À Rennes le MONDO BIZARRO est devenu une référence en matière de concerts rock et alternatifs malgré sa situation quelque peu excentrée. Et ce, sans jamais rien renier de ce qui fait son originalité et sa qualité. Quinze ans, c’est le bel âge et la promesse de nombreuses soirées musicales à venir. « Encore quelques années… » affirme Bruno Perrin, créateur et patron, avec une confiance enthousiaste, sur le plateau de Culture Club (voir la vidéo plus bas).

 

mondo bizarroL’entreprise de Bruno voit le jour le 17 janvier 2002 sous le double nom de Durango et Mondo Bizarro. Durango renvoie à la série BD créée par Yves Swolfs, inspirée par cette pépite de western qu’est Le grand silence avec Jean-Louis Trintignant. Et, à travers le choix du nom de Mondo Bizarro pour son débit de boisson salle de concerts, les couleurs étaient de suite affichées : ce sera punk, ce sera rock ou ça ne sera pas ! Mondo Bizarro est, en effet, le titre du douzième album studio des Ramones, légendaire groupe américain considéré par beaucoup comme fondateur du punk rock. Cet esprit d’indépendance, foutraque et pourtant rigoureux s’affiche partout dans l’établissement. Les stickers des groupes de passage sont venus au fil des ans rehausser la déco, affiches, pochettes de disques dédicacées, photos et, bien sûr, les nombreux objets siglés Ramones.

Mais Bruno n’est pas un nostalgique obsessionnel. Ce musicien (Runners, TV Men, et récemment complice de la reformation de la légende punk rennaise Les Trotskids) connait bien la vie de tournée des groupes indépendants, les galères, les bons et les mauvais plans, les exigences. bruno mondo bizarroQuand il crée le Mondo Bizarro en 2002, c’est avec toutes ces connaissances en tête. Bien sûr, combien de fois n’entend-on pas encore aujourd’hui à Rennes : « Le Mondo, c’est super, mais c’est un peu loin du centre »… Un peu d’histoire rétablit l’ordre des choses.

À la fin des années 90 début 2000, la vitalité musicale n’était pas ce qu’elle est aujourd’hui dans la ville de Rennes estampillée rock. Le bar concert mythique Les Tontons Flingueurs, qui mettait gratuitement sa salle à disposition des assos et organisateurs, ferme ses portes en 1998 et dans le centre-ville certains établissements sont interdits de concerts. Un lieu comme le Mondo Bizarro n’était concevable que légèrement excentré. Et sa pérennité depuis démontre que le pari est gagné !

mondo bizarroSi la programmation de Bruno Perrin et de Big Stef, le grand barman, fait la part belle aux styles les plus énervés de la famille rock, l’ouverture n’est pas en reste : de belles affiches blues ou reggae ne sont pas rares au Mondo Bizarro. Cette solide diversité est d’ailleurs présente parmi les groupes annoncés qui se succéderont sur scène le vendredi 13 et le samedi 14 janvier 2017 pour fêter les 15 ans de ce lieu de concerts déjà mythique.

La reprise de l’album entier Punk in drublic de NOFX par les TV Crash promet d’ouvrir le bal avec toute l’énergie nécessaire pour apprécier ces deux soirées de furie sonique. On attend avec impatience de voir comment les régionaux de l’étape Hardmind et Success (dont ce sera sans doute le premier et dernier concert 2017, le groupe aurait décidé de faire une pause…) tireront leur épingle du jeu au milieu de cet enchaînement de décibels déchaînés. Et, pour notre part de découvrir live le canon projet renno-manceaux Cannon Fodder.  En outre, fidèle à l’esprit rock et indé de ce lieu unique tout ça est servi gratuitement sur un plateau ! Décidément oui, à Rennes le MONDO BIZARRO est the right place to rock !

Concerts du 15e anniversaire du Mondo Bizarro, Rennes, les 13 et 14 janvier 2017 avec TV Crash, The Mercenaries, Hardmind, Monty Picon, Success…

Mondo Bizarro Rennes

Ou bien autorisez le contenu ci-dessous à s’afficher ou bien regardez la vidéo sur TVR ici


VENDREDI 13 JANVIER 2017 Entrée Gratuite – Punch (ou soft) offert 19 h à 20 h

TV CRASH : 20 h/20 h 30
(Dz/Reprises de tout l’album « Punk in drublic » de NOFX)
P.M.E. : 20 h 45/21 h 15
(Bzh/Chanson Rock lignée Los Carayos, ex-Rue d’la Soif)
HARDMIND : 21 h 30/22 h
(Rennes/Hardcore)
The MERCENARIES : 22 h 20/23 h
(Paris/Punk-Rocksteady)
STOP TOWN : 23 h 20/0 h
(Le Mans/Rocksteady, Reggae 60’s, Soul)
DJ’S TRELIG SELECTA + SKANTIN : 0 h 20/2 h 30

SAMEDI 14 JANVIER 2017 Entrée gratuite – Punch (ou soft) offert 19 h à 20 h

CANNON FODDER : 20 h/20 h 30
(Rennes-Le Mans/Sinuous Dark Garage Rock)
The LAST MOMENT : 20 h 45/21 h 15
(Bzh/Irish Folk)
The TWINKLES :21 h 30/22 h 10
(Italy/Pop Punk 77)
SUCCESS : 22 h 30/23 h 10
(Rennes/Rock’n’Roll Electro)
MONTY PICON : 23 h 30/0 h 10
(Rock’n’Roll Cuivré)
DJ’S TOKS + CAT : 0 h 30/2 h 3

La culture est une guerre contre le nivellement universel que représente la mort (P. Florensky) Journaliste, essayiste, musicien, a entre autres collaboré avec Alan Stivell à l'ouvrage "Sur la route des plus belles légendes celtes" (Arthaud, 2013) thierry.jolif [@] unidivers .fr

Laisser un commentaire