Dans le gratuit 20 minutes et le quotidien local historique, une petite nouvelle a suscité notre attention. À en croire ces journaux, les bouquinistes de la Place Sainte-Anne vont déguerpir d’ici septembre en direction de la Place Hoche – travaux du futur métro obligent. Visiblement, nos libraires ne s’y rendront pas de gaieté de cœur. « On aurait vraiment vraiment aimé un autre endroit… – note la mine peu réjouie l’un d’eux – on va essayer de se battre, mais bon, c’est David contre Goliath… » On peut les comprendre… L’emplacement est excessivement minéral et peu fréquenté par les Rennais (à l’exception de quelques skaters). Nos bouquinistes auraient été mieux du côté du Thabor, devant La Poste de la République, sous les halles des Lices ou, encore, place de la Mairie. Pas facile de prendre une décision de politique locale ! En particulier en matière de livre et de culture.

Jean-Christophe Collet

Un commentaire

  1. Quel dommage en effet de les déplacer sur la place Hoche. C’est quoi l’idée ? les utiliser comme cobayes pour essayer de dynamiser la place ? pas sympa ! Je fréquente assidûment ces bouquinistes et je pense que j’irais moins souvent les voir si ils tiennent boutique si loin.
    Quel dommage ! ça aurait apporté une note tellement chaleureuse sur la place de la République, devant le Palais du Commerce ! Imaginez le cliché pour les touristes (j’essaie d’utiliser des arguments vendeurs !). Et pourquoi pas sous les arcades ? Martenot aurait sûrement préféré cette solution à ces fichues grilles qui vont défigurer le profil de cet édifice emblématique !
    Et si on se mobilisait avec les bouquinistes ?

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom