sam24 juillet 2021

RENNES. UN PARC CHAMPÊTRE POUR COURONNER BEAUREGARD

Le quartier de Beauregard, positionné sur la cime des coteaux nord de Rennes, a vu prendre forme en 2005 un premier parc urbain de 6 hectares. À l’horizon 2022, le quartier sera aussi bordé au nord d’un vaste parc champêtre de plus de 15 hectares, dans le souci d’un dialogue permanent entre ville et nature, au service de la qualité de vie des habitants.

RENNES PARC BEAUREGARD

Étudié avec le Conseil Local de la Biodiversité, le parc sera réalisé avec les conseils de la Ligue de protection des oiseaux (LPO), Bretagne Vivante ou encore Eau et Rivières de Bretagne. Il s’étendra sur près d’1,5 km d’ouest (depuis
la rue Fernand Robert) en est (en bordure du boulevard de la Robiquette avec l’opération Porte de Saint-Malo) et proposera des espaces aux ambiances
distinctes, répondant aux caractéristiques écologiques et historiques de chaque secteur (zone humide, haies bocagères, plaine, belvédères, landes, fermes urbaines de Quincé, clairières…) et aux besoins et usages diversifiés des habitants. L’aménagement du parc prévoit la plantation de près de 3 000 arbres et
arbustes et la création de nouvelles aires de loisirs (aire de jeux, pump-track…), des observatoires…
Coût prévisionnel de l’opération : 3.5M€

CHIFFRES CLÉS
60 000 m² de vallons naturels
55 000 m² destinés à l’agriculture urbaine
36 000 m² de bosquets, petits bois
17 000 m² de prairies de jeux
15 000 m² de roselière
3 000 arbres et arbustes à planter

  • RENNES PARC BEAUREGARD
  • RENNES PARC BEAUREGARD

LE PROJET URBAIN


Bordées par la rocade ouest de Rennes, les Zac Beauregard et Beauregard Quincé composent le quartier le plus récent de Rennes, créé en extension urbaine. Respectivement créées en 1993 et 2005, elles forment, avec la Zac Porte de Saint-Malo (créée en 2006), le projet urbain de Beauregard. Leur programmation et les opérations d’aménagement qui s’y déroulent sont conduites dans ces trois périmètres distincts, mais avec une vision globale permettant de garantir la cohérence d’ensemble, au regard, notamment, des caractéristiques paysagères du secteur.

RENNES PARC BEAUREGARD

Le projet urbain du quartier de Beauregard couvre environ 110 hectares, avec comme objectif global pour les 3 Zacs de construire 5 300 logements, plus de 33 000 m² de bureaux, 21 500 m² d’équipements culturels (Frac, Archives départementales) et plus de 16 000 m² de commerces et activités. Aujourd’hui, les derniers programmes immobiliers et équipements des secteurs Beauregard et Beauregard Quincé sont en construction ou en voie d’achèvement. La programmation en logements répond aux objectifs de mixité sociale fixés par le Programme Local de l’Habitat (PLH) de Rennes Métropole : répartition entre 45 % de logements aidés (accession et locatif social) et 55 % de logements libres.
La poursuite du développement urbain de Beauregard se dessine dans un périmètre d’étude élargi, pour prendre en compte la zone Coteaux de l’Ille ZA Nord, qui fera l’objet d’une consultation avant désignation d’un urbaniste (fin 2021).

ZAC BEAUREGARD. Concédée à Territoires et développement.
71 ha.
À TERME
3 420 logements dont 45 % de logements aidés (locatif et accession social) et 55 % de logements régulés et libres.
21 500 m² d’équipements culturels.
10 000 m² de tertiaires et activités.
11 000 m² d’équipements publics.
6 000 m² de commerces et services.

RENNES PARC BEAUREGARD


LE PROJET URBAIN

Les principes d’aménagement de la Zac Beauregard s’articulent autour du renforcement de la trame bocagère existante, et prennent en compte la topographie des lieux. Calé sur la ligne de rupture entre deux bassins-versants majeurs, ceux de la Vilaine et de l’Ille, Beauregard offre un point de vue dégagé sur Rennes. La Zac est conçue à partir du patrimoine paysager et agricole préexistant. Les haies bocagères contrant les vents du nord et de l’ouest et le façonnage de chemins creux par les agriculteurs du secteur ont guidé l’implantation des îlots de manière à préserver l’essentiel de ce patrimoine bocager : chemins creux, haies, fossés et talus agricoles, prairie humide, ruisseau…
Créée en 1993, la Zone d’aménagement concerté Beauregard a vu ses premiers logements livrés en 1997. Cette extension urbaine de Rennes a aussi été marquée par l’aménagement du parc, ouvert au public en 2001, la construction de deux groupes scolaires (Sonia Delaunay, en 2004, et Nelson Mandela, en 2015), d’un équipement de quartier (Le Cadran, livré en 2014) et l’implantation du nouveau bâtiment du Fonds régional d’art contemporain (FRAC), qui a ouvert ses portes au public en 2012. L’Alignement du XXIe siècle, œuvre monumentale d’Aurélie Nemours, inaugurée en 2006, participe de l’identité de Beauregard.
Équipements : école Sonia Delaunay, Archives départementales, Frac
Bretagne, Le Cadran, crèche Colette, gymnase…

CHRONOLOGIE
1993 : Création de la Zac.
1997 : Livraison des premiers logements.
2001-2002 : Ouverture du parc Beauregard et de l’école Sonia Delaunay.
2018 : 90 % des logements sont livrés.
2019 : Ouverture de la résidence intergénérationnelle Le cours des arts.
2021 : Livraison du gymnase.
2023 : Horizon d’achèvement de la Zac.

ZAC BEAUREGARD QUINCÉ. Concédée à Territoires et développement
27,5 ha.


À TERME

  • 1 473 logements.
  • 2 000 m² de services-activités.
  • 3 200 m² pour le groupe scolaire Nelson Mandela.
  • Fermes de Quincé.
ferme quince rennes

LE PROJET URBAIN


La Zac Beauregard-Quincé se structure autour du site des fermes de Quincé, désormais occupées par le Collectif 35 Volts, lauréat d’un appel à projets lancé par la Ville de Rennes et Territoires qui y développe un projet d’agriculture urbaine et d’animations culturelles.
Basé sur les objectifs environnementaux de l’opération Beauregard, le projet urbain pousse encore plus loin les exigences environnementales. La gestion des eaux pluviales se déploie à ciel ouvert (noues, toitures végétalisées, matériaux
perméables, etc.).
De la conception à la consommation, la réduction des dépenses énergétiques des bâtiments fait partie intégrante du projet : prise en compte des conditions bioclimatiques, matériaux biosourcés, équipements économes.


APPEL À MANIFESTATION D’INTÉRÊT (AMI) « CONSTRUCTION BOIS POUR
TOUS »
Inscrit dans cette logique, le projet « L’île ô Bois » issu de l’AMI lancé par Rennes
Métropole
propose une centaine de logements en accession libre et régulée (appartements et maisons individuelles). Le système constructif de ces logements utilise le bois structurel (panneaux CLT, bois massif lamellé croisé) et l’ossature bois. Chaque logement dispose de terrasses, de grands balcons ou d’un jardin privatif, et les futurs habitants seront appelés à participer à un projet de jardins partagés et à des ateliers de bricolage.
Un second projet, « Arboretum » permettant également le développement de la filière locale bois sera réalisé en bordure du parc champêtre et de la future place Desroches-Noblecourt. Lancé par Rennes Métropole avec Abibois, l’AMI « Construction bois pour tous » va donner naissance à 340 logements en bois dans onze programmes immobiliers, accueillis dans dix communes, dont 250 à Rennes Beauregard.

CHRONOLOGIE
2005 : Création de la Zac
2012 : Livraison des premiers logements
2015 : Livraison du groupe scolaire Nelson Mandela
2019 : 79 % des logements sont livrés
2021 : Lancement du projet d’agriculture urbaine aux fermes de Quincé
2023 : Horizon d’achèvement de la Zac

PORTE DE SAINT-MALO


Zac (10 hectares) destinée à être concédée à Territoires Publics fin 2021. Programme prévisionnel : 440 logements. Aménagement d’un parc le long du boulevard de la Robiquette. Le parti d’aménagement de la Zac prévoit des constructions sur la partie haute du coteau avec une desserte depuis l’avenue Germaine Dulac. La partie basse
formée par une pente douce vers le boulevard de la Robiquette et marquée par des haies bocagères à préserver, sera aménagée sous forme de parc dans le prolongement de celui de Quincé. Des liaisons douces sont prévues pour connecter le quartier de Beauregard avec le secteur Grand quartier et Chesnay-Beauregard.
Les implantations bâties seront définies de manière à préserver les vues sur la
vallée de l’Ille et le patrimoine bâti existant. L’opération Porte de Saint-Malo assurera ainsi la transition avec le secteur Coteaux de l’Ille – Zone d’Activité Nord qui doit faire l’objet d’études à partir de la fin 2021 pour organiser son renouvellement urbain.
Aujourd’hui, 104 logements ont été livrés.
En 2020, 2 programmes situés rue Gaspard de Coligny ont été attribués totalisant 150 logements avec une livraison prévue en 2024. De nouvelles attributions aux constructeurs sont prévues en 2021 et 2022 sur le reste de la Zac.
Les livraisons de ces 200 logements supplémentaires en bordure du futur parc
s’échelonneront jusqu’en 2026-2027, date prévisionnelle de l’achèvement de ce
quartier.

De nombreuses photos du quartier en construction sont à consulter sur le site de pss.archi.

Renneshttps://www.unidivers.fr/category/rennes-bretagne/rennes/
Unidivers, la culture à Rennes, en Bretagne et en France !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rennes
nuageux
18.9 ° C
23.2 °
17.9 °
82 %
5.7kmh
75 %
sam
20 °
dim
23 °
lun
26 °
mar
22 °
mer
13 °
- Advertisment -

Le quartier de Beauregard, positionné sur la cime des coteaux nord de Rennes, a vu prendre forme en 2005 un premier parc urbain de 6 hectares. À l’horizon 2022, le quartier sera aussi bordé au nord d’un vaste parc champêtre de plus de 15 hectares, dans le souci d’un dialogue permanent entre ville et nature, au service de la qualité de vie des habitants.

RENNES PARC BEAUREGARD

Étudié avec le Conseil Local de la Biodiversité, le parc sera réalisé avec les conseils de la Ligue de protection des oiseaux (LPO), Bretagne Vivante ou encore Eau et Rivières de Bretagne. Il s’étendra sur près d’1,5 km d’ouest (depuis
la rue Fernand Robert) en est (en bordure du boulevard de la Robiquette avec l’opération Porte de Saint-Malo) et proposera des espaces aux ambiances
distinctes, répondant aux caractéristiques écologiques et historiques de chaque secteur (zone humide, haies bocagères, plaine, belvédères, landes, fermes urbaines de Quincé, clairières…) et aux besoins et usages diversifiés des habitants. L’aménagement du parc prévoit la plantation de près de 3 000 arbres et
arbustes et la création de nouvelles aires de loisirs (aire de jeux, pump-track…), des observatoires…
Coût prévisionnel de l’opération : 3.5M€

CHIFFRES CLÉS
60 000 m² de vallons naturels
55 000 m² destinés à l’agriculture urbaine
36 000 m² de bosquets, petits bois
17 000 m² de prairies de jeux
15 000 m² de roselière
3 000 arbres et arbustes à planter

  • RENNES PARC BEAUREGARD
  • RENNES PARC BEAUREGARD

LE PROJET URBAIN


Bordées par la rocade ouest de Rennes, les Zac Beauregard et Beauregard Quincé composent le quartier le plus récent de Rennes, créé en extension urbaine. Respectivement créées en 1993 et 2005, elles forment, avec la Zac Porte de Saint-Malo (créée en 2006), le projet urbain de Beauregard. Leur programmation et les opérations d’aménagement qui s’y déroulent sont conduites dans ces trois périmètres distincts, mais avec une vision globale permettant de garantir la cohérence d’ensemble, au regard, notamment, des caractéristiques paysagères du secteur.

RENNES PARC BEAUREGARD

Le projet urbain du quartier de Beauregard couvre environ 110 hectares, avec comme objectif global pour les 3 Zacs de construire 5 300 logements, plus de 33 000 m² de bureaux, 21 500 m² d’équipements culturels (Frac, Archives départementales) et plus de 16 000 m² de commerces et activités. Aujourd’hui, les derniers programmes immobiliers et équipements des secteurs Beauregard et Beauregard Quincé sont en construction ou en voie d’achèvement. La programmation en logements répond aux objectifs de mixité sociale fixés par le Programme Local de l’Habitat (PLH) de Rennes Métropole : répartition entre 45 % de logements aidés (accession et locatif social) et 55 % de logements libres.
La poursuite du développement urbain de Beauregard se dessine dans un périmètre d’étude élargi, pour prendre en compte la zone Coteaux de l’Ille ZA Nord, qui fera l’objet d’une consultation avant désignation d’un urbaniste (fin 2021).

ZAC BEAUREGARD. Concédée à Territoires et développement.
71 ha.
À TERME
3 420 logements dont 45 % de logements aidés (locatif et accession social) et 55 % de logements régulés et libres.
21 500 m² d’équipements culturels.
10 000 m² de tertiaires et activités.
11 000 m² d’équipements publics.
6 000 m² de commerces et services.

RENNES PARC BEAUREGARD


LE PROJET URBAIN

Les principes d’aménagement de la Zac Beauregard s’articulent autour du renforcement de la trame bocagère existante, et prennent en compte la topographie des lieux. Calé sur la ligne de rupture entre deux bassins-versants majeurs, ceux de la Vilaine et de l’Ille, Beauregard offre un point de vue dégagé sur Rennes. La Zac est conçue à partir du patrimoine paysager et agricole préexistant. Les haies bocagères contrant les vents du nord et de l’ouest et le façonnage de chemins creux par les agriculteurs du secteur ont guidé l’implantation des îlots de manière à préserver l’essentiel de ce patrimoine bocager : chemins creux, haies, fossés et talus agricoles, prairie humide, ruisseau…
Créée en 1993, la Zone d’aménagement concerté Beauregard a vu ses premiers logements livrés en 1997. Cette extension urbaine de Rennes a aussi été marquée par l’aménagement du parc, ouvert au public en 2001, la construction de deux groupes scolaires (Sonia Delaunay, en 2004, et Nelson Mandela, en 2015), d’un équipement de quartier (Le Cadran, livré en 2014) et l’implantation du nouveau bâtiment du Fonds régional d’art contemporain (FRAC), qui a ouvert ses portes au public en 2012. L’Alignement du XXIe siècle, œuvre monumentale d’Aurélie Nemours, inaugurée en 2006, participe de l’identité de Beauregard.
Équipements : école Sonia Delaunay, Archives départementales, Frac
Bretagne, Le Cadran, crèche Colette, gymnase…

CHRONOLOGIE
1993 : Création de la Zac.
1997 : Livraison des premiers logements.
2001-2002 : Ouverture du parc Beauregard et de l’école Sonia Delaunay.
2018 : 90 % des logements sont livrés.
2019 : Ouverture de la résidence intergénérationnelle Le cours des arts.
2021 : Livraison du gymnase.
2023 : Horizon d’achèvement de la Zac.

ZAC BEAUREGARD QUINCÉ. Concédée à Territoires et développement
27,5 ha.


À TERME

  • 1 473 logements.
  • 2 000 m² de services-activités.
  • 3 200 m² pour le groupe scolaire Nelson Mandela.
  • Fermes de Quincé.
ferme quince rennes

LE PROJET URBAIN


La Zac Beauregard-Quincé se structure autour du site des fermes de Quincé, désormais occupées par le Collectif 35 Volts, lauréat d’un appel à projets lancé par la Ville de Rennes et Territoires qui y développe un projet d’agriculture urbaine et d’animations culturelles.
Basé sur les objectifs environnementaux de l’opération Beauregard, le projet urbain pousse encore plus loin les exigences environnementales. La gestion des eaux pluviales se déploie à ciel ouvert (noues, toitures végétalisées, matériaux
perméables, etc.).
De la conception à la consommation, la réduction des dépenses énergétiques des bâtiments fait partie intégrante du projet : prise en compte des conditions bioclimatiques, matériaux biosourcés, équipements économes.


APPEL À MANIFESTATION D’INTÉRÊT (AMI) « CONSTRUCTION BOIS POUR
TOUS »
Inscrit dans cette logique, le projet « L’île ô Bois » issu de l’AMI lancé par Rennes
Métropole
propose une centaine de logements en accession libre et régulée (appartements et maisons individuelles). Le système constructif de ces logements utilise le bois structurel (panneaux CLT, bois massif lamellé croisé) et l’ossature bois. Chaque logement dispose de terrasses, de grands balcons ou d’un jardin privatif, et les futurs habitants seront appelés à participer à un projet de jardins partagés et à des ateliers de bricolage.
Un second projet, « Arboretum » permettant également le développement de la filière locale bois sera réalisé en bordure du parc champêtre et de la future place Desroches-Noblecourt. Lancé par Rennes Métropole avec Abibois, l’AMI « Construction bois pour tous » va donner naissance à 340 logements en bois dans onze programmes immobiliers, accueillis dans dix communes, dont 250 à Rennes Beauregard.

CHRONOLOGIE
2005 : Création de la Zac
2012 : Livraison des premiers logements
2015 : Livraison du groupe scolaire Nelson Mandela
2019 : 79 % des logements sont livrés
2021 : Lancement du projet d’agriculture urbaine aux fermes de Quincé
2023 : Horizon d’achèvement de la Zac

PORTE DE SAINT-MALO


Zac (10 hectares) destinée à être concédée à Territoires Publics fin 2021. Programme prévisionnel : 440 logements. Aménagement d’un parc le long du boulevard de la Robiquette. Le parti d’aménagement de la Zac prévoit des constructions sur la partie haute du coteau avec une desserte depuis l’avenue Germaine Dulac. La partie basse
formée par une pente douce vers le boulevard de la Robiquette et marquée par des haies bocagères à préserver, sera aménagée sous forme de parc dans le prolongement de celui de Quincé. Des liaisons douces sont prévues pour connecter le quartier de Beauregard avec le secteur Grand quartier et Chesnay-Beauregard.
Les implantations bâties seront définies de manière à préserver les vues sur la
vallée de l’Ille et le patrimoine bâti existant. L’opération Porte de Saint-Malo assurera ainsi la transition avec le secteur Coteaux de l’Ille – Zone d’Activité Nord qui doit faire l’objet d’études à partir de la fin 2021 pour organiser son renouvellement urbain.
Aujourd’hui, 104 logements ont été livrés.
En 2020, 2 programmes situés rue Gaspard de Coligny ont été attribués totalisant 150 logements avec une livraison prévue en 2024. De nouvelles attributions aux constructeurs sont prévues en 2021 et 2022 sur le reste de la Zac.
Les livraisons de ces 200 logements supplémentaires en bordure du futur parc
s’échelonneront jusqu’en 2026-2027, date prévisionnelle de l’achèvement de ce
quartier.

De nombreuses photos du quartier en construction sont à consulter sur le site de pss.archi.