Un printemps en Asie

Voyager à travers l’Asie (sans attraper le virus dont on ne doit pas écrire le nom), c’est possible ! Pour célébrer le cinéma asiatique à Rennes, rendez-vous du 11 au 15 mars 2020 au cinéma du TNB. Le festival Un Printemps en Asie, organisé par neuf étudiants de Sciences Po Rennes, revient pour une deuxième édition. Cette année, le thème retenu est celui du voyage, d’où le titre on ne peut plus évocateur : « Une Odyssée Orientale ». Prêts à mettre les voiles sur l’Orient ?

Un printemps en Asie
Design graphique : camille-leclere.com

Né en 2018 de la double passion d’étudiants du Master Culture et Industries Créatives de Sciences Po Rennes pour le cinéma et l’Asie, le festival Un printemps en Asie constitue une occasion unique pour explorer l’Orient à travers le prisme du 7e art.

Cette année, le flambeau a été cédé à neuf jeunes volontaires issus de différents masters de Sciences Po Rennes (Culture et Industries Créatives, Sociologie, Défense et Sécurité, Relations Internationales…). Depuis la constitution définitive de l’équipe en septembre 2019, ils travaillent collectivement à l’élaboration d’Une Odyssée Orientale. Unidivers a eu la chance d’échanger avec Youna Lefèvre, présidente du festival.

Un printemps en Asie
L’équipe d’étudiants de 4e année de Sciences Po Rennes en charge du festival Un printemps en Asie. De gauche à droite : Youna, Alix, Sixtine, Marie, Valentin, Malo, Inès, Jérémy et Clarisse.

Une Odyssée Orientale : « Nous avons longtemps hésité entre deux thèmes : celui de la famille et des individus qui la composent et celui du voyage. Finalement, nous avons trouvé un moyen d’allier les deux en proposant le thème du voyage, lequel peut se comprendre au sens propre, mais aussi symboliser l’existence, notamment lorsque l’on songe au voyage à travers les âges. Cette année, Un printemps en Asie propose donc des films qui parlent à et qui illustrent tous les âges. Mais pas seulement ! Des voyages introspectifs et spirituels sont également mis en images. En outre, les films sélectionnés relatent de voyages terrestres bien sûr, mais aussi de voyages liés à la vie en elle-même. »

« Il nous tient à cœur de proposer des histoires de vie et de personnes, tout en promouvant le cinéma et la culture asiatiques qui, à notre sens, ne sont pas encore assez mis en avant sur la scène rennaise. En proposant des films qui se déroulent de l’Iran au Japon, nous voulons mettre en lumière la diversité et la richesse de l’Asie. Nous espérons que le public parviendra à s’immiscer autant que nous au cœur de ce continent qui nous a profondément inspirés au fil des recherches et des visionnages.» – Youna Lefèvre

Avant-première : « Une fois le thème retenu, nous avons recherché des films asiatiques en lien avec le voyage, l’errance et la quête de soi. Nous avons également reçu de précieux conseils de la part du cinéma du TNB. En plus de nous avoir proposé de projeter dans leurs locaux l’ensemble des films de la programmation, l’équipe du cinéma TNB nous a organisé une rencontre avec Bastian Meiresonne. Ex-directeur artistique du Festival international des Cinémas d’Asie de Vesoul, Bastian Meiresonne a fourni un soutien non négligeable à l’élaboration de la programmation du festival. C’est notamment grâce à lui que jeudi 12 mars à 20h30, nous avons la chance de pouvoir projeter le film Balloon en avant-première. Il s’agit d’un film qui est très rarement projeté en France, excepté dans le festival pour lequel Bastian travaillait. »

Un printemps en Asie
Affiche du film Balloon de PEMA TSEDEN, écrivain, réalisateur, scénariste et producteur chinois d’origine tibétaine.

Diversité : « En plus des neuf projections proposées au cinéma TNB du 11 au 15 mars 2020, une exposition intitulée Chine, la BD dans l’histoire se tient jusqu’au 13 mars 2020 à Sciences Po Rennes. Une conférence sur : BD & Autobiographie dans le monde chinois, en présence de l’illustratrice Li-Chin Lin et du dessinateur et écrivain Nie Chongrui se tiendra également à Sciences Po le mercredi 11 mars 2020 à 18h. Si la Chine est particulièrement mise à l’honneur à travers ces deux temps forts, c’est parce que nous travaillons en partenariat avec l’Institut Confucius de Bretagne. Mais la Chine n’est pas le seul pays à être sondé et analysé; nous proposons des présentations et des mini-débats sur un film indien, un film tibétain et un film coréen. À l’issue de la projection du dernier film qui est un film japonais, un buffet à l’effigie du Japon sera également servi. » 

Du 11 au 15 mars 2020, une dizaine d’œuvres originaires de différents pays du continent asiatique seront donc projetées au cinéma du TNB. En braquant ses projecteurs sur le thème du voyage, le festival propose un périple doublement enrichissant. Qu’il illustre concrètement un déplacement en plongeant le spectateur au cœur de divers paysages et cultures ou, qu’il soit introspectif et suivent les traces du cheminement intérieur propre à un individu, Une Odyssée Orientale met le voyage à l’honneur sous toutes ses couleurs.

Les coups de cœur de l’équipe du festival (cf. site Un printemps un Asie) :

  • I WISH – samedi 14 mars 2020 à 17H45 (2H08) – 2012 JAPON – HIROKAZU KORE-EDA : 

Au Japon, sur l’île de Kyushu, deux frères sont séparés après le divorce de leurs parents. L’aîné, Koichi, âgé de 12 ans, part vivre avec sa mère chez ses grands-parents au sud de l’île, tout près de l’inquiétant volcan Sakurajima. Son petit frère, Ryunosuke, est resté avec son père, guitariste rock, au nord de l’île. Koichi souhaite par-dessus tout que sa famille soit à nouveau réunie – même si cela doit passer par l’éruption dévastatrice du volcan ! Lorsqu’un nouveau TGV relie enfin les 2 régions, Koichi et son jeune frère organisent clandestinement un voyage avec quelques amis jusqu’au point de croisement des trains, où un miracle pourrait, dit-on, se produire…  

  • HOTEL SALVATION – dimanche 15 mars à 15H45 (1H35) – 2018 INDE – SHUBHASHISH BHUTIANI :

Suivi d’un mini-débat animé par Bastian Meiresonne critique, auteur et directeur artistique du Festival international des Cinémas d’Asie de Vesoul). Daya, un vieil homme, sent que son heure est venue et souhaite se rendre à Varanasi (Bénarès), au bord du Gange, dans l’espoir d’y mourir et atteindre le salut. A contrecoeur, son fils Rajiv l’accompagne, laissant derrière lui son travail, sa femme et sa fille. Arrivés dans la ville sainte, les deux hommes louent une chambre à l’Hôtel Salvation, un endroit réservé aux personnes en fin de vie.

« Un film très touchant qui parvient à nous faire rire malgré le sujet abordé : le voyage vers la mort », soutient Clarisse du pôle programmation.

  • Madame B. Histoire d’une Nord-Coréenne – jeudi 12 mars à 19 h – 2017 FRANCE – JERO YUN : 

Présentation du film par Bastian Meiresonne critique, auteur et directeur artistique du Festival international des Cinémas d’Asie de Vesoul. Madame B, nord-coréenne, a été vendue de force à un paysan chinois par ses passeurs. Pour gagner sa vie en Chine et aider les siens restés en Corée du Nord, elle devient trafiquante. Elle réussit à faire passer sa famille en Corée du Sud et se lance à son tour avec un groupe de clandestins pour enfin vivre auprès de ses enfants. Au terme d’un périlleux voyage, Madame B est accueillie par les services de renseignement Sud-Coréens. Sa vie prend une tout autre tournure que celle dont elle rêvait.

« Un très beau documentaire de création qui essaie de capter le personnage de Madame B. en suivant ses pas et en analysant le contexte dans lequel elle évolue » selon Jérémy du pôle programmation.

Toute la programmation à retrouver : ici. 

Un printemps en Asie

Pour que l’expérience asiatique conquière tous vos sens, n’hésitez pas à déguster des menus et plats du jour asiatiques au restaurant du TNB, du mercredi 11 au samedi 14 mars, à partir de 17h !

Pour acheter vos places pour le festival, rendez-vous : ici.

Prix : 5 € par projection ou 4,50 € pour les moins de 14 ans.

Site du festival : Un printemps en Asie 

Instagram : Un printemps en Asie

Facebook : Un printemps en Asie 

Contact : festivalupea@gmail.com 

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom