Par civisme, peur du coronavirus ou de l’amende de 135 euros, force est de constater que les Rennais respectent l’arrêté* précisant les modalités de confinement ordonné le 17 mars, sauf, curieusement, dans les files d’attente des magasins où certains ne respectent pas les règles en vigueur.

Reconnaissez-vous les rues de Rennes ?

 

Et sur twitter

 

*Le décret, applicable à compter du 17 mars 2020 (à 12 heures en métropole, à d’autres horaires en outre-mer) vient interdire le déplacement de toute personne hors de son domicile jusqu’au 31 mars 2020, à l’exception de certains déplacements autorisés pour les motifs suivants :

« 1° Trajets entre le domicile et le ou les lieux d’exercice de l’activité professionnelle et déplacements professionnels insusceptibles d’être différés ;
2° Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées par arrêté du ministre chargé de la santé pris sur le fondement des dispositions de l’article L. 3131-1 du Code de la santé publique ;
3° Déplacements pour motif de santé ;
4° Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance des personnes vulnérables ou pour la garde d’enfants ;
5° Déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnie. »

Les personnes souhaitant bénéficier de l’une de ces exceptions devront au préalable télécharger une attestation de déplacement dérogatoire afin de s’en munir lors de leur déplacement pour justifier que celui-ci est entre dans le champ des exceptions précitées. Il est également possible d’établir cette attestation sur papier libre.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom