safran rennes

Safran va implanter à Rennes un nouveau site industriel pour la fabrication de pièces de moteurs d’avion. Safran a annoncé la création dans la métropole de Rennes et capitale de la Bretagne d’un nouveau site de fonderie dédié à la production d’aubages de turbine pour ses programmes de motorisation majeurs.

Safran Aircraft Engines conçoit, produit et commercialise, seul ou en coopération, des moteurs aéronautiques civils et militaires aux meilleurs niveaux de performance, fiabilité et respect de l’environnement. La société est notamment, à travers CFM International, le leader mondial de la propulsion d’avions commerciaux courts et moyen-courriers.

A Rennes, ces activités seront regroupées au sein d’une entité nommée Safran Turbine Airfoils implantée au cœur du Pôle d’excellence industrielle de La Janais et emploiera près de 200 personnes, avec une possibilité d’extension à terme. Opérationnel en 2027, ce nouveau site permettra à Safran Aircraft Engines de compléter son réseau mondial de production d’aubages de turbine avancées.

« Nous sommes très heureux d’annoncer la création de ce nouveau site de production sur un territoire dynamique et attractif, déclare Olivier Andriès, Directeur Général de Safran. L’implantation de Safran Turbine Airfoils est une décision stratégique qui témoigne de notre soutien à la souveraineté nationale et à la renaissance industrielle de la France. Nous voulons faire de Safran Turbine Airfoils une vitrine pour le groupe en matière d’innovation, d’efficacité industrielle et de performance énergétique. »

« Je tiens à remercier la métropole de Rennes pour leur rôle déterminant dans le choix de cette implantation, complète Jean-Paul Alary, Président de Safran Aircraft Engines. Safran Turbine Airfoils nous permettra de répondre à nos enjeux de montée en cadence sur le moteur militaire M88, dont les pièces sont majoritairement produites sur notre territoire, et de renforcer la chaîne d’approvisionnement du moteur LEAP en fabriquant en France une partie de la production de pièces critiques. »

Le nouveau site travaillera en étroite collaboration avec celui de Gennevilliers, fonderie historique de référence de Safran Aircraft Engines. Il bénéficiera des meilleurs standards en termes de performance énergétique grâce aux procédés innovants déployés et à l’optimisation des flux logistiques avec les autres sites de productions de Safran Aircraft Engines situés en Ile-de-France.

En service depuis 2016, le moteur LEAP permet de réduire de 15% la consommation de carburant et les émissions de CO2 des avions monocouloirs de nouvelle génération (familles d’avions Airbus A320neo et Boeing 737 MAX). Ce programme traduit l’engagement total de Safran en faveur de la décarbonation de l’aviation : le Groupe a lancé en 2021 le programme de démonstration technologique CFM RISE qui vise à réduire de 20% supplémentaires l’empreinte carbone des moteurs de la prochaine génération d’avions à horizon 2035.

Nathalie Appéré, Présidente de Rennes Métropole : « L’implantation de Safran à La Janais, accompagnée de la création d’emplois industriels, est une excellente nouvelle pour le territoire. J’y vois la concrétisation d’un travail engagé depuis 2013 par Rennes Métropole et ses partenaires pour préserver et renforcer la vocation industrielle du site. Grâce à la détermination constante des élus et des acteurs du territoire, le Pôle d’excellence industrielle de La Janais est aujourd’hui identifié comme une vitrine de l’industrie de demain, décarbonée, résiliente et souveraine. »

Article précédentLa Foire de Nantes 2024 se réinvente
Article suivantEnquête Splann. Le bocage en Bretagne, la fin d’un paysage
Rennes
Unidivers, la culture à Rennes, en Bretagne et en France !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici