RENNES : LE FESTIVAL NATIONAL DU FILM D’ANIMATION S’ADRESSE À TOUS

La France occupe le troisième rang mondial de la production de films d’animation derrière les États-Unis et le Japon. À l’échelle européenne, l’Hexagone est le premier pays européen du secteur avec une production de 40 % des films. C’est dans ce contexte que se tiendra du 4 au 8 avril 2018 le Festival national du film d’animation au TNB et à l’Arvor à Rennes ainsi qu’au Grand Logis à Bruz. Organisé par l’AFCA (Association française du Cinéma d’Animation), le festival qui accueille plus de 10 000 festivaliers chaque année est un rendez-vous incontournable tant pour les professionnels du secteur que pour les familles et les étudiants.

Depuis 2010, le Festival national du film d’animation prend place en Bretagne. D’abord implanté à Bruz, le festival se développe et s’étend si bien que le cœur de l’événement se situe maintenant au centre-ville de la capitale bretonne : au Théâtre National de Bretagne et à l’Arvor. Des projections de films ont cependant toujours lieu au Grand Logis à Bruz et dans les cinémas partenaires au sein du département avec une programmation qui commencera dès le 26 mars.

La large programmation du festival permet de séduire aussi bien les jeunes enfants comme un public adolescent et adulte. Les plus petits, dès 3 ans, pourront se laisser bercer par des films d’animation classiques comme Ernest et Célestine de Julien Chheng mais également s’éveiller au cinéma d’animation avec des films découverte.

FESTIVAL NATIONAL DU FILM D'ANIMATION
Ernest et Célestine de Julien Chheng

Un important éventail de films sera également proposé aux enfants de 6 ans et plus. Les trépidantes aventures du serpent Ajar et du scorpion Pitt décidés à retrouver Eva qui vit dans la haute bourgeoisie du Sahara (Sahara, Pierre Coré) pourront, par exemple, captiver les enfants et attiser leur curiosité pour cet univers merveilleux.

FESTIVAL NATIONAL DU FILM D'ANIMATION
Sahara de Pierre Coré

Les adolescents et adultes pourront découvrir l’adaptation cinématographique de la bande dessinée Mutafukaz de Run (Guillaume Renard) ou se plonger dans la réalité virtuelle de Dark Days (Ronan Coiffec) au Salon des nouvelles écritures. Il sera possible de visionner aussi bien des films d’action que des films d’animation plus lyriques et poétiques. La programmation promet ainsi au public une aventure visuelle et sonore qui ne manquera pas de fasciner les festivaliers.

La réalisatrice, Emma de Swaef, dont le court-métrage réalisé avec son compagnon Marc James Roels, Oh Willy…, a reçu de nombreux prix par sa singulière mise en scène de marionnettes en laine composera le jury professionnel. Elle sera accompagnée de Bruno Coulais, compositeur émérite qui a reçu trois César pour la meilleure musique de film. Il a confectionné la musique de Drôles de petites bêtes (Arnaud Bouron et Antoon Krings) et Croc-Blanc (Alexandre Espigares) qui seront présentés pendant le festival. Féodor Atkine qui a joué pour Mocky ou encore Almodóvar clora le trio du jury professionnel. L’acteur est aussi la voix de Jafar dans Aladdin ou encore de Hugh Laurie de Dr House.

FESTIVAL NATIONAL DU FILM D'ANIMATION
Croc-Blanc de Alexandre Espigares

Les trois membres du jury remettront plusieurs prix dont les deux grands prix du festival : le Grand Prix du meilleur court métrage d’animation et le Grand Prix du meilleur film étudiant. En tout 33 films professionnels et 44 films étudiants seront en compétition cette année et jugés par 8 jurys composés de professionnels, d’étudiants, de scolaires ou de France Télévision. 7 prix seront décernés.

Pour sa partie professionnelle, le festival sera ponctué durant trois journées et demie – du mercredi au samedi midi – par des tables rondes, une étude de cas avec le film d’animation La Tour mais aussi de sessions de présentations de pitchs, de rencontres et de discussions sur l’actualité du secteur. Il sera possible de découvrir la gamme de matériel Wacom et de s’initier à Tv Paint Animation 11, logiciel d’animation par ordinateur. Des projets en cours d’élaboration seront expliqués et analysés.

Le film d’ouverture du mercredi soir au TNB sera l’avant-première nationale de L’Île aux chiens de Wes Anderon, réalisateur de Fanstastic Mr. Fox. Le vendredi soir, une performance musicale d’animation live sera proposée et un ciné-concert aura lieu le dimanche après-midi avec Christine Ott et Anne-Irène Kempf.

Des séances à destination des scolaires prendront place dans plusieurs cinémas associatifs du département. La médiathèque du Rheu présentera 7 films d’animation sur le thème du monstre proposés dans le cadre de la Fête du cinéma d’animation 2017. Deux temps seront dédiés à Betty Boop et à Paul Gauguin au Diapason et aux Champs Libres. Il sera également possible de se laisser subjuguer par les films projetés au sein de La Caravane ensorcelée, cinéma itinérant durant l’événement.

Ces quatre journées dédiées au film d’animation seront ainsi l’occasion de partir à la découverte du secteur et de multiples productions avec la possibilité de participer à de nombreuses activités en parallèle des projections. Un festival qui s’annonce passionnant.

Festival national du film d’animation du 4 au 8 avril 2018. Rennes.
Tarif unique : 6€
Ciné Concert : 8€
Carte sortir : 3€
Carte fidélité (5 places) : 25€
Atelier : 5€

 

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom