Le mercredi, c’est spaghetti ? Non. Pas plus que potimarron, ce sont les carnets du Petit Piéton. Ils vont feront sourire, pleurer de rire, peut-être de joie, voire, qui sait, de honte. Les déambulations mirifiques d’un acteur du pavé rennais.

 

TouTous Princiers 

Pied gauche, çà porte chance ; pied droit, pas de bol Suzette, faudra racheter un ticket à gratter. Déjections canines, çà vous parle ? J’aime énormément les chiens, mais moi, ma peluche elle faisait ses jolis et précieux dons à mère Nature dans les parcs pour peluches. La mode est passée, maintenant les toutous font n’importe où. Et, bien sûr, pas de ramassage par les maîtres (ou dans de rares cas). Il faut dire que les parcs pour les amis à 4 pattes se font rares ou sont laissés à l’abandon. Voire pire : des amis à 2 pattes se soulagent de toutes choses – eux aussi pensent à mère Nature, je crois…  Il y aurait-il un manque flagrant de sanisettes dans la Capitale bretonne, Rennes (non je ne parlais pas de Nantes !).

TouTousPrinciers0001Il fut un temps ou des libres-services à poches (comme on dit en Vendée) de ramassage de crottes étaient faciles (c’est relatif et exagéré) à trouver. Maintenant, le centre-ville a toujours les boiboîtes, mais pas de sacs. Faut se rendre dans notre Neuilly local pour en avoir. Visiblement, la crotte de luxe s’y ramasse plus facilement. Ou bien il y a une technique enseignée dans le guide du savoir « quoi faire où quand comment et pourquoi » de Rothschild. N’ai pas lu, y’a pas d’images.

Le fait est et reste que les passages piétons sont glissants, mais que la déjection aussi. Les « belles » et les chiens manchons (par belles, je veux dire les miss Hermès aux grosses bouches, manchons yorks et caniches, griffons….) qui ne peuvent pas se baisser pour récupérer les dons canins de « pépette my love » (comme ti yé belle ma fille) et qui vous barrent le passage en tournant la tête devant un spectacle si animalier tout en feignant d’être au mobile phone avec Lady Diana… Elles sont chiantes ! Et surtout désagréables, si on ose une remarque. Enfin, bon, passons. Faut bien exporter la crotte de luxe, c’est un business qui ne connaît pas la crise d’après le journal TV (de luxe). Dans le centrum du commun des mortels, exportons « cacaDior ».

En même temps, on a notre lot de pipi-popo quand même, on sait ce que c’est! Les Princesses et les TouTous Princiers usent et abusent d’un héritage monarchique moyenâgeux : le droit aux hauts trottoirs et le manant aux caniveaux ! Il y a des coups de talons aiguilles qui se perdent !

TouTousPrinciers00012Quand je pense que le Bourgmestre et ses ménestrels nous installent aux coins des églises et des lieux de cultes des cendriers ! (Si ils pouvaient les mettre près du bénitier on pourrait tirer la dernière taf à l’abri du vent). A quand le parc à chien dans le narthex ? Les Taties Danièle vont à la messe ! Et Poupi reste seul chez maman pendant ce temps-la !

Bref, qui dit crottes dit vie, qui dit parcs à chiens dit lieu de rencontres, lieu de parlottes, d’échanges… la vie quoi. C’est la crise, çà me déprime, on a plus de sous pour du sable, mais on en a pour des dalles en granite (made in China). Ok, faisons des vespasiennes canines en granite, c’est culturel, artistique et tellement celtique (et des tas d’artistes officiels travaillent les cailloux pour le compte de la mairie). Rennes et les tumulus de granits canins (idée du siècle), c’est de cette manière que l’on attirera les touristes.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom