LE FESTIVAL DES EMBELLIES EMBELLIT RENNES DU 2 AU 4 MAI

Du 2 au 4 mai 2019, le Théâtre du Vieux Saint Étienne de Rennes se transforme en cœur du festival Les Embellies. Cette 21e édition se décline sur 3 jours, avec une ouverture au public dès le midi et des propositions gratuites en journée dans le square devant le théâtre : siestes musicales, émissions de radios en direct et en public, exposition du Label Patchrock, ateliers de pratique artistique.

La décoration du Théâtre du Vieux Saint Etienne est réalisée par les scénographes de Patchrock, Grand Géant. L’exposition présente au public les œuvres originales des pochettes d’albums des dernières productions discographiques du label, dont de nombreux visuels et maquettes 3D du nouvel album Jeune Public Echoes de Ladylike Lily

Le samedi après-midi, des ateliers de pratique artistique dans l’esprit du projet d’action culturelle « La Petite Fabrique d’Images » est conduit par le collectif de projectionnistes Vitrine En Cours. Il est proposé au public diverses activités de grattage, dessin et peinture sur supports argentiques (pellicule 16 mm, diapositives ou rhodoïds), puis projection de sa réalisation et composition de tableaux en réunissant les diverses créations.

Chaque jour à 19h un artiste vient présenter un projet à ses tout débuts. Ce moment se veut l’illustration du travail d’accompagnement de Patchrock tout au long de l’année auprès d’artistes émergents. Rendez-vous jeudi avec Leo Prud’Homme, vendredi avec Clément Lemennicier et samedi avec Chaban.

JEUDI 2 MAI

LÉO PRUD’HOMME

Léo Prud’homme est le chanteur des groupes Leo88Man, Fat Supper, Sixteen et membre de The Patriotic Sunday. Il vient présenter aux Embellies ce projet plus personnel, sous son propre nom. Un clavier à lamelles métalliques, un écho stéréophonique, et Léo Prud’homme, qui nous interprète en solo des compositions écrites comme des « correspondances » imaginaires avec Nino Rota ou Philip Glass.

CYRIL CYRIL

Cyril Cyril semble à la fois hors du temps et bien de notre époque : un banjo, des pédales d’effets, une batterie modifiée et des vers déclamés par on ne sait quel prophète. On découvre la rencontre azimutée entre trad, blues, jazz, folk, techno et hip-hop, sur leur 1eralbum « Certaine Ruines » (Born Bad Records).

YES BASKETBALL (Création)

Yes Basketball est le projet du batteur et chanteur Pierre Marolleau, vu sur scène entre-autres avec Fordamage, Fat Supper ou Ladylike Lily. Cette représentation est la première de la création accueillie cette année sur le festival et verra également une performance de décoration en live.Yes Basketball navigue entre indie-rock et hip-hop. Sur scène, ce sont 2 batteries, 4 claviers et 3 guitares : Stéphane Fromentin (Trunks) et Christophe Le Flohic (Totorro) et du nantais Benoît Guchet (Bantam Lyons).

CANNIBALE

Cannibale pratique « une sorte de garage réunionnais», comprenez un rock teinté d’exotica et d’afrobeat, un peu à la Talking Heads… Sur leur nouvel disque « Not Easy To Cook » (Born Bad Records), la référence aux rythmes caribéens qu’on entend parfois, ainsi qu’à ce psyché de cambrousse, font de ce premier album une sorte d’anomalie réjouissante.

VENDREDI 3 MAI

CLÉMENT LEMENNICIER

Clément Lemennicier est le guitariste et trompettiste du groupe rennais Bumpkin Island. Il se lance lui aussi depuis peu avec son propre projet. Une guitare électrique et une voix, Clément Lemennicier porte avec une fragilité cultivée un souffle imprévu et sensible sorte de Slow Folk : carte ouverte, sur le fil, échappées qui pourraient être un temps aux autres.

QUENTIN SAUVÉ

Créateur du projet folk Throw me off the bridge et membre du groupe Birds in row, Quentin Sauvé sort actuellement son 1eralbum sous son propre nom « Whatever it takes ». Quentin Sauvé prend la tangente vers une folk acoustique aux échos post-hardcore, riche d’arpèges élégiaques et de sublimes lignes vocales où affleure l’émotion pure, minérale. Un sens du songwriting inné, qui sous les atours du classicisme folk, sait révéler de nouveaux trésors mélodiques à chaque écoute.

TROPIQUE NOIR

Pour son projet Tropique Noir, le tout jeune Mickaël Olivette est entouré sur scène de musiciens issus du groupe Mermonte (Ghislain Fracapanne, Régis Rollant et Maelan Carquet).

TROPIQUE NOIR est le projet solo de Mickaël, Mathis, Hallucinaire, Luce, Lucinaire, Mickoune. Né à Rennes, parfois Brestois. Ce n’est pas un chanteur, il parle pour ne rien dire. « 14 & Makarios » est le nom de son premier EP, « Mirage » le nom de son 1eralbum à venir.

CHRIS GARNEAU

L’énigmatique auteur-compositeur CHRIS GARNEAU présente son nouvel album « Yours », enregistré et produit à Lyon avec Maxime Vavasseur et Benoît Bel. Ce disque est le reflet d’un artiste saisissant les rênes de sa création et nous invitant avec urgence à partager son regard. La variété de tons reflète le nomadisme de Chris Garneau, qui transcende son folk délicat à travers une dream-pop infusée de psychédélisme.

SAMEDI 4 MAI

CHABAN

Chaban est le projet solo de Myriam Sammour musicienne et comédienne. Né en août 1943, CHABAN fait son apparition dans la cité en tant que résistant. C’est seulement 18 ans après sa mort, qu’il décide librement de se réincarner en femme. Sa voix n’est plus nasillarde mais chaude, une empreinte blues, des percussions, des claviers, des champs de coton…

FAROE

Échappé de Concrete Knives et Samba de la Muerte, Corentin Ollivier présentera son projet solo Faroe et son nouvel EP «I’m here ».

Inspirées de Soul, d’indie-pop ou même de hip-hop, les chansons de FAROE sont empreintes de ces silences, de cette précision, qui laissent la place aux émotions d’infuser lentement. Les textes clairs, spontanés, sont pour Faroe, l’expression urgente d’un sentiment profond.

BACCHANTES

Bacchantes réunit les 4 musiciennes accomplies Astrid Radigue (Mermonte), Claire Grupallo (Sieur & Dame), Faustine Seilman et Amélie Grosselin (Fordamage). Venant d’horizons éclectiques, le quatuor féminin BACCHANTES, aux sonorités teintées de pop et de rock, s’affranchit des codes en étant à la fois tribal et aérien, enjoué et décadent. Les instruments qu’elles arborent – guitare, batterie, orgue Farfisa et harmonium indien – leurs chants et chœurs qui se répondent et s’enchevêtrent, créent une transe singulière.

PUTS MARIE

Avec leur nouvel album « Catching Bad Temper », les musiciens de PUTS MARIE se saisissent à pleines mains de leur musique, comme d’un organisme enfiévré dont ils orchestrent et accompagnent les pulsations. Pleinement maîtrisé mais ouvert aux audaces, ce nouveau disque est à la croisée du rock progressif, du jazz et du hip-hop, plein d’émotions contraires et de violence salvatrice.

THÉATRE DU VIEUX SAINT ÉTIENNE 14, rue d’Échange – Rennes Accès : Bus, Métro et Vélo Star [arrêts Sainte-Anne]

le site – le facebook – l’instragram – Patchrock

Tarifs par soir : Sortir* 6€ Réduit étudiants, -26 ans, demandeurs d’emploi 12€ Plein 15€ Sur place 17€
Tarifs PASS 3 Jours : Réduit étudiants, -26 ans, demandeurs d’emploi 35€ Plein 40€
* Le Tarif Sortir est proposé en prévente uniquement à l’Office du Tourisme et à Patchrock.

OÙ ACHETER SES BILLETS
Sans frais de location auprès de Patchrock : 11 rue du Manoir de Servigné, 35000 Rennes – 02 99 30 45 76
au Théâtre du Vieux Saint-Etienne : du 2 au 4 mai à partir de 12h.
Points de vente habituels : weezevent.com, digitick.com, fnac.com, ticketmaster.fr Office du Tourisme de Rennes Métropole Fnac, Carrefour, Magasin U, Géant, E. Leclerc, Cora, Cultura

embellies rennes
Du 2 au 4 mai 2019, le Théâtre du Vieux Saint Étienne de Rennes se transforme en cœur du festival Les Embellies

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom