Se frotter les mains avec du gel hydroalcoolique relève désormais d’une habitude en cette période de crise sanitaire. Pourtant, s’approvisionner en matériel de protection constitue le parcours du combattant pour certains. Surtout, pour les personnes en situation de précarité, lesquelles sont aussi – malheureusement – particulièrement exposées au virus. Solidaire même dans l’épidémie, un collectif de citoyens rennais a décidé de leur venir en aide en produisant du gel hydroalcoolique qu’il distribue gratuitement. Et pour continuer à en produire, ces Rennais ont besoin de vous !

Constitué de 4 personnes, ce collectif de citoyens rennais est mobilisé depuis près d’un mois afin de fabriquer du gel hydroalcoolique. Un gel qu’ils conçoivent depuis chez eux, dans un environnement qu’ils prennent soin de garder le plus sain possible, en suivant scrupuleusement la recette partagée par l’OMS (ici). Alcool (de l’éthanol à 96%), eau oxygénée et glycérine leur sont alors nécessaires. Tout comme des contenants vides, notamment des petits contenants de 25 à 100 ml. C’est pourquoi, afin de pouvoir continuer à se procurer ces matières premières, ces Rennais engagés font appel à vous et à votre solidarité via une cagnotte participative mise en ligne sur la plateforme Leetchi (ici).

Même si le coût de production d’un litre de gel est moindre : 6€, contre des flacons identiques vendus une trentaine d’euros dans le commerce, le collectif a plus que jamais besoin d’être soutenu pour continuer à faire vivre son projet et ainsi, sauver des vies. Avec l’argent déjà récolté sur la cagnotte, les Rennais sont en mesure de produire encore une cinquantaine de litres. Mais cela n’est pas suffisant pour subvenir aux besoins futurs. À ce propos, Léo*, un des producteurs solidaires, rappelle : « Dans les semaines à venir, et surtout avec le déconfinement, il va y avoir plus de consommation de gel puisqu’il va y avoir de plus en plus de mouvement. Donc nous devons absolument continuer à approvisionner les réseaux rennais qui en ont besoin. »

Pour l’heure, plus de 110 litres de gel hydroalcoolique ont déjà été produits par le collectif. Ceux-ci ont servi à approvisionner plusieurs associations rennaises. En particulier des associations s’occupant des migrants et des sans-abris. 

« À mon sens, les personnes qui sont en situation de pauvreté ont plus besoin de gel hydroalcoolique que n’importe qui. Il arrive, par exemple, qu’elles vivent dans des squats de deux pièces où 20 à 30 personnes cohabitent. Les contacts physiques entre elles sont donc très fréquents, mais également les contacts via des objets ou des surfaces utilisés communément. »

gel hydroalcoolique rennes
Récemment, 25L livrés pour l’association Un Toit c’est un Droit (UTUD), le MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples) et #PourEux (cuisine citoyenne à destination des sans-abris). Photo : cagnotte Leetchi.

Les associations suivantes ont d’ores et déjà reçu plusieurs litres de gel hydroalcoolique de la part du collectif :

Le Réseau de Ravitaillement des Luttes du Pays rennais qui, tous les vendredis après-midis, distribue gratuitement des denrées et du matériel de protection à la maison de la Grève à Rennes. (Adresse: 37 rue legraverend, Rennes / Metro: Anatole France)

Le Collectif Action Logement du 12 septembre qui s’occupe des migrants du squat des Veyettes. 

Le Groupe Logement du 14 octobre qui s’occupe des migrants du Manoir.

L’Épicerie Solidaire, rue Lobineau, au niveau du pont de Nantes, qui fait également de la distribution gratuite.

– Le collectif Pour eux qui prépare des plats pour les sans-abris et qui leur livre.

– Le MRAP (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples) qui s’occupe aussi en partie des migrants des Veyettes parce que ce squat a été fermé et les occupants dispersés.

Un Toit c’est un Droit

« Nous cherchons à savoir quelles autres associations ont besoin de ce type de produits. Si vous faites partie d’une association, n’hésitez pas à nous contacter nous pouvons vous livrer très rapidement. En revanche, je préfère le préciser parce que certaines entreprises nous ont demandé de leur livrer du gel à la réouverture de leurs locaux; nous ne pouvons pas leur en fournir, nous réservons nos productions aux personnes dans le besoin. », précise Léo*.

 

Pour soutenir financièrement ce collectif de citoyens rennais : Cagnotte Leetchi 

Pour joindre le collectif : 06 58 07 46 46

 

* À la demande de la personne interrogée, son prénom a été changé afin de préserver son anonymat. 

Julie Pialot a suivi des études de Lettres Modernes. Pendant une année d'ERASMUS à Pondichéry (Inde), elle a rédigé un mémoire sur la littérature de voyage en Orient, avant de compléter sa formation à l'école de journalisme de Marseille. Passionnée de voyages et de nouvelles découvertes, c'est en Bretagne, son choix de coeur, qu'elle a choisi de mettre en valeur les initiatives culturelles locales.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom