Les 22, 23 et 24 septembre 2017, tout ce que Rennes et la région Bretagne comptent d’amateurs de nourritures raffinées et de gastronomie s’est retrouvé au Festival Gourmand pour trois journées de démonstrations, de conférences passionnantes et, bien sûr, de dégustations. Tour de table.

festival gourmand rennes

Pour cette nouvelle édition du Festival gourmand, Destination Rennes-Office du Tourisme et des Congrès, maître de cérémonie, a réalisé une démonstration de savoir-faire en matière d’organisation impeccable et sous contrôle.

Cette année, la halle Martenot habituellement dédiée aux bouchers-charcutiers avait été mise à la disposition d’artisans d’art et de producteurs régionaux. Ce qui a eu pour effet de diluer la foule venue en nombre et de fluidifier la circulation autour des différents stands et ateliers.

Yann Queffélec
Yann Queffélec, parrain du Festival gourmand 2017

Le comité scientifique était cette année composé de Sylvain Guillemot, chef de l’Auberge du pont d’Acigné à Noyal sur vilaine, de Laurent Le Daniel, meilleur ouvrier de France dont chaque Rennais connaît les pâtisseries et de, at last but not least, Yvon Coudray qui fut pendant de longues années critique gastronomique pour le guide Gault & Millau.

Festival Gourmand 2017

Invité exceptionnel et parrain de la manifestation : l’écrivain brestois Yann Quéffélec dont il n’est pas indispensable (mais quand même !) de rappeler qu’il est Breton et Lauréat du prix Goncourt pour son livre Les noces barbares. Beaucoup de bonnes maisons étant représentées (Rollinger, Coat-Albret). Nous nous sommes également intéressés aux petits nouveaux de l’année, notamment à Yuleska Lifschtuz ; dans son voyage gourmand, elle proposait une halte afin de déguster une gamme de « pestos » et une étonnante huile fumée qu’elle a elle-même élaborée dans son laboratoire à IDMER Lorient.

festival gourmand

Halte plaisante et pleine d’idée également au stand de Joëlle Ruault. Avec art, elle sait transformer poireaux artichauts et autres cucurbitacées en éléments de décor de table, pleins de fraîcheur, d’originalité et d’adresse.

festival gourmand

Petit coup de cœur aussi pour Bertrand Dauleux et ses biscuits bio et véganes que ce géant débonnaire et facétieux présente avec une vraie dose d’humour. Il sera d’ailleurs surpris en grande conversation avec Laurent Le Daniel autour du thème assez radical d’un chocolat au beurre franchement salé… Nous l’avons personnellement testé, en plus d’un gâteau appelé le « Kénavo »…déroutant, mais vraiment bon !

festival gourmand

La matinée s’est déroulée en différentes démonstrations, notamment celle du jeune chef Nicolas Briand du restaurant les Tourelles au château d’Apigné ; il nous a régalé de langoustines au Kombu, foie gras poché de la ferme du Mée, légumes de saison et bouillon Dashi – une merveille !

festival gourmand

Pour les affamés petits et grands, 4 food-trucks proposaient, sur le parking entre les deux halles, leur gamme originale allant du bagel au burrito sans oublier les saveurs italiennes ; tout cela pour un budget de 9 à 10 euros seulement. Plutôt raisonnable pour du délicieux !

festival gourmand

L’après-midi fut l’occasion de retrouver Yann Quéffélec, parrain du Festival gourmand 2017, et de l’entendre narrer son enfance finistérienne et décrire les nourritures – assez roboratives – qui ont accompagné sa jeunesse. Avec une puissance d’évocation authentique, il sait faire revivre en nous des souvenirs olfactifs parfois, gustatifs souvent. (Il nous a fait regretter que tous ces parfums, visions et saveurs magnifiques et simples – celle d’une tomate murissant au soleil – ne soient plus connus de bien des jeunes qui méconnaissent hélas la terre paysanne). Yann Quéffélec, ce Jack Kérouac atlantique, raconte avec une tendresse bourrue les petits plats de sa mère : sa façon de cuisiner la barbue sur un lit de poireaux, son « veau Orlff » (sic), les blancs de soles sur un lit de champignons.

RENNES FESTIVAL GOURMAND

Pour le dessert au Festival gourmand, il était impossible d’échapper au Kouign-amann ou au farz bwen, morceaux de pâte à crêpes épais et déchiquetés couverts de sucre et de beurre – total délice ! Pour faire passer l’ensemble, quelques lampées de cidre ou de « piquette » ont aidé les gastronomes en goguette à digérer le pâté Hénaff, « le pâté du mataf » !

FESTIVAL GOURMAND 2017

Notre déambulation nous conduit à admirer les chefs présents pour cette édition 2017 plancher sur le thème : le grondin, le mulet ou le maquereau accompagnés de cocos de Paimpol avec un accord mets-boisson*. Nous aurons à cette occasion le plaisir de goûter le travail réalisé par le second du restaurant l’Amiral qui sait mêler avec audace et créativité ces saveurs en un ensemble cohérent et harmonieux.

rennes festival gourmand

Après les remises des trophées, le dîner des 500 rassembla partenaires et chefs ainsi que tous ceux qui auront eu la prudence de réserver longtemps à l’avance. L’organisation a été à ce point remarquable qu’aucun des 500 participants n’a eu à attendre son entrée ou son plat plus de deux minutes ! Quatre menus différents étaient proposés et distribués à partir de quatre pôles séparés. Les chefs et leurs assistants ont fait merveille ; ce qui a conduit les convives à s’extasier sur la délicatesse et la fraîcheur des mets proposés.

RENNES FESTIVAL GOURMAND

Notre petit coup de cœur est allé vers une saucisse de canard exécutée par Chris, le chef du restaurant L’arsouille ; le dessert proposé par Laurent Le Daniel sera également digne de tous les éloges.

Festival Gourmand 2017 Rennes

Arrivée à 10h le matin pour ne rien perdre des préparatifs, cette journée trouva sa conclusion vers minuit ou presque. Une journée passée en un éclair tant son déroulé fut sujet de satisfaction : des rencontres passionnantes aux conférences sans oublier les dégustations, mais également la remarquable organisation. Nos papilles frémissent déjà dans l’attente de l’édition 2018 du festival gourmand !

festival gourmand

Ce diaporama nécessite JavaScript.

(*) Les chefs : Alan BERNARD, Ebulli’sens – Nicolas BRIAND, Les Tourelles – Yann DAYER, Angello – Guillaume DELAUNAY, La Table d’Elya – Sylvain GUILLEMOT, L’Auberge du Pont d’Acigné – Vincent GUILLEMOT, Les Darons – Christophe GAUCHET, L’Arsouille – Rachel GESBERT, La Fontaine aux Perles
Loeiz GOASDOUÉ, Le Loft – Samir HAMZA, Le Café Breton
Julien HILLEBRAND, Le Piano Blanc – Guillaume JOUAN, Le Coup de Pinceau – Laurent LE DANIEL, Pâtisserie Le Daniel – Bruno LE DERF, Atelier Bruno
Le Derf – Anthony LE FUR, La Table de Balthazar – Isabelle LIGERON, Un Midi dans les Vignes – Gabriel MOREAU, Le 2 rue des Dames – Thomas PICOULT, Le Quatre B – Nicolas PRODHOMME, Les Saveurs de Nicolas
Emmanuel TESSIER, La Cuisine Corsaire École .
Les producteurs : Légumes : Annie BERTIN, Eric BOCEL, Jean-Paul et Vincent BOCEL, Ghislain Savigny, Gildas MACON – Foie gras/canard : la Ferme du Mée – Viande : Boucherie BAYON, Yannick FRAIN – Volailles Renault Paul & Olivier – Coquillages, crustacés et poissons : Sylvie FRELAUT, Alain LAURENTI, Rino NICOLINI, Patrice RUPPIN et Hervé THOMAS – Fruits rouges : Damien RIO
Le cocktail Réalisé par les élèves du Pôle formation CCI Ille-et-Vilaine – Faculté des Métiers
Vin vendu au verre par L’Arsouille, La Cave du Sommelier, Le Grain et l’Ivresse, Un midi dans les Vignes.
Soirée animée par Passion Coco et sa musique des plages d’Amérique du Sud.

Un très bon cru pour le Festival Gourmand 2017. La créativité des jeunes chefs et crêpiers était au rendez-vous. Le parrain du Festival, Yann Queffelec, remettant le premier prix du concours de nouvelles, a vivement conseillé à son auteure, Marie-Ange ORIHUELA, de poursuivre le récit.
Concours de nouvelles – Thème : le Pique-nique
1er prix : Mme Marie-Ange ORIHUELA, « Un dimanche au Thabor» 2e prix : M. Rémi LEBOIS, « Repérages »
3e prix : Mme Marie-Caroline BOUSSARD, « Une petite tête »
Trophée « Noël du Fail » pour les crêperies
Galette de blé noir sur le thème : « Le chocolat, les fruits et les épices »
1er prix : William ROUXEL, Le Triskell, 15 rue François Chapin, Noyal-Châtillon-sur-Seiche 2e prix : Rodolphe ROBIAL, L’Abri du Marché, 12 place du Haut des Lices, Rennes
3e prix : Philippe DELAUNAY, L’épi de blé, 12 place de la gare, Rennes
Trophée « Chouettes de Chefs » pour les restaurants
Catégorie ENTRÉE – Thème : « L’encornet »
1ers prix ex-aequo : Guillaume DELAUNAY, La Table d’Elya, Les Riniaux, Bruz
et Loeiz GOASDOUÉ, Le Loft by Villa Soza, 45 boulevard de la Tour d’Auvergne, Rennes 3e prix : Jonathan ROSELIER, Le Café des Jacobins, 8 rue de Saint-Malo, Rennes


RENNES FESTIVAL GOURMAND

Catégorie PLAT – Thème : « Le grondin ou le mulet ou le maquereau, accompagné de Cocos de Paimpol avec un accord mets/vin »
1er prix : Nicolas PRODHOMME, Les Saveurs de Nicolas, 19 Place de l’église, Nouvoitou 2e prix : Jérémy POULAIN, L’AOC, 67 ter boulevard de la Tour d’Auvergne, Rennes
3e prix : Nicolas DESRUELS, L’Amiral, 2 boulevard de la Tour d’Auvergne, Rennes
Catégorie DESSERT – Thème : « Le chocolat et les épices »
1er prix : Jérémy POULAIN, L’AOC, 67 ter boulevard de la Tour d’Auvergne, Rennes 2e prix : Antoine LEPERE, Félix, 16 rue d’Isly, Rennes
3e prix : Bastien GORJU, Le Fleuron, 73 avenue André Bonnin, Chantepie
Dernière édition réussie pour Dominique Irvoas-Dantec, Rachel Gesberg, et notre fidèle partenaire Le Minor…
Un public et un parrain très intéressés par le Forum scientifique. Même engouement des enfants pour le bien-manger : peut-être des futures vocations – et une belle finale des 500 couverts.
RENNES FESTIVAL GOURMAND

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom