jeu 21 octobre 2021

RENNES. CHAMPS DE JUSTICE VERSUS PEINE DE MORT A LA PRISON JACQUES CARTIER

Quinze panneaux accrochés ont été tagués dans la nuit du vendredi 9 au samedi 10 octobre. Certains sont maculés de “ACAB” (ndlr : All cops are bastards), “Crèvent le CRA (centre de rétention administrative)” ou recouverts d’affiches de l’association l’Envolée qui milite contre l’enfermement. L’exposition est reportée à une date ultérieure. Les projections sont bien maintenues : salle de la mairie de quartier de Bréquigny, Métro Clemenceau derrière le siège de Rennes Métropole, 9 octobre à 20h et 10 octobre à 14 h, ainsi que la séance de théâtre.

Il y a bientôt 40 ans, la France sautait un pas civilisationnel en abolissant la latitude donnée à la justice d’Etat de tuer. L’association Champs de justice vous invite à Rennes devant l’ancienne prison Jacques Cartier où la guillotine a fait son office à deux reprises. C’est sur son mur extérieur qu’elle organise du 9 octobre au 31 décembre 2021, sous le parrainage de Robert Badinter, une exposition de grand panneaux pédagogiques consacrés à l’abolition de la peine de mort.

Le 9 octobre 1981, sous l’impulsion du nouveau Président de la République, François Mitterrand, et du ministre de la justice Robert Badinter, la France devient le 36e état abolitionniste. « La peine de mort est abolie » Article 1er de la loi n° 81-908

« Demain, grâce à vous, la justice française ne sera plus une justice qui tue. Demain, grâce à vous, il n’y aura plus, pour notre honte commune, d’exécutions furtives, à l’aube, sous le dais noir, dans les prisons françaises. Demain, les pages sanglantes de notre justice seront tournées. » (Robert Badinter)

Ce discours, prononcé à l’assemblée nationale le 17 septembre 1981, a été rédigé en Bretagne. En octobre 1981, la France abolit la peine de mort ; son inscription dans la loi est l’aboutissement d’un long combat mené au cours des deux derniers siècles. Les prises de position de personnalités, à travers leurs écrits, plaidoiries, chansons, activités parlementaires, contre la sentence capitale, n’ont rien perdu de leur force.

expo peine mort

L’exposition 40 ans d’abolition de la peine de mort, conçue par Champs de Justice et réalisée avec l’appui de la ville, sera inaugurée par Nathalie Appéré, samedi 9 octobre à 14h. Elle est composée de 10 grands panneaux à caractère historique et pédagogique.

Un arbre de l’abolition sera également planté en face de la porte de l’ancienne prison départementale Jacques Cartier.

Champs de Justice organise, avec l’aide de la ville, deux événements sous chapiteau dans la grande cour de Jacques Cartier :

La projection du documentaire « Le déménagement » de Catherine Réchard le samedi à 20 h et le dimanche à 14h.

Une séance de théâtre « Le dernier jour d’un condamné » d’après l’œuvre de Victor Hugo par Philippe Fagnot dimanche à 18h.

champ justice rennes

L’association Champs de justice milite depuis 5 ans en faveur de la création d’un lieu vivant, interactif pour rapprocher les citoyens/nes des mondes de la justice, en s’appuyant sur quelques grands procès depuis 1789 jusqu’à nos jours. Le lieu idéal lui semble être l’ancienne prison Jacques Cartier.

POURQUOI UN ESPACE DÉDIÉ À LA JUSTICE ?

Pour construire un outil pédagogique ouvert à tous les publics, des scolaires aux étudiants, des justiciables aux professionnels.

Pour créer un lieu de connaissance et d’information sur la justice ouvert à tous les citoyens des rennais … aux touristes

Pour aborder différents champs du Droit et de la Justice Les droits de l’homme et du citoyen, le droit des enfants, de la famille, du travail, de l’environnement, de la propriété, de la santé, la peine de mort, le sens de la peine, etc.

Pour montrer l’importance de la Justice dans toute notre vie sociale et le fonctionnement de notre démocratie.

Pour mettre en valeur et en perspective les évolutions passées, actuelles et futures de ces droits, en France, en Europe et dans le Monde.

POURQUOI RENNES ?

Rennes, ville de robe et de Justice

– Rennes possède la légitimité pour créer un lieu de mémoire vivant consacré à la justice. Historiquement, Rennes est une ville d’administration, de robe et de facultés.

– Le Parlement de Bretagne, le lieu de justice le plus visité en France.

– Le Musée de Bretagne avec ses salles consacrées à L’affaire Dreyfus (plus de 8 000 pièces).

– Les sollicitations de la Cour d’appel de Rennes pour des procès d’envergure nationale (Outreau, Agnelet, Meilhon, Clichy-sous-Bois …).

– Le festival Images de justice (depuis 15 ans)

– Le rayonnement de la faculté de droit de Rennes, de l’Association des Historiens du Droit de l’Ouest.

MANIFESTATIONS CONNEXES

> 7 octobre 18h 30 : Lecture rencontre « Une peine ! La mort ? » par Françoise Cognet à la salle du jeu de paume, séance gratuite, Inscription obligatoire.
> 9 octobre à 20h et 10 octobre à 14 h : Projection sous chapiteau du film « Le déménagement » dans la cour de Jacques Cartier suivi de la présentation du projet de notre association “Les Champs de Justice”. Séance gratuite, Inscription obligatoire
> 10 octobre : à 18h Théâtre sous chapiteau « Le dernier jour d’un condamné » d’après l’œuvre de Victor Hugo, mise en scène et interprétée par Philippe Fagnot. Entrée payante 4/8 Euros, achat en ligne.
> 28 octobre 18h30 : Café histoire “la peine de mort en Bretagne” Annick Le Douget aux Champs Libres
et aussi 2 événements partenaires :
> 4 octobre 19h30 : NUIT DU DROIT avec le procès fictif « Patrick Henry ou le procès de la peine de mort » par « S’Eveiller » au parlement de Bretagne. Télécharger le programme de la Nuit du droit
> 20 octobre 20h : Procès fictif « Patrick Henry ou le procès de la peine de mort » par « S’Eveiller » salle de la cité. Inscription gratuite à partir du 5 octobre 12h sur la page HelloAsso s’Eveiller
Renneshttps://www.unidivers.fr/category/rennes-bretagne/rennes/
Unidivers, la culture à Rennes, en Bretagne et en France !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rennes
couvert
14.7 ° C
15.1 °
14.2 °
82 %
6.7kmh
90 %
jeu
15 °
ven
14 °
sam
14 °
dim
17 °
lun
17 °
- Advertisment -

Quinze panneaux accrochés ont été tagués dans la nuit du vendredi 9 au samedi 10 octobre. Certains sont maculés de "ACAB" (ndlr : All cops are bastards), "Crèvent le CRA (centre de rétention administrative)" ou recouverts d'affiches de l'association l'Envolée qui milite contre l'enfermement. L'exposition est reportée à une date ultérieure. Les projections sont bien maintenues : salle de la mairie de quartier de Bréquigny, Métro Clemenceau derrière le siège de Rennes Métropole, 9 octobre à 20h et 10 octobre à 14 h, ainsi que la séance de théâtre.

Il y a bientôt 40 ans, la France sautait un pas civilisationnel en abolissant la latitude donnée à la justice d'Etat de tuer. L'association Champs de justice vous invite à Rennes devant l'ancienne prison Jacques Cartier où la guillotine a fait son office à deux reprises. C'est sur son mur extérieur qu'elle organise du 9 octobre au 31 décembre 2021, sous le parrainage de Robert Badinter, une exposition de grand panneaux pédagogiques consacrés à l'abolition de la peine de mort.

Le 9 octobre 1981, sous l’impulsion du nouveau Président de la République, François Mitterrand, et du ministre de la justice Robert Badinter, la France devient le 36e état abolitionniste. « La peine de mort est abolie » Article 1er de la loi n° 81-908

« Demain, grâce à vous, la justice française ne sera plus une justice qui tue. Demain, grâce à vous, il n’y aura plus, pour notre honte commune, d’exécutions furtives, à l’aube, sous le dais noir, dans les prisons françaises. Demain, les pages sanglantes de notre justice seront tournées. » (Robert Badinter)

Ce discours, prononcé à l’assemblée nationale le 17 septembre 1981, a été rédigé en Bretagne. En octobre 1981, la France abolit la peine de mort ; son inscription dans la loi est l’aboutissement d’un long combat mené au cours des deux derniers siècles. Les prises de position de personnalités, à travers leurs écrits, plaidoiries, chansons, activités parlementaires, contre la sentence capitale, n’ont rien perdu de leur force.

expo peine mort

L'exposition 40 ans d’abolition de la peine de mort, conçue par Champs de Justice et réalisée avec l’appui de la ville, sera inaugurée par Nathalie Appéré, samedi 9 octobre à 14h. Elle est composée de 10 grands panneaux à caractère historique et pédagogique.

Un arbre de l’abolition sera également planté en face de la porte de l’ancienne prison départementale Jacques Cartier.

Champs de Justice organise, avec l’aide de la ville, deux événements sous chapiteau dans la grande cour de Jacques Cartier :

La projection du documentaire « Le déménagement » de Catherine Réchard le samedi à 20 h et le dimanche à 14h.

Une séance de théâtre « Le dernier jour d’un condamné » d’après l’œuvre de Victor Hugo par Philippe Fagnot dimanche à 18h.

champ justice rennes

L'association Champs de justice milite depuis 5 ans en faveur de la création d'un lieu vivant, interactif pour rapprocher les citoyens/nes des mondes de la justice, en s’appuyant sur quelques grands procès depuis 1789 jusqu'à nos jours. Le lieu idéal lui semble être l'ancienne prison Jacques Cartier.

POURQUOI UN ESPACE DÉDIÉ À LA JUSTICE ?

Pour construire un outil pédagogique ouvert à tous les publics, des scolaires aux étudiants, des justiciables aux professionnels.

Pour créer un lieu de connaissance et d’information sur la justice ouvert à tous les citoyens des rennais … aux touristes

Pour aborder différents champs du Droit et de la Justice Les droits de l’homme et du citoyen, le droit des enfants, de la famille, du travail, de l’environnement, de la propriété, de la santé, la peine de mort, le sens de la peine, etc.

Pour montrer l’importance de la Justice dans toute notre vie sociale et le fonctionnement de notre démocratie.

Pour mettre en valeur et en perspective les évolutions passées, actuelles et futures de ces droits, en France, en Europe et dans le Monde.

POURQUOI RENNES ?

Rennes, ville de robe et de Justice

- Rennes possède la légitimité pour créer un lieu de mémoire vivant consacré à la justice. Historiquement, Rennes est une ville d’administration, de robe et de facultés.

- Le Parlement de Bretagne, le lieu de justice le plus visité en France.

- Le Musée de Bretagne avec ses salles consacrées à L’affaire Dreyfus (plus de 8 000 pièces).

- Les sollicitations de la Cour d’appel de Rennes pour des procès d’envergure nationale (Outreau, Agnelet, Meilhon, Clichy-sous-Bois ...).

- Le festival Images de justice (depuis 15 ans)

- Le rayonnement de la faculté de droit de Rennes, de l’Association des Historiens du Droit de l’Ouest.

MANIFESTATIONS CONNEXES

> 7 octobre 18h 30 : Lecture rencontre « Une peine ! La mort ? » par Françoise Cognet à la salle du jeu de paume, séance gratuite, Inscription obligatoire.
> 9 octobre à 20h et 10 octobre à 14 h : Projection sous chapiteau du film « Le déménagement » dans la cour de Jacques Cartier suivi de la présentation du projet de notre association “Les Champs de Justice”. Séance gratuite, Inscription obligatoire
> 10 octobre : à 18h Théâtre sous chapiteau « Le dernier jour d’un condamné » d’après l’œuvre de Victor Hugo, mise en scène et interprétée par Philippe Fagnot. Entrée payante 4/8 Euros, achat en ligne.
> 28 octobre 18h30 : Café histoire “la peine de mort en Bretagne” Annick Le Douget aux Champs Libres
et aussi 2 événements partenaires :
> 4 octobre 19h30 : NUIT DU DROIT avec le procès fictif « Patrick Henry ou le procès de la peine de mort » par « S’Eveiller » au parlement de Bretagne. Télécharger le programme de la Nuit du droit
> 20 octobre 20h : Procès fictif « Patrick Henry ou le procès de la peine de mort » par « S’Eveiller » salle de la cité. Inscription gratuite à partir du 5 octobre 12h sur la page HelloAsso s'Eveiller