à croquer, on craque pour Chloé et Emmanuelle, respectivement styliste et cuisinière qui incitent les Rennais à succomber au péché de gourmandise. Organiser une « Surprise-party » n’empêche pas la citoyenneté !

 

Suite à la demande expresse de son propriétaire, notre rédaction a dû changer le titre de cet article car le terme de FOODING@ est un terme qu’il a déposé. De nôtre côté, nous autorisons la terre entière à utiliser le mot « goodfood », car nous n’avons ni l’esprit étriqué et croyons que la volatilité des idées et des concepts est l’assurance d’une dynamique créatrice collective. Bref, le plus important, c’est de bouffer un bon sandwich (en hommage au 4e comte du même nom) en écoutant de la bonne psyché (copyright Apulée) et en regardant une bonne séance de body-art (merci Gina Pane) ! Et le reste, on s’en food !

Nicolas Roberti, rédacteur en chef d’Unidivers.fr

 

surprise party rennesComment se lance-t-on dans une aventure pâtissière ? Pas de prédestination pour aucune. Emmanuelle, une maîtrise d’anglais et un CAP cuisine en poche, part courir le monde : Angleterre, Espagne, Australie… À son retour à Rennes, elle retrouve Chloé. Sa copine de lycée, titulaire d’un diplôme de stylisme et d’une maîtrise de gestion, n’était pas « tentée par le milieu de la mode à Paris », mais elle y avait remarqué le nombre croissant de pâtisseries fun et qualitatives. D’où « un petit gâteau qui lui trottait dans la tête ». De leurs échanges, naît vite le concept de Surprise-Party : du beau et du bon. Les deux demoiselles étaient mures pour mettre les mains dans le cambouis, pardon, dans la farine. D’abord, trouver un local. « Certaines activités peuvent exister à des adresses confidentielles. Pas la nôtre » disent en chœur Emmanuelle et Chloé. Il fallait absolument « être très central, de préférence dans un quartier dédié à l’alimentaire, et disposer d’une belle vitrine ».

surprise party

Bingo ! Un magasin d’angle, rue Poullain Duparc, à deux pas des halles centrales, vitré du sol au plafond répond pile-poil à leurs attentes. Restait à se retrousser les manches ! Des travaux de fond. L’introduction d’une cuisine derrière une cloison vitrée, du mobilier aux couleurs pop, des luminaires avec des lapins, des pois aux murs… et que la fête commence ! ça s’est passé en novembre, à peine huit mois après le retour d’Emmanuelle d’Australie – quelle efficacité !

surprise party rennesAu début, la boutique proposait du shopping déco lié à l’univers du goûter. Maintenant, à Rennes Surprise Party se recentre sur le foodgood :
– Du sucré : une trentaine de parfums. Aux classiques vanille, cappuccino, et chocolat à la fleur de sel s’ajoutent des myrtilles, carottes, citrons, cocos, fraises, framboises et autres fruits relevés par du vermicelle coloré qui fait briller les yeux des enfants – eux, leur préféré c’est le nounours guimauve ! La production varie un peu au fil des saisons et de certains événements citoyens : ainsi en octobre, Surprise Party s’est associé à la campagne de lutte contre le cancer du sein, avec le gâteau Octobre rose (un alléchant cupcake à la framboise avec un topping cream cheese à la vanille). Récemment, Halloween a naturellement inspiré les filles. En prévision des fêtes de fin d’année, elles gambergent sur des gâteaux fully Christmas, en rouge et en vert, avec de la neige et des petites biches – comme les bûches de nos grands-mères !

– Du salé : à l’heure du déjeuner, Chloé et Emmanuelle proposent des cupcakes salés végétariens, des salades et des sandwichs toastés préparés avec le (bon) pain Cozic, des légumes Bocel, de la charcuterie de la Fauvelière et du fromage de Sébastien Balé. Que du local !

surprise party rennesOn n’en dira pas autant des boissons – de toute façon, c’est impossible avec le thé et le café ! Quoique… Surprise Party est ravi d’avoir déniché un artisan torréfacteur du coin et talentueux : Anthony Lemarié dont l’entreprise Les cafés breizhiliens est installée à l’écodomaine de l’Étrillet, route de Pont-Réan.
Avec le chocolat, les filles sont tout aussi exigeantes : leurs grands crus, rigoureusement sélectionnés auprès de la marque Jeanne-Antoinette., portent des noms évocateurs : « Coup de foudre à Lima », « Pavillon en Équateur ». Le Noir aux 5 épices est à tomber.
En novembre, Surprise-Party a quatre ans. On espère être invité(e)s à la surprise-partie !

Surprise Party, 1 bis, rue Poullain-Duparc à Rennes. Sur place ou à emporter. Du mardi au samedi de 11 h à 18 h Tél. : 02 56 51 74 54

Ce diaporama nécessite JavaScript.

mc.biet [@] unidivers .fr Architecte de formation, Marie-Christine Biet a fait le tour du monde avant de revenir à Rennes où elle a travaillé à la radio, presse écrite et télé. Elle se consacre actuellement à l'écriture (presse et édition), à l'enseignement (culture générale à l'ESRA, journalisme à Rennes 2) et au conseil artistique. Elle a été présidente du Club de la Presse de Rennes.

Laisser un commentaire