mer 8 février 2023

Rennes Jardins d’hiver. Le goût de Nagori : une rencontre où les mots se dégustent

L’écrivaine Ryoko Sekiguchi et la maraîchère Hélène Reglain animeront conjointement une rencontre littéraire et gourmande samedi 4 février 2023 au café des Champs Libres. Dans le cadre du festival Jardin d’hiver, ces deux mordues de la bonne chère organisent cette rencontre autour d’une dégustation de saison. Nourrissez votre corps et votre esprit en prolongeant, à travers la découverte du travail d’Hélène Reglain, la lecture de l’œuvre littéraire de Ryoko Sekiguchi

Le goût de Nagori
Ryoko Sekiguchi et Hélène Reglain. Evénement à l’occasion de l’exposition « Heure Bleue » de l’artiste Dimitri Mallet et l’architecte Sergio Carvalho © Jacqueline Trichard

Ryoko écrit des livres et Hélène élève des légumes. Ce sont leurs enfants respectifs comme elles aiment les appeler. Ces deux passionnées se sont donné rendez-vous le 4 février 2023 au café des Champs Libres pour une nouvelle rencontre dégustation. Hélène Reglain y présentera les légumes qu’elle aura elle-même cueillis dans son jardin d’hiver, la Ferme d’Artaud, et à partir desquels Ryoko Sekiguchi illustrera les propos de son livre Nagori, paru en 2019. Dans ce dernier, l’écrivaine évoque notre rapport au temps qui passe. Une appréciation qui se mesure en fonction des étalages qui, au gré des saisons, se vident et se remplissent de nouveaux produits, de nouveaux légumes. Cette collaboration a pour but de sensibiliser le public aux enjeux et surtout au plaisir de cultiver et de déguster des mets de saison, en l’occurrence d’hiver. 

Le goût de Nagori
Evénement à l’occasion de l’exposition « Heure Bleue » de l’artiste Dimitri Mallet et l’architecte Sergio Carvalho © Jacqueline Trichard

La collaboration d’Hélène Reglain et de Ryoko Sekiguchi débute il y a quatre ans. Tout commence en 2019, lorsque Ryoko Sekiguchi sort son livre Nagori, la nostalgie d’une saison qui vient de nous quitter. Ce dernier s’est vu attribuer le coup de cœur du prix Rungis des Gourmets. Ce prix récompense les œuvres littéraires qui exaltent la bonne chère sans oublier de l’articuler avec les enjeux et les besoins de notre temps. Hélène s’y plonge et en émerge bouleversée, « ça a vraiment été une révélation ». Le livre résonne tant et si bien dans la manière dont elle travaille en tant que maraîchère qu’elle décide de faire parvenir à Ryoko un colis. Lorsque l’écrivaine ouvre la boîte, elle y découvre une sélection de légumes plantés et récoltés par les soins de la maraîchère. L’expérience gustative de ces produits laisse, encore aujourd’hui, une très forte impression dans le souvenir de Ryoko Sekiguchi : « Quand j’ai ouvert le colis et quand j’ai vu et goûté pour la première fois les bijoux qu’étaient ses légumes, c’était une merveille ». L’écrivaine s’est retrouvée sans mot pour décrire l’émotion que la dégustation a suscitée en elle, « et je voudrais vraiment partager cette expérience avec le public », explique-t-elle. Les deux femmes sont en phase avec le travail l’une de l’autre. Et, de la même manière qu’un historien de la musique rencontre un musicien pour parler ensemble de leur art, Ryoko rencontre Hélène. 

Le goût de Nagori
Evénement à l’occasion de l’exposition « Heure Bleue » de l’artiste Dimitri Mallet et l’architecte Sergio Carvalho © Jacqueline Trichard

Différents points les réunissent dans leur manière d’appréhender la production et la consommation des légumes. « Je me retrouvais tout à fait dans le concept de Nagori dans le sens où il faut laisser la nature suivre son cours et conserver cette notion de dernier moment et de l’empreinte qu’il laisse en vous », exprime Hélène. Laisser le temps au temps. Sekiguchi décloisonne les saisons qu’elle n’imagine pas se succéder distinctement comme les différents chapitres d’un livre. C’est notamment pour développer ce point qu’elle désirait « développer la question de la saisonnalité avec quelqu’un proche de la nature qui sait en parler autrement que les écrivains ». Les saisons, et à plus forte raison aujourd’hui, ont tendance à s’entremêler et ne sont jamais identiques d’une année à l’autre. La nature est plus complexe que ça.

Le goût de Nagori
Evénement à l’occasion de l’exposition « Heure Bleue » de l’artiste Dimitri Mallet et l’architecte Sergio Carvalho © Jacqueline Trichard

Hélène Reglain l’a bien compris et pense sa production maraîchère dans cette perspective : « Il faut accepter que le temps ne soit ni net, ni découpé au rythme des calendriers. Planter ses légumes à telle date puis les récolter à une autre… Personnellement, je trouve que ça n’a pas de sens et je ne fonctionne pas comme ça ». Elle traite ses légumes avec patience et beaucoup d’attention. « Le but est pour moi de porter le légume à maturité complète avec le temps que ça prendra », déclare-t-elle. Elle voit au-delà des standards et de l’impératif économique qui pousse d’autres agriculteurs à récolter le légume prématurément, au détriment de son goût. L’application qu’Hélène met dans son travail porte ses fruits et ne passe pas inaperçue auprès du monde de la restauration. Elle travaille, entre autre, avec la cheffe étoilée Virginie Giboire qui tient le restaurant rennais Racines.

Le goût de Nagori
Evénement à l’occasion de l’exposition « Heure Bleue » de l’artiste Dimitri Mallet et l’architecte Sergio Carvalho © Jacqueline Trichard

En plus de suggérer une nouvelle manière de consommer, la dégustation est également l’occasion de revaloriser l’image des légumes d’hiver qui ont souvent mauvaise réputation. Dépréciés à cause d’a priori tel que le manque de variété ou de goût, les légumes hivernaux, souvent réduits aux crucifères (navets, choux, brocolis…), révèlent de grandes qualités gustatives. Encore faut-il avoir de bons produits et bien les cuisiner. La dégustation constitue pour cela une occasion « de faire découvrir des produits que les gens n’ont pas l’habitude de consommer », se réjouit Hélène. Les coéquipières espèrent ainsi faire prendre conscience au public du champ des possibles qui s’ouvre à eux en utilisant des légumes d’hiver.

Le goût de Nagori est une ode au plaisir de la dégustation et à la découverte, ou plutôt à la redécouverte, des légumes. Dans toute leur fraîcheur et au paroxysme de leur saveurs, ces produits vous donneront envie de croquer l’hiver à pleine dent.

Le goût de Nagori, la vie en hiver. Rencontre littéraire et gourmande avec Ryoko Sekiguchi et Hélène Reglain (1h00), Samedi 4 février 2023. 17h30 au café des Champs Libres. 

En savoir plus sur la ferme d’Artaud

En savoir plus sur Nagori

À lire également dans Unidivers :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rennes
ciel dégagé
1 ° C
2.5 °
1 °
86 %
1.5kmh
0 %
jeu
10 °
ven
11 °
sam
11 °
dim
12 °
lun
4 °