VIP FEMMES À RENNES : ROSELYNE LEFRANÇOIS

Roselyne Lefrançois est l’invitée du Carré VIP (VieillePie), l’émission de radio dédiée aux femmes de plus de 50 ans (mais pas exclusivement !). Codiffusée par RCF Radio Alpha et Unidivers.fr, retrouvez Marie-Christine Biet et ses invitées deux fois par mois à la radio et sur le web.

 

 

La VIP du 24 janvier est Roselyne Lefrançois. née à Saint-Malo, ell est venue à Rennes 1 faire des études de Sciences économiques.

« J’ai été professeur de Commerce international pendant 30 ans, ce qui m’a permis de rester en contact avec des étudiants et de mesurer à la fois la richesse de transmettre et de partager des connaissances. Je crois profondément à la formation d’un esprit critique : la pédagogie et le débat sont essentiels. Je me suis engagée dans la vie associative dans une école de musique, Arpèges en 1985, et aussi à la Maison Internationale de Rennes en 1989.

En 1995, Edmond Hervé m’a proposé de rejoindre son équipe municipale. J’ai été élue adjointe au Maire de Rennes, déléguée aux relations internationales et aux affaires européennes, fonction que j’ai occupée pendant 19 ans (1995/2014).J’ai été députée européenne de 2007 à 2009 et ai eu aussi le bonheur de travailler aux Relations internationales à la Présidence de Rennes 2.

Aujourd’hui je poursuis mes deux passions au sein d’engagements associatifs :
– L’Europe en tant que présidente du Mouvement européen Ille-et-Vilaine et vice-présidente du Mouvement européen France et membre élue du Mouvement européen international.
– La musique en tant que secrétaire de l’association de l’Orchestre Symphonique de Bretagne.
Mes invitées, Anne et Estelle, sont liées à mes engagements et aux valeurs que je partage dans les responsabilités qui sont les leurs ».

La « déclaration » de Roselyne Lefrançois va à Anne Boubila, responsable de l’action culturelle à l’Orchestre symphonique de Bretagne.

« Après une dizaine d’années passées à La Passerelle, scène nationale de Saint-Brieuc où je m’occupais de la programmation des spectacles jeunes publics, des projets avec les établissements scolaires et les quartiers, j’ai rejoint l’OSB en mai 2015 pour occuper le poste de responsable de l’action culturelle.

Moi qui ne viens pas du monde de la musique symphonique et pouvais comme beaucoup avoir l’image d’un milieu élitiste, j’ai découvert que c’était tout le contraire : l’action culturelle fait partie de l’ADN de l’Orchestre. Chaque musicien, permanent ou invité, est très soucieux de rendre la musique accessible. Autour des concerts programmés à Rennes et en région, tout un maillage d’actions se tisse avec les classes, les écoles de musique, des centres d’accueil pour personnes handicapées, le centre pénitentiaire de Vezin… L’idée poursuivie est bien celle d’amener la musique partout et pour tous.

Pour donner quelques chiffres, l’action culturelle de l’Orchestre c’est :
– plus de 5000 élèves touchés chaque année dans toute la Bretagne,
– 17 concerts pédagogiques pour les scolaires et les familles.
– Plus de 1700 élèves inscrits sur un parcours En route vers le concert.

Pour mettre en œuvre cette mission, je travaille avec les responsables de structures culturelles et associatives, les référents de l’Education Nationale, la DRAC et les collectivités territoriales pour imaginer des projets qui correspondent aux attentes des publics.

Par exemple nous avons imaginé un jumelage sur trois années avec Dinan Agglomération. Dans le cadre de ce jumelage, nous avons invité notre compositeur associé Benoît Menut — Grand Prix SACEM 2016 — à s’installer pendant cinq semaines sur Dinan pour écrire des œuvres musicales avec les élèves de trois classes de CM1/CM2 mais aussi pour des classes de l’école de musique intercommunale. L’ensemble des pièces musicales constitueront un portrait de la grande océanographe Anita Conti. L’hommage musical que Benoît Menut écrit pour l’OSB sera présenté au Couvent des Jacobins à Rennes en avril.

Travailler au sein d’un orchestre est un levier incroyable pour aller à la rencontre des gens et créer du vivre-ensemble, j’ai beaucoup de chance ! »

Le coup de cœur de Roselyne Lefrançois va à Estelle Beuve, étudiante à Saint-Brieuc, très investie au sein de Jeunes d’Europe dont l’objectif est de parler d’Europe et de citoyenneté européenne dans la perspective des élections de mai 2019 avec notamment des actions de rue. Estelle a participé à l’organisation d’un séminaire en octobre à Saint-Jacut-de-la-Mer et à l’Université d’automne à La Rochelle. Son groupe sera particulièrement actif lors de la Fête de l’Europe le 9 mai.
www.jeunes-europeens.org/

Les choix musicaux de Roselyne Lefrançois illustrent ses deux passions et son ouverture sur le monde.
– Les Dissonances d’Astor Piazzola, les 4 saisons de Buenos Aires. L’automne.
– l’Ode à la joie, remixée, Ode to joy by David Adu-Appeagyei (Remix Europe)
– Le génie de la kora, Zal Sissoko (Mama chérie)

Roselyne Lefrançois
Roselyne Lefrançois au Carré VIP

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom