Rennes. Les paysages D’Air, d’Eau et de Terres de Mathilde Bodiguel et Quentin Geslan

255
mathilde bodiguel quentin geslan

L’Orangerie du Thabor de Rennes est l’écrin de l’exposition D’Air, d’Eau, de Terres du 26 juin au 2 juillet 2023. Après avoir habité les murs de l’Espace Gauguin à Bruz et de Grain de Sel à Séné, la lithographe Mathilde Bodiguel et le peintre Quentin Geslan proposent une exposition au doux goût de nature, en symbiose parfaite avec la saison qui s’annonce. 

Le paysage fleuri du parc du Thabor ouvre la voie à la nouvelle exposition de l’Orangerie dont le thème principal est justement le paysage. Toile de fond devenue sujet à part entière en peinture, un véritable genre avec les impressionnistes du XIXe siècle, il fut également retranscription d’une expérience émotionnelle chez les romantiques et n’a eu de cesse d’inspirer les artistes, anciens ou contemporains. Dans D’Air, d’Eau, de Terres, la sensibilité artistique de la lithographe Mathilde Bodiguel dialogue avec celle du peintre Quentin Geslan pour une vision de cet espace organique en perpétuel mouvement. 

mathilde bodiguel quentin geslan
Exposition D’air, d’eau, de terres, du 6 au 15 janvier 2023 à l’Espace Gauguin, Bruz (35) © Quentin Geslan

Adepte de la lithographie et de la photographie argentique, Mathilde s’inspire de textures puisées dans la nature, d’éléments organiques qui composent le Vivant pour créer des images-paysages à la limite de l’abstraction. Partisan de la peinture à l’huile, Quentin travaille quant à lui la chimie des matériaux et des matières premières qui font la peinture. C’est sa rencontre avec la lithographe qui l’amène à développer le genre paysage. Nourries d’un effet texturé et d’un aspect vernis propre à la peinture à l’huile, ses toiles se font le reflet d’une nature sauvage et foisonnante, organique et changeante, mais également gardienne d’un émerveillement constant face à l’intensité des couleurs qui l’habite.

Prenant sa source dans d’anciennes techniques, les deux pratiques se complètent et s’alimentent dans un foisonnement d’éléments dans lequel le public se plonge. D’Air, d’Eau et de Terres est une manière de révéler la beauté de la nature et une invitation à la respecter et la préserver. À l’instar de son évolution dans l’histoire de l’art, elle n’est plus seulement un décor ou un fond, mais a repris sa place au centre de l’histoire. Elle est désormais le sujet principal de l’œuvre, le monde, que nous, en tant qu’humains et personnages secondaires, habitons et dont nous dépendons. 

Du 26 juin au 2 juillet 2023 à l’Orangerie du parc du Thabor de Rennes.

Vernissage le 28 juin 2023

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici