L’Hôpital des Nounours reprend ses quartiers les 14, 15 et 16 mars à Rennes, au Centre social Carrefour 18 dans le quartier du Blosne. À l’initiative de futurs professionnels de la santé, l’opération vise à réduire l’angoisse des jeunes enfants en milieu hospitalier. L’Hôpital des Nounours est un projet national proposé, depuis 2004, aux facultés de médecine par l’Association nationale des étudiants en médecine de France (ANEMF). La première édition rennaise a eu lieu en 2006.

rennes hôpital des nounours

Les objectifs de l’opération

L’opération « Hôpital des Nounours » a pour objectif principal d’améliorer la relation médecin-patient en faisant se rencontrer de futurs professionnels de santé (étudiants en médecine, dentaire, pharmacie, élèves infirmiers, sages-femmes, aides-soignants) et de jeunes enfants.

Dans un « hôpital » ludique, les enfants, âgés de 4 à 6 ans, font examiner leur peluche par des étudiants, nommés pour l’occasion « nounoursologues ». Ils peuvent ainsi suivre la consultation de leur nounours dans sa totalité, de l’accueil à la pharmacie, sans être eux-mêmes les patients.

Le projet permet de :

  • Réduire l’angoisse, due à l’effet « blouse blanche », qu’éprouvent souvent les jeunes enfants en milieu médical, et tout particulièrement à l’hôpital.
  • Familiariser les futurs professionnels de santé à un public d’enfants auquel ils n’ont pas forcément l’habitude d’être confrontés.S’intégrer au programme scolaire de maternelle en ce qui concerne la découverte du corps, la sensibilisation aux problèmes d’hygiène et de santé
  • Une formation préalable des « nounoursologues » et du personnel de l’Hôpital des Nounours est dispensée par l’équipe organisatrice avec l’intervention d’un pédiatre. Il s’agit de guider les intervenants et de diminuer d’éventuelles appréhensions. Cette formation comprend :
  • La présentation et le déroulement d’une consultation pédiatrique ainsi que son adaptation à l’Hôpital des Nounours (conseils, choses à ne pas faire ou dire…).
  • La présentation des différents messages pédagogiques à transmettre à l’enfant dans chaque étape de sa visite.
  • L’explication de l’organisation et du déroulement du projet.

Le déroulement
Les bénévoles participants viennent de tout le campus santé (médecine, dentaire, pharmacie, nutraceutique, élèves infirmiers, sages-femmes, aides-soignants…). Sur trois jours, l’opération mobilise environ 200 étudiants bénévoles pour 300 enfants.

En amont de l’opération, les étudiants se sont rendus dans les écoles et au sein des accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) participants afin de se présenter aux enfants et de les aider à choisir une pathologie pour leur nounours.

L’Hôpital des Nounours est installé au Centre social Carrefour 18. L’intérêt d’y amener les enfants est de reproduire leur déplacement à l’hôpital. Pour d’évidentes raisons de logistique et de dérangement, il est impossible d’organiser l’événement à l’Hôpital Sud ou à Pontchaillou.

Une fois entré à l’Hôpital des Nounours, l’enfant passe par différents services, parmi lesquels :

Accueil : l’enfant se présente à l’accueil où lui est remis un carnet de santé au nom de son nounours. Chaque enfant est pris en charge par un étudiant qui va le guider tout au long de sa visite.

Cabinet : l’enfant entre en consultation avec un « nounoursologue » qui l’oriente vers les différents services (bloc opératoire, poste de soins infirmiers, radiologie…).

Pharmacie : l’enfant va chercher la prescription donnée par le « nounoursologue » pour sa peluche. C’est l’occasion de dispenser des enseignements pédagogiques sur l’utilisation des médicaments.

Cabinet dentaire : les enfants sont sensibilisés à des notions d’hygiène bucco-dentaire.

Découvertes : l’enfant peut se familiariser avec une ambulance, des instruments médicaux ; il peut dessiner et participer à des jeux à visée pédagogique. Des étudiants des écoles de sage-femme et d’ergothérapie proposent également des ateliers.

Chaque passage dans un service est l’occasion pour les étudiants de dispenser des messages pédagogiques sur l’hygiène, l’asepsie, l’hôpital et la sécurité sanitaire.

Quelques jours après la visite, les étudiants organisent un suivi dans les écoles, afin de recueillir les impressions des enfants et de leurs professeurs et de s’assurer de la guérison des nounours.

Les enfants participants

Tous les enfants des écoles maternelles (moyenne et grandes sections essentiellement ; quelques classes de petite section également concernées) sont susceptibles de participer, selon le désir des professeurs des écoles de s’investir dans le projet. L’équipe organisatrice s’engage à expliquer son projet aux professeurs intéressés.

Le projet est également proposé aux accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) de la Ville de Rennes.

Les groupes d’enfants sont reçus sur une tranche horaire d’une heure par classe.

Historique de l’Hôpital des Nounours

L’Hôpital des Nounours est, à l’origine, un projet élaboré par les étudiants en médecine de deux universités allemandes, sous le nom de « Teddy Bear Hospital » (TBH). De nombreux pays ont ensuite adopté le projet : Autriche, Israël, Hollande, Pologne, Portugal, Suède…

En France, la première édition s’est tenue en 2004, avec six facultés. Le succès de l’opération a conduit 25 facultés à monter un Hôpital des Nounours en 2005. À Rennes, la première édition a eu lieu en mars 2006, au Centre social Carrefour 18. Elle a été reconduite avec succès en 2007. En 2008, l’opération Hôpital des Nounours est passée à trois jours, au lieu de deux précédemment, ce qui a permis d’accueillir plus de classes et d’étendre l’opération à des élèves de petite section. L’édition 2009 se caractérise par un élargissement de l’opération à d’autres quartiers de Rennes – grâce à la participation d’ALSH (accueils de loisirs sans hébergement) au-delà du Blosne. L’édition de 2010 élargit l’origine géographique des écoles participantes.

L’association « Anim’Hostos »

La mise en place du projet de l’Hôpital de nounours est assurée par les bénévoles de l’association « Anim’Hostos ».
Créée il y a 18 ans, cette association d’étudiants en médecine et sage-femme de la faculté de Rennes est ouverte à tous les étudiants de la ville qui souhaitent animer la vie des enfants et des adultes hospitalisés, par le biais d’activités proposées tout au long de l’année (spectacle de Noël, sorties football, théâtre et cinéma, après-midi dans les services…).

L’association est également présente sur Facebook, à travers des groupes comme ou « Anim’hostos Rennes ».

 

Rennes HÔPITAL DES NOUNOURS : réduire l’angoisse des jeunes enfants was last modified: mars 2nd, 2017 by Rennes

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom