Travelling 2024
Crédits : L'Atelier du Bourg - Anthony Folliard, Victoria Baudoin, Shirley Filleul - Photo couleur de Przemek Krawczykowskil

Le festival Travelling étend sa proposition artistique au delà du cinéma avec trois expositions photos et vidéos : Taïwan, entre chien et loup de Jimmy Beunardeau à la Maison des associations et Stage de Shen Chao-Liang aux Champs Libres pour la photo. Le musée des Beaux-Arts de Rennes propose quant à lui deux créations vidéos de Yuan Goang-Ming, diffusées dans l’auditorium. En partenariat avec ces structures culturelles rennaises incontournables, Clair Obscur propose ainsi d’élargir son voyage sur l’île.

Dans la rubrique Grand Angle du festival Travelling, l’équipe propose d’autres formes artistiques en lien avec la ville d’honneur. Cette année, Travelling en partenariat avec d’autres structures propose de voyager jusqu’à Taipei avec deux expositions photographiques, aux Champs Libres et à la Maison des associations. Une troisième exposition est également visible la galerie Carré d’art (Chartres-de-Bretagne, près de Rennes). Le musée des Beaux-Arts de Rennes participe aussi à la découverte de Taipei avec deux créations vidéo, Everyday Maneuver (2018) et Dwelling (2014) de Yuan Goang-Ming. Chacune de ces élaborations artistiques nous présentent Taïwan, ses différentes couleurs, structures et coutumes. 

Taïwan, entre chien et loup de Jimmy Beunardeau – à la Maison des associations, Rennes, jusqu’au 27 avril 2024

Taiwan entre chien et loup Travelling
Taïwan, entre chien et loup, photo : Jean-Adrien Morandeau

L’exposition de Jimmy Beunardeau réunit trois séries de photographies : « Le Chevalier au dragon » (2022), « Au cœur du général » (2022) et « Bouffeur de pétard » (2020). L’exposition fait un panoramique sur les différents aspects de la ville en montrant des portraits d’habitants, des plans larges sur la ville, des intérieurs et des plans plus serrés sur des détails. La ville étant connue pour sa vie nocturne festive et spectaculaire, les photographies ont en commun d’avoir été prises de nuit.

Le photographe capture avec finesse des décors et des couleurs qui font l’intérêt de l’exposition par leurs oppositions. Certaines photographies montrent un cumul d’objets, de choses ou de personnes, d’autres sont plus épurées, les premières transmettant une énergie, une vitalité et le côté très actif de la ville ; les secondes le calme, le silence, parfois la solitude. Certaines provoquent toutes ces impressions à la fois. Ces différentes émotions se transmettent aussi par les couleurs, parfois vives, parfois plus diluées. Les photos de Jimmy Beunardeau mettent en avant et subliment ces paradoxes taipéiens.

« Ma photographie a toujours été nourrie de cinéma et les vies qui s’animent au coeur de cette exposition, drapées de la lumière blafarde et contrastée des temples des néons et des lanternes, me semblent tout droit sorties d’un film de Wong Kar-Wai ou Hou Hsiao-Hsien. » 

Jimmy Beunardeau
  • Entre chien et loup Travelling
  • Entre chien et loup Travelling
  • Entre chien et loup Travelling
  • Entre chien et loup Travelling

Stage de Shen Chao-Liang – Les Champs Libres, Rennes, jusqu’au 31 mars 2024

Stage Travelling
Stage de Shen Chao-Liang

Avec Stage, Shen Chao-Liang capture un phénomène spécifique de la ville de Taïwan : les cabarets ambulants. Comme pour la précédente exposition, le regard est immédiatement attiré par les couleurs et l’énergie des photographies. Ces sensations sont transmises par des photos de camions qui s’ouvrent pour laisser place à une sorte de mur aux couleurs vives et clignotantes. Ces camions sont également équipés d’enceintes et sillonnent les routes de l’île pour offrir un spectacle musical et visuel lors d’événements tels que les mariages, les enterrements ou les fêtes religieuses.

Les photographies en grand format sont installées sur le mur à l’extérieur de la salle Anita Conti des Champs Libres. Marquées par un esthétisme moderne, coloré et vivant, elles attirent l’œil immédiatement. Taïwan est présentée comme une île de fête, de célébration et de tradition. Les photos sont accompagnées d’un mini film qui montre la transformation d’un camion qui passerait presque inaperçu en un mur géant avec écrans, son et lumières. Ces deux premières expositions se concentrent sur la vie nocturne de l’île qui de nouveau apparaît comme très importante culturellement. L’hyper modernité dans les traditions, les coutumes et la spiritualité des taïwanais est aussi notable dans Stage, toute la vie des habitants de l’île semble s’adapter aux évolutions.

« Pour moi, l’existence de ces véhicules à Taïwan est très intéressante, mais aussi unique du fait de leur structure, de leurs couleurs et de leur rôle de symbole. J’y vois l’intelligence des taïwanais et leur capacité à améliorer leur environnement quotidien pour satisfaire leurs besoins. » 

Shen Chao-Liang
Stage Travelling
Stage de Shen Chao-Liang

Everyday Maneuver (2018) et Dwelling (2014) de Yuan Goang-Ming – Musée des Beaux-Arts de Rennes, jusqu’au 10 mars 2024

Everyday Maneuver est une vidéo d’un peu moins de six minutes qui montre la ville de Taipei vu du haut avec un recul lent. Les images représentent un exercice annuel de raid aérien créé en 1978 dans le but de se préparer aux éventuelles attaques dont Taïwan pourrait être victime. La caméra montre la ville, vide, ses grands immeubles et ses routes linéaires. Tout semble parfait tandis que les habitants de la ville ont disparu et vivent avec angoisse ce jour de l’année. Un double contraste avec les expositions aux Champs Libres et à la Maison des associations s’observe, la ville est montrée de jour et elle est presque vide. L’ambiance n’est pas à la fête, ce qui montre un autre aspect de l’île qui a connu de nombreuses périodes compliquées entre colonisation et attaques ciblées.

Travelling
Everyday Maneuver de Yuan Goang-Ming

Dans Dwelling, Yuan Goang-Ming prend un cadre complètement différent. Cependant, on y voit des similitudes : la lenteur de la vidéo, l’impression de calme puis l’explosion. Le plan cadre un salon de Taïwan, tout est rangé et linéaire comme pour le plan de la ville dans Everyday Maneuver et d’un coup, une lente exposition. La pièce parfaite se détruit doucement, laissant place au chaos. Du point de vue des couleurs, elles sont similaires à certaines photos de Jimmy Beunardeau, notamment dans le vert glacé du canapé.

Les trois propositions artistiques semblent représenter Taipei et Taïwan autant dans leur forme et leur paysage que dans l’intérieur de la vie des habitants de l’île. Elles permettent à bien des égards de se représenter ce lieu chargé d’histoire. Les trois productions étant visibles encore quelques semaines, elles donnent l’occasion de continuer son voyage au-delà des dates du festival Travelling qui a pris fin mardi 27 février 2024.

INFOS PRATIQUES 

Taïwan entre chien et loup de Jimmy Beunardeau jusqu’au 27 avril 2024
Maison des associations
6 Cr des Alliés, 35000 Rennes

Stage de Shen Chao-Liang jusqu’au 31 mars 2024
Les Champs Libres
10 Cr des Alliés, 35000 Rennes

Everyday Maneuver (2018) et Dwelling (2014) de Yuan Goang-Ming en boucle jusqu’au 10 mars 2024
Musée des Beaux-Arts de Rennes
20 quai Émile Zola, 35000 Rennes

Festival Travelling 20 au 27 février 2024 (le festival est annuel)
Association organisatrice : Clair Obscur 

À lire également sur Unidivers.fr :

Article précédentRennes. Le jeu de rôle gagne du terrain…
Article suivantVidéo La fille de Lake Placid. Une biographie romancée de la chanteuse Lana del Rey par Marie Charrel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici