RENNES. LES FLEURS DU MAIL ÉCLOSENT !

Le festival des artistes amateurs Les Fleurs du Mail rempile pour une septième édition du 12 au 17 juin 2019. Entre chants, danse, théâtre, expositions, musique, et même football, le programme est bien rempli ! Rencontre avec Jean-Luc Pérard, président de l’association du Bourg L’Évêque et Thierry Guénolé, coordinateur de l’association.

Les Fleurs du Mail
Jean-Luc Pérard lors de l’édition 2018 des Fleurs du Mail
©association du bourg l’évêque

Unidivers — Cette année, il s’agit de la 7e édition des Fleurs du Mail, quel est le but de ce festival ?

Jean-Luc Pérard — Au départ, nos activités étaient concentrées sur deux pôles : un pôle musique et un pôle théâtre. Nous accueillions des troupes extérieures en plus de nos différents ateliers et nous trouvions qu’ils travaillaient très bien durant l’année. Mais il manquait le petit point d’orgue pour présenter le travail qu’ils avaient pu faire. L’idée est venue en particulier de Claude Lemataire — qui animait l’atelier d’écriture — de faire un mini festival en fin d’année quitte à inviter d’autres troupes de théâtre amateur. Et c’est comme ça qu’est née l’idée des Fleurs du Mail, il y a 7 ans. Depuis, ça s’est enrichi, d’autres partenaires se sont intéressés à l’événement et le programme est devenu plus copieux, jusqu’à remplir cinq journées cette année.

Thierry Guénolé — Aujourd’hui, nous sommes à 17 représentations théâtrales sur les cinq jours de festival, alors que sur les premières éditions c’était très modeste avec quatre ou cinq représentations. Maintenant, nous avons les représentations de nos ateliers, mais aussi des troupes qu’on héberge, qui sont plus nombreuses. Le théâtre a vraiment été le point de départ du festival, et nous souhaitons que cela reste le cœur de celui-ci. Le quartier Bourg L’Évêque est l’un des quartiers rennais les plus actifs au niveau théâtre.

Les Fleurs du Mail
Thierry Guénolé (en chemise) lors de l’édition 2018 des Fleurs du Mail
©association du bourg l’évêque

Unidivers — Comment s’organise un tel événement ?

Jean-Luc Pérard — On s’y prend dès le mois d’octobre. L’organisateur numéro 1, c’est Thierry (Guénolé), il fait plus que coordonner, il contacte les troupes, fait les calendriers, vérifie les disponibilités des salles. On le fait conjointement avec d’autres structures : l’ADEC-Maison du théâtre amateur, l’Antre-2 café et la Maison Saint-Cyr. Ce travail en réseau nous aide bien. Il y a aussi un comité de pilotage qui se réunit régulièrement pour faire le point dans la saison pour savoir qui vient, comment on va communiquer, etc. L’ADEC a pas mal de contact avec des troupes d’amateurs ce qui permet d’avoir des compléments de programmation.

Thierry Guénolé — C’est aussi un des buts du festival. Le premier c’est de créer du lien social entre les habitants, mais, le deuxième est de faire des actions communes avec nos voisins du quartier. Nous avons d’autres partenariats encore avec le bar La Bascule, le restaurant Le Beaucarnea, l’APF France handicap et le théâtre La Paillette.

Unidivers — Qui peut y participer ?

Thierry Guénolé — Niveau théâtre, la règle qu’on s’est donnée c’est de privilégier des troupes soit des ateliers de notre association, soit qui sont hébergées à l’association ou de la même façon les troupes qui sont à l’ADEC, l’Antre-2 ou la Maison Saint-Cyr. On peut ouvrir à d’autres personnes si on a suffisamment de places. De manière générale, nous sommes ouverts aux amateurs, quel que soit leur mode d’expression, théâtre, chanson, même un clown amateur peut participer.

Jean-Luc Pérard — On a aussi une scène ouverte où on fait appel à un peu tout le monde. On leur donne un set court d’une dizaine de minutes et c’est complètement ouvert à tous ceux qui veulent s’exprimer sur une scène. Justement, l’après-midi du dimanche 16 juin accueille des chœurs que nous hébergeons, mais aussi d’autres qui étaient venus s’exprimer sur ce temps de scène ouverte l’année passée. Nous leur avons proposé de participer aux Fleurs du Mail cette année, c’est comme ça qu’on obtient un ensemble vocal très varié et intéressant. Chacun a sa personnalité, c’est ça qui nous plaît.

Les Fleurs du Mail 2019
Festival des Fleurs du Mail, édition 2018 ©association du bourg l’évêque

Unidivers — Combien de visiteurs attendez-vous pour cette nouvelle édition du festival ?

Thierry Guénolé — Chaque année, on double presque le nombre de spectateurs. Je ne sais pas si ce sera le cas cette année, ça dépend beaucoup de la météo. Sur l’édition précédente, nous étions à 1 500 personnes sur la soirée concerts et 2 000 dans les diverses représentations théâtrales. C’est modeste, mais ça prend de l’importance. Cette année, nous avons étendu le festival au lundi 17 à l’occasion de la Coupe du monde de football féminin. Le village a lieu sur le mail, il y aura un Fest Deiz avec deux groupes. Puis, pour accompagner les supporters en musique jusqu’au stade lors d’une fan walk, un bagad sera présent. Avec cet heureux hasard du calendrier, nous espérons rassembler du monde.

Unidivers — La majorité des spectacles et expositions proposés sont gratuits ou sur prix libre, est-ce la possibilité pour vous de toucher un nouveau public ?

Jean-Luc Pérard — Une bonne partie est gratuite ou sur prix libre, pour les autres, les entrées sont entre 3 et 4 € à l’ADEC. C’est une évolution. Au début, il n’y avait pas de prix libre, mais ça permet à chacun de participer en fonction de ses moyens. Ça aide à toucher un public plus large et financièrement c’est à peu près équivalent. On a deux aides financières ; une du conseil de quartier et l’autre de la direction association jeunesse égalité de la ville de Rennes. Nous arrivons à financer le festival à 85 % en moyenne.

Thierry Guénolé — Oui, on a des recettes par les entrées à prix libres et les entrées payantes. En plus, sur le mail nous allons tenir une buvette et un point de restauration à notre compte. D’autre part, toutes les personnes qui participent aux représentations le font bénévolement, ce qui habituellement représente énormément de budget. Nous sommes également assistés par une cinquantaine de bénévoles qui aident à la supervision du festival et à son bon déroulement.

Unidivers — Merci à vous, on vous souhaite un excellent festival !

Les Fleurs du Mail 2019
Programmation 2019 des Fleurs du Mail
Les Fleurs du Mail 2019
Plan du festival Les Fleurs du Mail 2019

Site Internet

Page Facebook

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom