RENNES. JARDIN CHINOIS ET CASCADE AU PARC DE MAUREPAS

Le 11 septembre 2020 au matin, les habitués du parc de Maurepas ont assisté à une scène surprenante… L’arrivée d’une pelleteuse pour commencer la création d’une cascade monumentale de 5 mètres de haut. C’est la première étape d’une série d’ouvrages prévus dans le cadre de l’aménagement d’un jardin chinois au cœur du parc de Maurepas. La mise en eau de la cascade est prévue pour la mi-octobre.

rennes jardin chinois maurepas
Des badauds habitués du parc observent le nouveau chantier

Ce sont deux associations, les Agi’Thés et le comité de jumelage Rennes-Jinan qui ont proposé en mars 2018 un projet de jardin chinois. Après avoir reçu 483 votes favorables de la part des habitants, le parc de Maurepas a finalement été choisi pour l’accueillir en son sein. À la suite de cette décision, les équipes ont immédiatement fait appel à la ville de Jinan pour les accompagner dans la conception du jardin chinois. « Il était important pour nous d’avoir à nos côtés des concepteurs et paysagistes chinois. »

rennes maurepas chinois
De g. à d., Bertrand Martin de la Direction des jardins et de la biodiversité à la ville de Rennes, André Legall de l’association Les Agi’Thés.

Une esquisse a été dessinée par un groupement d’architectes réunis en Chine avant qu’une délégation vienne à Rennes en octobre 2018. Le jardin chinois a été conçu autour de la cascade dont « l’ensemble de la chaîne d’eau a été adapté pour qu’elle puisse correspondre aux procédés chinois. »

L’agencement des bassins date de 1936 lorsque l’eau se jetait encore dans la Vilaine. Malgré la rénovation des tuyaux en circuit fermé dans les années 80, leur faible épaisseur a conduit au développement d’algues. La cascade grâce à son épaisseur plus importante provoque une inertie de la masse d’eau sans avoir à utiliser de produit. « Cela va nous permettre de mettre dans le bassin des plantes et carpes chinoises qui pourront se développer sans craindre les prédateurs. »

Pierres de la cascade
Sacré chantier…

La direction des jardins et de la biodiversité à la ville de Rennes porte une importance marquée à travailler dans l’esprit du jardin chinois traditionnel. « Plutôt que de faire une arrivée d’eau classique, nous avons voulu faire une cascade, l’eau et la montagne étant des symboles puissants dans la conception des jardins chinois. » L’eau – qui symbolise la vie – circulera à travers plusieurs niveaux de rochers à la manière d’un torrent de montagne avant de s’écouler dans le bassin.

fontaine jardin chinois rennes
Plan du jardin chinois

Dans les mois qui viennent des ouvrages et des pavillons seront installés derrière la cascade. Ces ouvrages seront réalisés avec des techniques chinoises, notamment celle de l’assemblage de bois. Du bois rennais sera utilisé afin de valoriser la ressource locale. « Les pierres ont été sélectionnées et achetées dans une clairière de granite en Ille-et-Vilaine afin de pouvoir les assembler. » Ce qui ne manquera pas de faire sourire tous les Rennais qui regrettent depuis des années l’utilisation massive par la ville de Rennes de granite non brétillien mais…chinois !

Première étape de rénovation : création de la chaîne d’eau.

Deuxième étape : mise à niveau de la cascade.

Troisième étape : installation d’ouvrages.

  • Un pavillon de thé pour l’accueil du public et d’associations rennaises.
  • Des plantations de théiers qui serviront aux cérémonies de thé.
  • Des portes chinoises qui symbolisent l’entrée dans un jardin.

La livraison finale du jardin est prévue pour 2022.

chinois cascade maurepas
La future cascade du jardin chinois du parc de Maurepas à Rennes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici