Depuis quelques jours, une petite affiche est placardée sur la porte d’une maison située au au 90, rue de Paris, non loin du parc Oberthur. Elle est mal scotchée, mais elle dit l’essentiel : Non à la démolition ! Bien qu’elle semble dérisoire, elle alerte tout de même les passants  et dénonce la construction future d’un  projet immobilier. Inquiets, les Amis du patrimoine rennais (encore eux !) veillent au grain. Mais leur mobilisation sera-t-elle suffisante pour épargner cette jolie demeure aux colombages et aux pierres apparentes ? Elle fut naguère la propriété d’un dentiste rennais.

3 Commentaires

  1. Pour quelle date est prévue la démolition ?
    Il est dommage de détruire les éléments de notre patrimoine au profit de complexe immobilier. Ce qui peut être intéressant est d’intégrer des éléments à l’intérieur du nouveau complexe, dans un jardin couvert par exemple, ou entre des bâtiments.
    La seule question que l’on peut se poser est : qui décide de détruire ces édifices ?!

  2. Bonjour,
    Intéressée par cette affaire, je cherche le nom de la femme seule qui y vivait.
    Si vous avez cette information, merci de me l’a transmettre.

    • Chère confrère,

      Nous avons bien reçu votre demande de renseignement. Etant donné qu’il est plus que rare qu’OF cite notre magazine quand il s’en inspire, comptez-vous prolonger ce pli ou citer Unidivers ? En fonction de votre réponse, je demanderais ce qu’il en est au journaliste qui a rédigé le papier.

      Bien cordialement,

      La rédaction

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom