sam24 juillet 2021

RENNES. LE STREET-ART S’INVITE AU LYCÉE CHATEAUBRIAND

Deux nouvelles fresques vont être réalisées en live sur les murs du lycée Chateaubriand à Rennes les 16, 17 et 18 juin 2021 lors d’une collaboration entre le street-artiste ADOR et les membres du club Art du lycée, afin de valoriser les murs de l’enceinte.

Dans le cadre des politiques artistiques de la ville de Rennes, et plus précisément du dispositif « URBAINES », un partenariat s’est noué entre la MJC du Grand Cordel et le lycée Chateaubriand. C’est ainsi que l’établissement a apporté son concours à l’accueil en résidence des artistes ADOR et WAR, entre mars et avril 2020, et a proposé ses murs rue Poumier et rue Mirabeau pour servir de supports artistiques.

Pour s’inscrire dans la continuité de ce projet, le club d’arts plastiques de l’AS3E (Association Socio-Éducative des Élèves et des Étudiants) au sein du lycée a saisi l’aubaine de ce partenariat. C’est ainsi que le pignon ouest du CDI du lycée accueillera une troisième fresque et qu’un panneau sous le préau, à son tour, sera un support d’expression artistique.

street art lycée chateaubriand rennes

Une douzaine d’élèves du lycée ont conçu et élaboré les maquettes des futures fresques. Ils participeront à la réalisation avec ADOR de ces deux nouvelles créations. Cela donne l’occasion à ces jeunes à la fois d’enrichir leur parcours de vie au sein de l’établissement, de travailler de concert avec un artiste reconnu, et aussi de développer leurs compétences techniques et leur créativité. Ainsi, leur investissement bénéficiera d’une visibilité et d’une reconnaissance, tant à l’intérieur du lycée qu’au niveau du quartier et de la ville, ce qui était l’objectif initial du lycée et de la MJC du Grand Cordel.

street art rennes
Fresque réalisée par Heol Art à la MJC du Grand Cordel, dans le cadre du festival URBAINES

L’artiste ADOR s’invite au lycée Chateaubriand

L’artiste ADOR revient pour de nouveaux projets. Cette-ci fois en collaboration avec les élèves du club Art. Ensemble, ils vont réaliser 2 nouvelles fresques, l’une sur le mur du CDI et l’autre sous le préau, juste en face de l’entrée. Le 16 juin, l’artiste peindra seul et les 17 et 18 juin, les élèves se joindront à lui pour réaliser les compositions à la bombe de peinture, aux feutres Posca et aux pinceaux. La créativité est de mise dans un cadre fixé d’accueil et de tolérance. Les élèves ont eux-même choisi ces thématiques lors d’ateliers de réflexion avec l’artiste.

ador graffiti rennes
« L’Horizon », fresque réalisée par ADOR au lycée Chateaubriand, Rennes.

Le projet de fresques a commencé l’année dernière, en 2020 dans le cadre du festival URBAINES. Ce projet proposé par l’AS3E (Association Socio-Éducative des Élèves et des Étudiants) afin de développer la créativité des élèves a été prolongé cette année pour la réalisation d’autres fresques. Le thème à suivre était celui du recueil de poème Atala, publié annuellement par le lycée et ne devait être réalisé que sur un mur. Le thème de 2020 était « Frontières, cheminements, itinéraires ». Cette année, les élèves ont décidé de suivre le thème qu’ils ont choisi la tolérance.

Le club Art et l’artiste ADOR ont sélectionné la composition des fresques après quelques heures de concertation. Elles seront réalisées en live sur les espaces choisis à partir du 16 juin. Ces deux nouvelles réalisations viendront compléter la fresque d’ADOR « L’horizon » côté rue Mirabeau, et le fruit d’une collaboration d’ADOR avec l’artiste WAR côté Poumier.

ador graffiti rennes
Fresque réalisée par ADOR et WAR au lycée Chateaubriand, dans le cadre du festival URBAINES

Qui est le graffeur ADOR ?

ADOR est un artiste qui a grandi à Nantes dans les années 90. Enfant créatif, il griffonnait dans les coins de ses cahiers au stylo, exerçant déjà son coup de crayon. Il a vu son intérêt pour le street-art et le graffiti grandir au fur et à mesure de son adolescence. Il a alors eu envie de continuer dans une carrière artistique après le lycée.

Il a donc intégré l’école des Beaux-Arts. Malheureusement pour lui, l’institution ne portait aucun intérêt aux arts non conventionnels. L’artiste a donc continué à s’y intéresser de son côté. Il a commencé à peindre ses fresques en 2005, directement dans la rue. L’artiste signait ses œuvres par son pseudo ADOR. Lorsqu’on lui demande ce que signifie cet homonyme, l’artiste répond « Il ressemble à un prénom, et pourrait paraître coloré et enfantin. Un mot connu de tous qui incarne une pratique qui parle de goût ? Plus tard est venue une image avec une cage, un socle de globe, un réveil sans aiguilles et un robinet sans eau qui peut faire « Attrapé, Délaissé, Oublié, Rejeté », qui est bien tombé. » (Interview d’ADOR sur Artist UP)

ADOR est partout. Il peint en France, au Royaume-Unis, aux États-Unis, en Chine… Souvent seul, parfois accompagné d’autres street-artists tels que Korsé, Sémor, Rigol ou encore WAR. Il a son style bien à lui, et un glossaire de personnages qui ne cesse de grandir. On retrouve par exemple souvent un magicien à trois yeux, de petits hommes habillés de peaux de bêtes ou encore des abeilles au long nez.

Tous ces personnages l’accompagnent dans ses différentes fresques autour du monde. L’artiste peut compter de nombreux établissements d’enseignement public parmi ses projets, allant de l’école primaire à l’université. Il lui arrive même souvent de mettre à contribution les élèves, créant alors des œuvres participatives où chacun ajoute sa touche.

Aujourd’hui, ADOR produit des toiles acryliques en plus de ses fresques, ainsi que des sculptures qu’il expose en galerie.

Renneshttps://www.unidivers.fr/category/rennes-bretagne/rennes/
Unidivers, la culture à Rennes, en Bretagne et en France !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rennes
nuageux
18.9 ° C
23.2 °
17.9 °
82 %
5.7kmh
75 %
sam
20 °
dim
23 °
lun
26 °
mar
22 °
mer
13 °
- Advertisment -

Deux nouvelles fresques vont être réalisées en live sur les murs du lycée Chateaubriand à Rennes les 16, 17 et 18 juin 2021 lors d’une collaboration entre le street-artiste ADOR et les membres du club Art du lycée, afin de valoriser les murs de l’enceinte.

Dans le cadre des politiques artistiques de la ville de Rennes, et plus précisément du dispositif « URBAINES », un partenariat s’est noué entre la MJC du Grand Cordel et le lycée Chateaubriand. C’est ainsi que l’établissement a apporté son concours à l’accueil en résidence des artistes ADOR et WAR, entre mars et avril 2020, et a proposé ses murs rue Poumier et rue Mirabeau pour servir de supports artistiques.

Pour s’inscrire dans la continuité de ce projet, le club d’arts plastiques de l’AS3E (Association Socio-Éducative des Élèves et des Étudiants) au sein du lycée a saisi l’aubaine de ce partenariat. C’est ainsi que le pignon ouest du CDI du lycée accueillera une troisième fresque et qu’un panneau sous le préau, à son tour, sera un support d’expression artistique.

street art lycée chateaubriand rennes

Une douzaine d’élèves du lycée ont conçu et élaboré les maquettes des futures fresques. Ils participeront à la réalisation avec ADOR de ces deux nouvelles créations. Cela donne l’occasion à ces jeunes à la fois d’enrichir leur parcours de vie au sein de l’établissement, de travailler de concert avec un artiste reconnu, et aussi de développer leurs compétences techniques et leur créativité. Ainsi, leur investissement bénéficiera d’une visibilité et d’une reconnaissance, tant à l’intérieur du lycée qu’au niveau du quartier et de la ville, ce qui était l’objectif initial du lycée et de la MJC du Grand Cordel.

street art rennes
Fresque réalisée par Heol Art à la MJC du Grand Cordel, dans le cadre du festival URBAINES

L’artiste ADOR s’invite au lycée Chateaubriand

L’artiste ADOR revient pour de nouveaux projets. Cette-ci fois en collaboration avec les élèves du club Art. Ensemble, ils vont réaliser 2 nouvelles fresques, l’une sur le mur du CDI et l’autre sous le préau, juste en face de l’entrée. Le 16 juin, l’artiste peindra seul et les 17 et 18 juin, les élèves se joindront à lui pour réaliser les compositions à la bombe de peinture, aux feutres Posca et aux pinceaux. La créativité est de mise dans un cadre fixé d’accueil et de tolérance. Les élèves ont eux-même choisi ces thématiques lors d’ateliers de réflexion avec l’artiste.

ador graffiti rennes
« L’Horizon », fresque réalisée par ADOR au lycée Chateaubriand, Rennes.

Le projet de fresques a commencé l’année dernière, en 2020 dans le cadre du festival URBAINES. Ce projet proposé par l’AS3E (Association Socio-Éducative des Élèves et des Étudiants) afin de développer la créativité des élèves a été prolongé cette année pour la réalisation d’autres fresques. Le thème à suivre était celui du recueil de poème Atala, publié annuellement par le lycée et ne devait être réalisé que sur un mur. Le thème de 2020 était « Frontières, cheminements, itinéraires ». Cette année, les élèves ont décidé de suivre le thème qu’ils ont choisi la tolérance.

Le club Art et l’artiste ADOR ont sélectionné la composition des fresques après quelques heures de concertation. Elles seront réalisées en live sur les espaces choisis à partir du 16 juin. Ces deux nouvelles réalisations viendront compléter la fresque d’ADOR « L’horizon » côté rue Mirabeau, et le fruit d’une collaboration d’ADOR avec l’artiste WAR côté Poumier.

ador graffiti rennes
Fresque réalisée par ADOR et WAR au lycée Chateaubriand, dans le cadre du festival URBAINES

Qui est le graffeur ADOR ?

ADOR est un artiste qui a grandi à Nantes dans les années 90. Enfant créatif, il griffonnait dans les coins de ses cahiers au stylo, exerçant déjà son coup de crayon. Il a vu son intérêt pour le street-art et le graffiti grandir au fur et à mesure de son adolescence. Il a alors eu envie de continuer dans une carrière artistique après le lycée.

Il a donc intégré l’école des Beaux-Arts. Malheureusement pour lui, l’institution ne portait aucun intérêt aux arts non conventionnels. L’artiste a donc continué à s’y intéresser de son côté. Il a commencé à peindre ses fresques en 2005, directement dans la rue. L’artiste signait ses œuvres par son pseudo ADOR. Lorsqu’on lui demande ce que signifie cet homonyme, l’artiste répond « Il ressemble à un prénom, et pourrait paraître coloré et enfantin. Un mot connu de tous qui incarne une pratique qui parle de goût ? Plus tard est venue une image avec une cage, un socle de globe, un réveil sans aiguilles et un robinet sans eau qui peut faire « Attrapé, Délaissé, Oublié, Rejeté », qui est bien tombé. » (Interview d’ADOR sur Artist UP)

ADOR est partout. Il peint en France, au Royaume-Unis, aux États-Unis, en Chine… Souvent seul, parfois accompagné d’autres street-artists tels que Korsé, Sémor, Rigol ou encore WAR. Il a son style bien à lui, et un glossaire de personnages qui ne cesse de grandir. On retrouve par exemple souvent un magicien à trois yeux, de petits hommes habillés de peaux de bêtes ou encore des abeilles au long nez.

Tous ces personnages l’accompagnent dans ses différentes fresques autour du monde. L’artiste peut compter de nombreux établissements d’enseignement public parmi ses projets, allant de l’école primaire à l’université. Il lui arrive même souvent de mettre à contribution les élèves, créant alors des œuvres participatives où chacun ajoute sa touche.

Aujourd’hui, ADOR produit des toiles acryliques en plus de ses fresques, ainsi que des sculptures qu’il expose en galerie.