Court Métrange, le festival international du court métrage insolite et fantastique, s’intéresse à l’Intelligence Artificielle, une thématique qui envahit le monde du cinéma et de la littérature. Le festival invite les Rennais à l’Hôtel Pasteur de Rennes, du 11 octobre au 26 octobre 2017, à l’exposition Être ou ne pas être artificiel. Au cœur du monde mystérieux et extraordinaire de la créature artificielle – qu’elle soit robotique, génétique ou dotée de conscience – venez confronter votre propre sensibilité et intelligence à des œuvres artistiques accompagnées des citations de films. Objectif de l’exposition : inviter les spectateurs à s’interroger sur la place et les implications de la technologie dans notre société.

hôtel pasteur expo

En partenariat avec le Naia Museum (Musée d’art fantastique de Rochefort-en-Terre), le parcours Court Métrange, exposé à l’Hotel Pasteur, met en évidence dix artistes aux parcours multiples : Yann Minh, Sophie Herniou, Juha Arvid Helminem, Martial Levaillant, Benoît Polvèche, Thomas Dubief, Matthew Clift, Harald l.Shlude, Patrice « Pit » Hubert et Manu Van.H. Tous en commun de s’approprier la relation entre l’artificialité et l’humanité au travers de sculptures, photographies, vidéo, etc.

rennes expo artificiel

Le visiteur se promène au sein d’une pièce, conçue comme un cabinet de curiosité uchronique, où se mêlent statues colorées, robots ou masques. Les œuvres contemporaines s’entrelacent avec des instruments fantastiques qui font écho au XIXe siècle – un siècle marqué par l’apparition du conte fantastique, par la révolution industrielle, le progrès technique, mais également par l’invention du monstre de Frankenstein par Mary Shelley…

hôtel pasteur expo

Chaque artiste possède sa propre vision de ce qui relève de l’artificiel. Sophie Herniou préfère les structures colorées, Yann Minh s’intéresse davantage à la réalité augmentée, en intégrant les nouvelles technologies dans ses œuvres comme le smartphone. Martial Levaillant travaille le métal en sculptant des robots et Harald l.Schlude explore le fantastique avec le graphisme et la photographie en noir et blanc. Des univers très différents.

court métrange expo

Pour Manu Van.H, également directrice du Naia Museum, l’imaginaire n’a pas de limites, tout est permis. La culture populaire des thèmes fantastiques est nourrie pas l’imaginaire commun : il s’agit alors de perpétrer cette culture et le savoir-faire des artistes. L’artificiel est déclinable dans plusieurs domaines : notre façon de montrer nos sentiments, le paraître, notre tenue vestimentaire (les costumes constituent une manière  de devenir quelqu’un d’autre). En outre, notre imaginaire est de plus en plus sollicité au cinéma et dans les jeux vidéos par le cinéma (androïdes, mutations, clones et autres créatures robotiques inspirent de nombreux réalisateurs).

rennes expo artificiel

Pour les visiteurs, c’est aussi une invitation à se questionner sur le désir prométhéen de recréer une conscience grâce à l’Intelligence artificielle ainsi que sa fascination pour la machine. Une raison de plus pour stimuler notre imaginaire et, qui sait, entrer dans un nouveau monde.

hôtel pasteur expo

Exposition Être ou ne pas être artificiel, du 11 octobre au 26 octobre 2017 à l’Hotel Pasteur de Rennes. Ouverture du lundi au dimanche, de 12h30 à 18h30. Entrée libre.

De l’Eugénisme au Transhumanisme : amélioration, altération et immortalité…

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom