Étonnante ambiance pour la venue de Franck Margerin, le père de Lucien et des autres, vendredi après-midi, au megastore Virgin. Le dessinateur dédicaçait à tour de bras tandis que deux rockers faisaient l’ambiance. Pour son dernier album, La bande de Lucien, les fans ont attendu parfois une heure pour décrocher un dessin. Loin du tumulte médiatique, le pape de la BD poursuit son petit bonhomme de chemin. Et c’est tant mieux.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom