Le festival Court-Métrange invite les scolaires, depuis plusieurs éditions, à s’exprimer sur le court-métrage de leur choix. Le 29 janvier 2020, les jeunes lauréats de Critique sur court étaient récompensés à la M.I.R (maison internationale de Rennes). Retour sur cette remise de prix, à la croisée entre poésie et cinéma.

Critique en court
Capucine Duclos lit sa critique ArtZheimer.
Le grand cru de Critique sur court

Depuis plusieurs années, le festival Court Métrange organise un concours de critiques, ouvert aux primaires, collèges, lycées et BTS sur les courts métrages vu en séance scolaire. Le 29 janvier 2020,  9 jeunes étaient récompensés pour leurs critiques parmi une sélection de 3000 inscrits et de 400 critiques envoyées. Les critères de sélection sont simples : le texte doit être original et être écrit individuellement, le court-métrage est vu lors d’une séance scolaire (durant le festival) et la langue de rédaction est au choix le français, l’anglais, le breton, l’allemand, l’espagnol, l’italien, l’arabe ou le russe. Exercice riche, Critique sur court confirme que le 7e art est un vecteur d’émotions à tous les âges.

« Si Les images nous font voyager, les langues aussi. » 

Pour en faire la minutieuse sélection, « toutes les critiques sont lues de façon anonyme » explique Tuyêt Nguyen, toute nouvelle parmi les onze membres du jury. Le gage de qualité ? La valeur de l’argumentation.

« Les fautes ne sont pas éliminatoires, on donne la primauté au fond, à l’organisation des idées, à l’avis personnel», explique Mone Hellec-LeBeller, également membre du jury. Elle poursuit : « cette année, une critique m’a beaucoup touchée. Je ne lui ai pas remis le prix de la critique car l’anglais n’était pas toujours bien structuré. Le texte était tellement enthousiaste que je lui ai décerné tout de même une mention spéciale ».

Critique court métrange
La jeune lauréate Marie Amet pour sa critique La maladie poétique.

Place aux gagnants ! La plus jeune lauréate, dans la catégorie Primaire, est Faustine Coudray (élève en CM2 à l’école Saint-Michel à Rennes) pour sa critique inspirée du film Tétard, de Jean-Claude Rozec.

Au collège, le prix revient à Léa Egremy (4ème, Collège des Gayeulles à Rennes) pour sa critique de Monstres Intérieurs inspirée du film espagnol La Noria, de Carlos Baena.

Au lycée, 6 jeunes se sont vu remettre un prix de la critique :

Marie Amet (1ère au Lycée Saint François Xavier à Vannes), tout d’abord, pour sa critique La maladie poétique mais aussi Capucine Duclos (1ère euro, Lycée Emile Zola à Rennes) pour sa critique en anglais Artzheimer, Gwenn Torrente (T.ES, Lycée Saint Joseph à Bruz) pour Un amor inolvidable, une critique rédigée en espagnol et Emilien Gueho (T.ES, Lycée Saint François Xavier à Vannes) avec Kleñved ar sonjoù, une critique en breton !  Ces quatre prix sont toutes des critiques du film Mémorable, de Bruno Collet.

La jeune Cléo Quarez (1ère euro, Lycée Emile Zola à Rennes), quant à elle, a reçu une mention spéciale pour sa critique en anglais : Child can express anger too, inspirée du film L’heure de l’ours, de Agnès Patron. Ninon Théret (lycée professionnel de Louis Guilloux à Rennes) a également reçu la palme de la critique pour son texte La politique de l’autruche inspirée du court métrage The Ostrich Politic, de Mohammad Houhou.

L’aîné, Envel Chuinard (en BTS au Lycée Bréquigny de Rennes) s’est vu recevoir le prix du jury pour sa critique Oscillation émotionnelle inspirée du film L’heure de l’ours, de Agnès Patron

Critique Court métrange

Les lauréats du concours Cinétube

Adressé au jeune public ayant participé au festival Court Métrange scolaire, Cinétube invite les scolaires à s’exprimer sous forme d’une vidéo critique libre, postée par la suite sur la page Youtube de Court-Métrange.

La lauréate du Prix du Jury 2019 ? Léna Chauveau, élève au Lycée François Xavier à Vannes. Sa critique vidéo en breton An Ti Satanazet reprend le film Re: Possessed homes de Matthew Evans.

Le prix du public (désigné par les votes sur YouTube) a été décerné à Un lieu pas comme les autres, une vidéo critique et humoristique signée Théo Maugain (également élève au Lycée François Xavier à Vannes).

Pour visionner l’ensemble des vidéos, c’est ici !

Le palmarès du Jury officiel de Court Métrange 2019 : ici.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom